Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

La Fraternité de St Joseph Gardien en mission dans le diocèse de Toulon

Sœur Claire, de la Fraternité de St Joseph Gardien (La Castille)⁩, a bien voulu répondre à nos questions.

Pouvez-vous nous présenter la Fraternité de Saint-Joseph Gardien ?

21640770_1841259096184554_8508022575379084281_oLa Fraternité de Saint Joseph Gardien est une communauté religieuse de droit diocésain fondée par l’abbé père Federico ALCAMAN et érigée par Mgr Dominique REY le 19 Mars. Elle a pour charisme de prendre part à la charge que saint Joseph reçu d'en haut, c’est-à-dire, garder et servir la Vérité et l’Amour éternel de Dieu manifesté en Jésus Christ, en rétablissant la primauté de Dieu dans l’esprit et le cœur des hommes. Ce charisme se manifeste particulièrement par la contemplation et l’enseignement de la vérité révélée, vécue et célébrée dans la Sainte Liturgie.

La Fraternité trouve ses origines au début du XXIe siècle au Chili et naît du travail apostolique de l’abbé ALCAMAN, travail qui aura pour résultat un groupe des laïcs d’esprit missionnaire et formation solide. La prédication de missions paroissiales chez le Père Federico et au sud du Chili, se consolidera et deviendra le domaine apostolique propre du groupe. Quelques années plus tard, des jeunes se consacrent avec des vœux temporaires de chasteté pour se dédier entièrement à la piété, à l'étude de la doctrine et à l'apostolat. En 1999 surgit une communauté de jeunes femmes qui professent des vœux privés de pauvreté, de chasteté et d'obéissance, en vue d'une vie religieuse. En 2002, une communauté d'hommes a été formée de la même manière et avec le même objectif.

Quatre ans plus tard, un travail pastoral s'initie avec la vaste communauté hispanophone à l'Archidiocèse de Washington, DC, et commencent alors les missions populaires annuelles en Amérique centrale. En janvier 2010, la Fraternité est invitée par Mgr Dominique REY à fonder une mission dans le diocèse de Fréjus-Toulon.

La branche masculine est actuellement affectée à deux paroisses, Bormes-les-Mimosas et la Londe-les-Maures ; et nous, les sœurs, nous exerçons notre mission au centre d’accueil du séminaire diocésain du Domaine de la Castille, en assurant la présence religieuse au milieu du personnel et des hôtes. Dans les paroisses confiées à la Fraternité, nous aidons à la catéchèse, au patronage, aux messes, et à d’autres activités paroissiales.

Vous organisez régulièrement des missions dans les paroisses. Comment cela se passe-t-il ?

D’abord, les missions se développent toujours en accord avec l’autorité de l’Évêque du lieu. Ensuite, nous procurons que la mission soit comme un temps de « retraite spirituelle » pour la paroisse, cela veut dire, une occasion de forte évangélisation pendant laquelle nous essayons d’aller à chaque foyer, visiter toutes les familles et les malades, en fin, faire que l’Eglise aille à la rencontre des personnes.  Voici quelques photos sur nos missions.

Si un curé souhaite faire appel à vous pour dynamiser sa paroisse, comment doit-il s'y prendre ?

Il peut contacter le responsable, l’abbé Hernan DUCCI  hernan.ducci@gmail.com

Vous organisez également des retraites spirituelles. Quelles en sont les caractéristiques principales ?

Les retraites se développent dans le même esprit des exercices spirituelles de Saint Ignace, lesquels sont abrégés pour s'adapter à notre calendrier et enrichis par la Messe latine traditionnelle, aussi bien que par l'Office Divin en latin (Laudes, Vêpres et Complies), Adoration et Bénédiction avec le Saint-Sacrement. En France nous organisons une pour jeunes filles, du 20 au 22 avril au Domaine de la Castille, centre pastoral et séminaire diocésaine de Fréjus-Toulon.

Vous êtes attachés aux deux rites romains. Pourquoi ?

La communauté a comme expression liturgique propre la forme extraordinaire, cependant, aux paroisses et occasionnellement aux missions, la Sainte Messe est célébrée selon la forme ordinaire. De cette manière, toute la liturgie « interne » de la Fraternité est selon la forme extraordinaire, tandis que à l’extérieure les deux formes sont célébrées.  

Capture

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services