Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

La Grèce vers la sortie de l’euro?

Il semble que l'on cherche à préparer les esprits :

"Le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a relancé mardi le débat sur la sortie de la Grèce de la zone euro. Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision allemande WDR, il a affirmé qu'un tel scénario «serait un processus gérable dans les conditions actuelles». «Mais il faut ajouter que ce n'est pas une issue souhaitable parce qu'elle comporterait des risques importants, surtout pour les gens modestes en Grèce», a poursuivi le premier ministre du Luxembourg".

Partager cet article

6 commentaires

  1. Draghi a “autorisé” la Banque centrale grecque à acquérir 7 milliards d’euros de bons du Trésor contre 3 milliards auparavant…
    Pour lui, les affaires grecques ne sont déjà plus des affaires européennes…
    http://maviemonargent.info/2012/mario-draghi-joue-t-il-a-qui-perd-gagne/

  2. “gérable mais pas souhaitable” fait réagir NDA:
    http://www.lepoint.fr/politique/sortie-de-la-grece-de-la-zone-euro-dupont-aignan-critique-juncker-07-08-2012-1493878_20.php
    “En plein milieu de l’été, Jean-Claude Juncker confesse que les dirigeants européens sont en train de faire le deuil de l’euro. (…) Mieux vaut tard que jamais… Cependant nous ne pouvons oublier combien de souffrances ces ayatollahs de la monnaie unique ont fait subir aux Grecs et ce qu’ils sont en train d’infliger en ce moment aux Italiens et aux Espagnols”

  3. qu’est-ce qu’il en sait lui le promoteur de toutes ces âneries. Qu’il dégage avec sa bande de propres à rien et de voleurs.

  4. Comme la France. Philippe de Villiers le hurle depuis des années !

  5. Bonsoir. La Grèce vers la sortie de l’euro? Sincèrement ils feront ça dans la douleur, mais ensuite il seront libérés de cette Europe qui entraîne les peuples dans une misère sans précédent.Du courage il en faudra au peuple,mais au final il seront gagnant.

  6. La sortie de la Grèce de la zone euro est la fin logique d’une entrée tardive comme douzième membre après que 11 Pays aient créé cette “zone” en premier lieu. J’ai précisé à l’époque en 2001 que la Grèce s’était vue forcer la main… Voilà une sortie qui est donc d’une logique implacable confirmant l’entrée anormale. Le seul point est le mal qui aura été fait, pendant cette courte durée d’appartenance à une zone de monnaie unique imposée, dans un espace de Pays vivant différemment dans tous les domaines. Voilà ce qui arrive quand on viole le Traité de Maastricht en méprisant les conditions requises pour la mise en place en 1999. JAMAIS cette mise en place n’aurait dû être effectuée ! Et le reste va se désagréger dans la foulée… Pour cette même raison : le péché originel idéologique commis en 1998 et en plus soutenu par une propagande éhontée avec d’énormes mensonges pour arguments et des “missi dominici” incapables sélectionnés par le gvt français par exemple, pour leur remarquable… INCOMPETENCE !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]