Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

La France prie : chapelets publics

La France prie : chapelets publics

Au milieu de vagues de confinements très restrictifs et d’une obligation de vaccination, les tensions en Autriche sont en hausse. Fin novembre, Louis-Pierre Laroche, négociant en vins et père de onze enfants, a lancé un appel à prier le chapelet avec d’autres en public, pour l’Autriche. Épuisés par les réponses politiques au COVID qui n’offrent que des restrictions toujours plus importantes, souffrant économiquement, isolés par les fermetures, effrayés et consternés par la perspective d’une vaccination obligatoire, l’appel de Laroche trouve un écho auprès des Autrichiens désireux de se joindre à lui.

Chaque semaine, le mercredi soir, depuis la fin du mois de novembre, dans toute l’Autriche, des personnes ont commencé à se rassembler en public pour prier ensemble le chapelet dans le cadre de l’initiative Österreich betet [L’Autriche prie]. L’appel est simple, mais profond : « Priez pour l’Autriche ! » tous les mercredis soirs, en public, comme l’explique un prospectus,

« afin que notre pays, qui traverse actuellement l’une des crises les plus graves de son histoire, soit confié à la Mère de Dieu et que l’on demande son intercession pour tous les citoyens ».

Il a lancé la même initiative pour la France :

À partir de ce groupe de prière public local de la taille d’un grain de moutarde, il y a maintenant plus de 100 groupes de prière publique du chapelet du mercredi soir dans toute l’Autriche.

En France, l’initiative se répand comme une traînée de poudre. Ce sont près de 300 groupes qui viennent de s’organiser pour prier le chapelet. Vous pouvez vous y joindre en regardant sur la carte ci-dessous ou en rejoignant le groupe sur l’application Telegram (il y a déjà près de 4000 membres).

Partager cet article

4 commentaires

  1. Un raz de marée submerge la France. il se crée des groupes à chaque instant. L’armée de Dieu est en marche avec ses chapelets. 53 ave, 5 pater et un credo par chapelet et par personne cela fait une sacrée (dans les 2 sens du terme) artillerie.

  2. Je prends lecture ce soir de ce merveilleux mouvement, j’en serai mercredi prochain !
    Merci au Salon Beige de nous en avoir informés !

  3. Notre France ne sera sauvée de tout cela que par la prière ! Dieu bénisse les instigateurs de ces mouvements de prières ! ! !

  4. Je me permets de rappeler la grande date du 17 janvier, anniversaire des Apparitions de Notre-Dame de Pontmain, avec un chapelet en cours.
    On peut être en pensée dans la grange des Apparitions, ou en face dans la Basilique si lumineuse, où une chapelle est consacrée à Saint Michel Archange.
    Voir le calendrier sur le site de Notre Dame de Pontmain.

Publier une réponse