Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française

La France malade de son matérialisme

Lundi 16 novembre, lors du conseil municipal de la Ville de Laval (53), les responsables des groupes politiques ont eu l’occasion de s’exprimer pour rendre hommage aux victimes de la tuerie parisienne du vendredi 13 novembre. Ancien élu FN, le conseiller Jean-Christophe Gruau a indiqué que

« les terribles – mais ô combien prévisibles – attentats de vendredi dernier ont une fois encore démontré que la France se trouve en guerre contre une partie non négligeable de sa population, celle qui veut que notre pays jadis si fier d’être considéré comme la Fille aînée de l’Eglise – par la terreur – un état islamique. » 

Après avoir signalé que de nombreux Lavallois attendaient que « les musulmans dits modérés condamnent avec une fermeté absolue les tueries de ceux qui prétendent – à tort ou à raison -  agir au nom de l’islam », il a indiqué que la France était malade de maux qu’on entend rarement dénoncés dans une salle de conseil municipal :  

« Elle est malade de son matérialisme, de son refus de rester fidèle aux promesses de son baptême, de ses familles décomposées et de son mariage pour tous, malade de ses 220 000 avortements annuels remboursés par la sécu, malade de la pornographie diffusée sur l’Internet auprès d’enfants incapables de savoir ce qu’est l’amour véritable, malade de son culte du corps et de l’argent, de ses émission de télévision lamentables, de ses réglementations tous azimuts, de l’impunité réservée aux délinquants d’origine étrangère, de sa novlangue politiquement correcte, malade de la pleutrerie et de la lâcheté de ses élus, etc. » 

Partager cet article