Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La France est le théâtre d’une profanation de cimetière tous les deux jours

Lu sur Metronews :

"La profanation du cimetière juif de Sarre-Union, par sa grande ampleur et et le fait qu'elle s'inscrit dans un phénomène d'augmentation des actes antisémites, suscite une vive indignation depuis dimanche. Dans ce contexte, la dégradation deux jours plus tard d'un petit cimetière normand, où des croix et des objets funéraires ont été renversés, retient elle aussi l'attention médiatique et politique, à l'instar de Manuel Valls exprimant son "sentiment de dégoût". François Hollande l'a à son tour "fermement" condamnée mercredi, dénonçant (et révélant) dans un communiqué un autre "acte indigne", à Saint-Béat en Haute-Garonne, "où plusieurs crucifix et stèles ont été vandalisés". Rebelote quelques heures plus tard : le ministère de l'Intérieur annonce que "des inscriptions de croix gammées ont également été relevées cette nuit à Challans (Vendée) et à Issoudun (Indre)".

Cinq profanations coup sur coup, la concomitance peut étonner. Mais s'il ne s'agit pas de relativiser leur gravité et leur nature odieuse, on peut souligner qu'elles s'inscrivent dans un phénomène qui ne date pas d'hier. En 2010, un article du Figaro, révélant une note de la direction générale de la gendarmerie nationale, annonçait que "dans l'indifférence", "la France est le théâtre d'une profanation de cimetière tous les deux jours", "184 dégradations de sépultures" ayant été recensées en 2009. "Les faits perpétrés dans les cimetières sont pour l'essentiel des dégradations de stèles, d'ornementations et des inscriptions", soulignait Le Figaro en citant le rapport, qui précisait que les profanations recensées touchaient "très majoritairement des tombes chrétiennes ou des églises"

Depuis, plusieurs questions écrites de députés ont interrogé le ministère de l'Intérieur sur ces chiffres. En avril 2013, la place Beauvau répondait ainsi qu'en 2012, 191 cimetières chrétiens, 9 israélites et 1 musulman (contre 5 l'année précédente) avaient été visés. […]

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique