Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie

La franc-maçonnerie s’exhibe à Seynod

Affichant une volonté de se montrer à tous les citoyens, la franc-maçonnerie continue son tour de France. Derrière le vernis alléchant des contributions qu'elle entend apporter à la société, elle oublie simplement de dévoiler ses temples réservés aux initiés, son fonctionnement masqué, ses rites initiatiques basés sur le secret, son recrutement fondé sur la cooptation, etc. L'exhibition de la façade séduisante de la franc-maçonnerie se poursuit donc en Haute-Savoie pour reprendre à sa manière et sans le dire, des thèmes actuellement chers à Benoît XVI (relire caritas in veritate) et au coeur de la doctrine sociale de l'Eglise que sont la dignité humaine, le bien commun (notez le pluriel ci-dessous) et le développement durable :

"Vendredi et samedi, le Grand Orient de France organise le 3e colloque de la commission nationale de réflexion sur le développement durable en Haute-Savoie. Après Marseille et Clermont-Ferrand, c’est en effet à Seynod que vont se réunir des francs-maçons de toutes obédiences pour se pencher sur le thème “Dignité humaine, biens communs et développement durable”.

Samedi après-midi, une conférence publique sera organisée à l’auditorium de Seynod pour présenter les résultats des travaux maçonniques et dialoguer avec le public. Les interventions seront assurées par plusieurs personnalités : Pierre Calame, Pierre Bruyère et Christian Brodhag.

« Depuis plusieurs années, le Grand Orient a la volonté de s’ouvrir à la société, de partager ses idées et ses valeurs, d’où la tenue de ces colloques ouverts à la population. Le but n’est pas de recruter de nouveaux membres, mais bien d’échanger avec le grand public sur nos propositions pour améliorer notre société » explique Jacques Sappei, organisateur du colloque".

Partager cet article