22 réflexions au sujet de « La France vue d'Allemagne »

  1. ohlala

    Utiliser de tels produits contre des manifestant en famille est digne de correctionnel, on n’utilise pas ces produits contre des enfants.
    Qui connait la loi et les textes? par là il peut y avoir une faille!

  2. Mû de Jamir

    Impressionnante de contraste cette photo : les assaillants “armés” semblent reculer, et l’assailli, qui n’a que son buste pour protester, n’a peur de rien. Le rapport de force est inversé. Bravo jeune homme !

  3. Alain Leroy

    Oui, enfin un moment il faut arrêter de jouer les chochottes. Les vieux, les dames les enfants qui se prennent des lacrymogènes, voire des coups de matraques complétement gratuits la, oui, c’est très choquant, mais la un grand gaillard qui se prend du gaz lacrymo parce qu il avancent, c’est pas non plus hyper violent, il faut arrêter. C’est comme ça dans les manifs et c’est toujours moins violent qu’un coup de tonfa. De plus il y a un policier a terre ce qui pourrait faire croire que les gens qui avancent pacifiquement ont été violents.

  4. MIFRA

    Bravo aux CRS qui ont fait preuve d’un grand courage face à ce dangereux terroriste .
    Euh ! Ils étaient combien pour en venir à bout ?
    Après cet acte de courage , j’espère que vous serez décorés .Vous le méritez . Ensuite , ne perdez pas la main et courez vite dans nos banlieues . Là ,c’est moins dangereux . Vous pourrez même y aller sans casque , les mains dans les poches .
    Bravo messieurs ! Merci encore pour votre courage.

  5. Gourichon

    POURQUOI l’HALOPERIDOL ???????
    L’halopéridol (R1625) est une butyrophénone et un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques. Il a été développé en 1957 par la firme belge Janssen Pharmaceutica (actuellement Janssen-Cilag).
    Ce médicament est utilisé pour le contrôle des symptômes des psychoses aiguës, de la schizophrénie aiguë, des phases maniaques chez les bipolaires (maniaco-dépressifs), de l’hyperactivité, et pour contrôler l’agressivité, l’agitation extrême, et les pensées psychotiques, qui peuvent être induites par l’usage illégal des amphétamines, du LSD et de la PCP.

  6. Karine

    Ayant participé aux 2 manifs, j avais bien senti le durcissement de ton des manifestants. Voilà donc que nous nous en prenons aux forces de l ordre (à raison……). FH aura réussi au moins une chose en 10 mois : transformer de vrais gentils obéissants en vrais révolutionnaires prêts à en découdre.
    Que votre colère ne retombe pas ! Que votre dégoût ne faiblisse pas ! Il y a un moment où nous ne pourrons plus que compter sur nous-mêmes pour sauver nos enfants d un avenir putride et là, il ne nous faudra pas faiblir !

  7. clement

    Je le connais bien ce jeune homme, Antoine de son prenom. Il a quand meme fini au poste avec un proces verbal. Je l’ai eu au telephone hier, il va bien. Ceci dit ca valait le coup puisque cette photo a fait le tour du monde. Maintenant c’est notre hero! C’est un gars normal, qui va a la messe tous les jours, un jeune pere de famille, un ancien boy scout! En esperant qu’il sera notre inspiration pour les prochaines manifestations.

  8. Majeur

    Guizmoet
    1/ J’ai débattu vivement, sur le site croire.com, il y a plusieurs années avec un intervenant dont le pseudo était « Alain Leroy ». Il était éducateur de rue; fonction qui à ses yeux donnait à ses avis toutes légitimités.
    2/ Je retrouve dans le propos de “Alain Leroy” ci dessus, le réflexe progressiste d’alors. Propos systématiquement critique ou ironique envers toute réflexion de défense des valeurs traditionnelles.
    3/ “Croiser le faire” était, je vous l’accorde, un jeu de mot moyen. Je m’escrimerai, une autre fois, à me fendre d’un meilleur estoc.

  9. Marc

    @ Machin | 26 mar 2013 10:30:36
    Vous écrivez : “Excellent choix de photos.
    Du vrai travail de journaliste, cela change de chez nous !”
    Vous vous trompez totalement sur le “vrai travail de journaliste” allemand.
    En Allemagne les gens regardent la photo ET lisent la légende :
    La légende de cette photo est :
    “Tränengaseinsatz gegen einen Aktivisten. Es hieß, die Veranstalter hätten die Demonstration nicht unter Kontrolle gehabt”.
    Ce que je traduis pas : “Gaz lacrymogènes contre un activiste. Ce qui signifie que les responsables ne contrôlaient pas la manifestation”.
    La traduction n’est pas parfaite mais le sens y est.
    Bref, ce n’est vraiment pas ma conception du “vrai travail de journalisme.”

Laisser un commentaire