La France prie pour son Roi


L16Les messes du jour pour l'anniversaire de la mort du Roi Louis XVI (page facebook) :

 
La Gaubretière (Vendée) : 10h30, en la chapelle de Ramberge.

Limoges : 11h00, église Saint Michel des Lions.

Montréal (près de Carcassonne) : 11h40, église Saint Joseph des Carmes.

Saint-Denis : 12h00, en la Basilique Saint-Denis (rit extraordinaire).

Camblain-l'Abbé, Pas-de-Calais, 17h30, Ecole Saint Jean-Baptiste de la Salle.

Tours, 18h00, église Saint Grégoire des Minimes, messe traditionnelle, 3, rue de la préfecture à Tours.

Paris : 18h00, Eglise Saint Nicolas du Chardonnet (5ème).

Montpellier: 18h00, Chapelle des pénitents Bleus, rue des Étuves.

Béziers : 18h00, Église des Pénitents, rue du 4 Septembre.

Grenoble : 18h00, messe en la Collégiale saint-André.

La Rochelle : 18h15, cathédrale St-Louis, place de Verdun

Marseille : 18h30, Eglise Saint Pie X, 44, rue Tapis Vert (1er).

Lille, 18h30, Chapelle Notre-Dame du Rosaire, rue Emile Zola.

Epinal, 18h30, Eglise Saint-Antoine messe dans la forme extraordinaire du rite romain.

Ceyssac (43000 – Le Puy-en-Velay), 18h30 en l’église de Ceyssac , célébrée selon le rite latin traditionnel.

Toulon : 18h30, Eglise Sainte Philomene, 125 bd Grignan, Le Mourillon, 83000 Toulon

Toulon : 18h30, Paroisse Saint-François de Paule. Messe célébrée par Mgr. Rey, évêque de Fréjus-Toulon.

Fabrègues : 18h30, Prieuré Saint-François de Sales, 1 rue Neuve des Horts.

Lyon : 18h30, Église Saint-Denis de la Croix-rousse.

Roullet-Saint-Estèphe : 18h30, messe en l’église de Roullet-Saint-Estèphe.

Nancy : 18h30 Chapelle du Sacré-Coeur, 65 rue du Maréchal Oudinot, (Cercle Robert de Baudricourt).

Bordeaux : 19h00, Eglise saint-Bruno (tram ligne A).

Lille : 19h00, Chapelle Notre Dame de la Treille, rue d'Angleterre, à Melkisedhec Lille.

Marseille : 19h00, Basilique du Sacré-Coeur, avenue du Prado.

Rennes, 19h00 messe dans la forme extraordinaire du rite romain, chapelle saint François, 43 rue de Redon, Rennes

Mulhouse : 19h30, en l’église Saint-Etienne dans la forme extraordinaire du rit romain.

Paris, Eglise Saint-Eugène, 4, rue du Conservatoire, 75009 Paris, 19h00, avec La Schola Sainte Cécileb (site).

19 réflexions au sujet de « La France prie pour son Roi »

  1. jacqueline

    le drame de notre patrie c’est de n’avoir pas été consacrée au Sacré Coeur par le roi louis XIV et d’avoir abandonné après Louis XIV la consécration de leur règne par ses successeurs à Saint Michel il faudrait étudier la possibilité par un “régent” supplétif de consacrer la patrie à son Ange Gardien (ce qui se faisait avant le sacre sur le parvis je crois de l’église sainte Marie d’où le dauphin partait vers la cathédrale de Reims)Les consécrations de la France au Sacré Coeur à Notre Dame et à Saint Michel sont actes de Princes de Rois et non de l’Eglise ; il faudrait que ce problème soit étudié ;si Dieu le veut cela pourra se faire en commençant par la consécration à Saint Michel :la France doit se nettoyer de ses souillures ; et prions bien notre bon roi Louis XVI pour cela le Fils de Notre Dame se laissera convaincre…

  2. Emmanuel

    Année après année, méthodiquement relayées par les sites et blogues habituels, des prières et messes sont dites pour le repos de l’âme du défunt. En l’espèce, il s’agit à chaque fois de Louis XVI.
    Celui-là même qui donna ordre à ses 950 gardes suisses, prestigieux régiment qui aura servi brillamment plusieurs générations de rois de France, de déposer les armes et de se rendre. Le résultat? Ce sont plus de 600 (!) d’entre eux qui y perdront la vie.
    Ce massacre a donc été la conséquence très directe d’un ordre donné par Louis XVI.
    J’épargne volontairement le lecteur de tout adjectif que j’eusse pû ajouter pour décrire le comportement de ce roi et me contenterai de poser la question de fond: à quand des prières et des messes, année après année, méthodiquement relayées par les sites et blogs habituels, pour le repos de l’âme de ces valeureux gardes suisses qui auront servi pendant plusieurs siècles la France avec une fidélité et un dévouement exemplaire?

  3. Jean Theis

    Qu’est-ce qui chiffonne Le Point puisqu’il ne croit même pas qu’on ait une âme !
    En plus, on ne célèbre pas une messe en hommage à un être humain.
    Ils critiquent mais ne savent rien.
    J’en connais qui, comme le dit le Roi, sont plus nuisibles qu’utiles.

  4. rembarre

    Sa Majesté notre Roi Très Chrétien Louis le Seizième est certainement au Paradis depuis bien longtemps, mais les prières ne sont jamais perdues ; et prions Le surtout pour qu’Il intercède pour notre pauvre cher pays
    Vive le Roi

  5. tarci

    il n’est pas inintéressant de relire les instructions du chancelier Otto von Bismarck adressés au comte von Arnim, ambassadeur de Prusse en France, le 16 novembre 1871, pour mieux saisir les enjeux en cours :
    Otto von BismarckOtto von Bismarck : « Nous devons enfin désirer le maintien de la République en France pour une deuxième raison qui est majeure : la France monarchique était et sera toujours catholique; sa politique lui donnait une grande influence en Europe, en Orient et jusqu’en Extrême-Orient. Un moyen de contrecarrer son influence au profit de la nôtre, c’est d’abaisser le catholicisme et la papauté qui en est la tête. Si nous pouvons atteindre ce but, la France est à jamais annihilée. La monarchie nous entraverait dans ces tentatives. La République nous aidera… J’entreprends contre l’Église catholique une guerre qui sera longue et, peut-être, terrible ! On m’accusera de persécution et j’y serai peut-être conduit, mais il le faut pour achever d’abaisser la France et établir notre suprématie religieuse et diplomatique, comme notre suprématie militaire. Et bien! Je le répète : ici encore les républicains m’aideront ; ils joueront notre jeu ; ce que j’attaque par politique, ils l’attaquent par formalisme antireligieux. Leur concours est assuré. Entretenez dans les feuilles radicales françaises à notre dévotion la peur de l’épouvantail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur… Faites aussi parler, dans ces feuilles, des dangers de la réaction…, des crimes de l’absolutisme, des empiètements du clergé. Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante. Oui! Mettez tous vos soins à entretenir cet échange de services mutuels entre les républicains et la Prusse! C’est la France qui paiera les frais! … »
    (Instruction citée par Gaudin de Vilaine, au sénat, le 6 avril 1911, Journal Officiel du 7 avril 1911)
    http://effondrements.wordpress.com/2013/01/08/assisterons-nous-a-un-sursaut-des-francais-de-tous-bords-le-13-janvier-contre-les-pressions-des-mondialistes-sataniques/

Laisser un commentaire