la France partie du Mali, la septicémie islamiste reprendra

Article plein de bon sens d'un spécialiste de l'Afrique, Bernard Lugan :

"D’une part, le terme de « retrait partiel » n’a aucune signification : c’est une chose de replier 200 hommes, c’en est une autre d’en replier 3 000. En sus, la guerre n’est évidemment pas terminée. Si l’armée française se retire avant d’avoir totalement nettoyé le massif des Ifoghas et les zones à l’est de Gao, les djihadistes vont parvenir à rejoindre le sud de la Libye. La CEDEAO et l’ONU seront incapables de faire régner l’ordre sur l’arc sahélien et la septicémie islamiste va reprendre. La France est donc condamnée à rester au Mali et il sera d’ailleurs nécessaire qu’à l’avenir, nous ayons une nouvelle base dans la région de Gao ou de Tombouctou (…)

En dépit des coupes budgétaires, les troupes françaises ont montré leur savoir-faire. Cette opération, avec très peu de moyens, restera dans les annales de par sa rapidité, son efficacité et son organisation. Aucune autre armée au monde n’en aurait été capable ! Les États-Unis se détournent de l’Afrique et les Européens ne s’y intéressent pas : la France aura de fait un rôle de surveillance de plus en plus important dans cette zone qui deviendra notre arrière-cour. C’est donc aujourd’hui une impérieuse nécessité d’avoir un deuxième porte-avion et des drones. Or ce n’est pas avec le budget du ministère de la Défense que la France parviendra à réarmer ses troupes.

La gauche, comme à son habitude, désarme, puis déclare la guerre quand il n’y a plus d’armée. C’est une vieille constante socialiste…"

14 réflexions au sujet de « la France partie du Mali, la septicémie islamiste reprendra »

  1. Guizmoet

    Tout à fait exact !
    Souvenez-vous du “Front Populaire” qui a désarmé la France pendant la montée en puissance des deux grands totalitarismes du XX° siècle et déclaré la guerre de 40 (drôle de guerre où les allemands nous ont laissé le temps de nous préparer et le gouvernement de l’époque n’en a pas profité pour se préparer) !

  2. G

    Si la France quitte le Mali c’est parce que le ministère de la Défense n’a plus les moyens financiers d’entretenir un corps expéditionnaire à l’étranger.
    Et le nouveau livre blanc sur l’armée ne fera que renforcer ces problèmes.

  3. Rebellion

    On possèdait une des meilleures armées du monde mais pour combien de temps ? Le recrutement se fait de plus en plus sélectif, nos armes sont technologiquement élaborées… Mais qui est le Chef des Armées ? C’est bien là que le bât blesse… C’était déjà bien surprenant qu’il réponde positivement à l’appel des Maliens !!!
    S’il repart pour “sauver la paix”, on n’est très mal barré…

  4. nemo

    merci à Bernard Lugan pour cette analyse très claire et ce qu’il dit de notre belle armée française !
    Il aurait pu ajouter que ,pour une fois, (c’est quasi historique depuis 50 ans) l’armée française agit sous commandement français : on en voit le résultat en tous points remarquables ; ajoutons aussi que les pertes sont extrêmement faibles pour une opération de cette ampleur contre un ennemi armé, organisé et connaissant parfaitement le terrain .

  5. Clément

    Comment peut-on écrire “aucune armée au monde n’en aurait été capable!”. C’est stupide en soi, et tellement décalé par rapport aux réalités budgétaires et humaines, que cela serait drôle si ce n’était dramatique (Que dirait-on alors de l’armée française en Algérie, avec 500.000 hommes et des régiments comme les REP et autre RCP?)
    Mais se satisfaire d’avoir l’Afrique comme arrière cour quand on les a dans la cour! Quelle aveuglement.
    Il eut mieux valu laisser le mali à ses démons et s’occuper des nôtres.
    “Ce que Jupiter veut perdre, il les aveugle.”
    Les cocoricos seront de bon ton quand la puissance nationale sera restaurée.

  6. werther

    Quand l’armée sera partie , les islamistes reviendront . C’est évident . Par ailleurs pourquoi aider une armée qui de toutes façons ne sera pas capable de se maintenir à un niveau correct . Qu’ a fait le Mali en cinquante ans d’indépendance ? Il faut être réaliste .L’Afrique est mal partie , oui : elle n’arrivera jamais !!!

  7. Papon

    Nos amis russes sont plus lucides que nous:
    Nouveau reportage russe : « Dans 23 ans, la Ve République sera musulmane ! »
    12 mars 2013
    La télévision russe revient sur l’islamisation de la France. Extraits tirés de la vidéo ci-dessous :
    « Ici, une personne sur cinq est musulmane. Dans cette course démographique, l’islam a depuis longtemps vaincu l’Europe ! En général, les Français de souche ont un enfant par famille, alors que les musulmans en ont cinq ! »
    « A ce rytme-là et d’après les sociologues, dans 23 ans, la cinquième république sera musulmane, les Français n’auront plus qu’à se résigner ! »
    « En France, il y a 2.200 mosquées, qui occupent une surface de 300.000 m². Selon l’évaluation du conseil des musulmans de France, chaque musulman a besoin d’au moins un mètre carré pour l’accomplissement des rites religieux, ce qui signifie qu’il faudra multiplier par deux le nombre de mosquées. »

  8. PK

    @ Clément,
    Le « aucune armée au monde n’en aurait été capable » est à lire sur le déploiement et l’attaque initiale : il n’y aucun précédent aujourd’hui à un déploiement d’un groupe armée aussi important sur une telle distance de pénétration… en Afrique qui plus est (avec un terrain terrible pour le matériel et les hommes).
    On peut critiquer à bien des égards l’armée française mais l’armée de terre a réussi EFFECTIVEMENT un coup de maître sur l’attaque initiale…

  9. vaucenay

    Tant que les Touaregs n’auront pas leur territoire, il y aura toujours des troubles dans ces secteurs. les touaregs répugnent à être gouvernés par des “noirs” : c’est ainsi. Le “visionnaire” De Gaulle (qui avait tout compris ?) a refusé les demandes des Touaregs dans les années 1960 et a préféré décoloniser en conservant les frontières coloniales ce qui était absurde. Même l’Algérie, d’après ce qu’on dit, ne réclamait pas le Sahara. On voit le résultat…Je sais que le professeur LUGAN pense la même chose.

  10. J-B

    Excellente analyse.
    Bernard Lugan voit juste. L’armée française a réussi une trés belle opération avec des moyens de bric et de broc. Il faut maintenant que le pouvoir politique, qui a eu le courage de laisser les militaires travailler sans trop de limites médiatiques, persévère. Il faut capitaliser en assumant que le MALI est redevenu de facto un protectorat français. Et c’est trés bien comme ça.

  11. lève-toi

    La Gauche désarme chaque fois qu’elle pousse notre Pays à la guerre, la dernière fois, elle refila le Bébé au Maréchal Pétain, qui fit don de sa personne à la France, alors que la Gôche se remplit les poches avec les dons de la France. Des pourritiquement corrects

Laisser un commentaire