Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La facture de Villiers-le-Bel

De la vitrine brisée au bâtiment incendié, les dégâts s’élèvent à 2M€ pour 49 commerçants. La chambre de commerce et d’industrie de Versailles Val-d’Oise-Yvelines ajoute :

"A ce chiffre peut s’ajouter la perte de chiffre d’affaires qui est importante à la fois à cause des fermetures ponctuelles de novembre et également en raison de la baisse de fréquentation des commerces en fin d’année".

Vincent Pétillon, qui a vu sa concession automobile partir en fumée, est en grande difficulté :

"Sur les 4 millions qu’il va toucher de son assurance, l’Etat va lui réclamer 27 à 33 %. Il va devoir sortir un million de sa poche et il ne les a pas. Si la chambre de commerce, l’Etat, la région et le département ne viennent pas en aide à cette concession, elle ne verra jamais le jour et c’est catastrophique pour l’image de Villiers-le-Bel".

L’image de Villiers-le-Bel ? Sans jeu de mot, elle n’est pas belle.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services