Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise / Pays : Espagne / Pro-vie

La fête de l’Immaculée, une occasion de prier pour la vie

Le Cardinal espagnol Varela a prêché pour la vie hier :

"La vie que reçoit l'homme de manière sacrée et gratuite par la création, apparaît aujourd'hui à la lumière de Jésus-Christ, rédempteur de l'homme, comme un don pour vivre la plénitde de l'amour qui mûrit dans le temps et fleurit glorieusement dans l'éternité : comme l'amour le plus grand qui vainc véritablement et radicalement la mort ! Méconnaître, déprécier, maltraiter et éliminer physiquement la vie de l'homme, quelle que soit la situation où il se trouve depuis le moment de sa conception jusqu'à celui de sa mort naturelle, implique la méconnaissance, le rejet et la destruction du don de la vie dans sa totalité. Cela signifie rejeter le Christ, l'Auteur de la nouvelle vie. Cruelle version contemporaine du péché originel… Une radicalisation suprême du refus de Dieu, dans la rébellion contre Lui. […]

Que peut-il arriver dans l'avenir à une société qui accepte l'avortement et le facilite, qui se laisse dévoyer vers la pente inhumaine et immorale de l'euthanasie, si ce n'est de devenir une bien mal nommée civilisation où la mort triomphe sous toutes ses formes ? […]

La célébration de la solennité de l'Immaculée conception en cette année 2009, qui se trouve immergée dans une situation profondément critique, pas seulement sur le plan économique, mais aussi culturelle, morale et religieuse; exige des chrétiens, et spécialement des jeunes et des familles, d'abord un engagement sérieux, cohérent et courageux pour la vie, et ensuite le recours fréquent et persévérant à la prière dirigée et confiée à l'amour maternel de Marie la Toute Sainte, notre Mère, Vierge Immaculée et très pure, Mère de la vie."

Partager cet article

Publier une réponse