Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La droite parlementaire n’a plus rien pour justifier son existence

Lu dans L'Action Française 2000 :

"Si l'implosion de l'UMP ne saurait que nous réjouir, sa disparition ne peut constituer une fin en soi. Ce ne serait pas la première fois que la droite parlementaire se métamorphoserait. Car, contrairement aux démocrates-chrétiens ou chrétiens sociaux allemands, ou encore aux conservateurs britanniques, dont les partis expriment une tradition forte, la droite française est protéiforme, comme si elle n'arrivait jamais à incarner une tradition politique clairement inscrite dans son histoire, mais servait plutôt l'ambitieux du moment. Elle le doit certainement à sa tradition bonapartiste, succédané de la tradition royale. La Ve République a ainsi connu l'UNR, l'UDR, le RPR et l'UMP, qui, de l'Union pour la majorité présidentielle est rapidement devenue l'Union pour un mouvement populaire, ce qui, évidemment, ne mange pas de pain. Les deux premiers partis ont servi De Gaulle et Pompidou, les deux suivants Chirac et Sarkozy. Mais les temps changent. Car l'UMP se trouve confrontée aujourd'hui à son obsolescence, fruit de ses multiples abandons et de sa lâcheté politiques. Abandon de l'indépendance nationale au profit d'une Europe supranationale et atlantiste, abandon d'une politique économique et sociale cohérente au profit de la fortune anonyme et vagabonde, lâcheté devant le politiquement correct qui, sur le plan des moeurs, de l'immigration, de l'antiracisme, de la repentance ou de l'identité nationale, a fait de la droite le clone honteux de la gauche. Bref, ayant trahi tout ce qui la distinguait de la gauche, la droite parlementaire n'a plus rien pour justifier son existence. Il n'est pas certain, toutefois, que les Français soient suffisamment mûrs pour jeter le bébé avec l'eau du bain. Dommage car, pour une fois, ce serait pleinement justifié !"

Partager cet article

11 commentaires

  1. La loi naturelle bafouée et rejeter, effectivement la “droite” n’est plus nécessaire.

  2. Désolé, mais l’auteur des lignes ci-dessus ferait mieux d’analyser la vie politique et parlementaire d’un peu plus près. Il y a certes une droite protéiforme, mais les parlementaires de droite sont nombreux à “faire le job” !
    Il suffit de regarder dans l’Hemicycle les Gosselin, Mariton, Le Fur, Boyer, Aubert, Guaino, Moreau, Breton, Wauquiez, Fasquelle et tant qu’autres qui ferraillent toute la nuit et repoussent brillamment nombre de mesures socialistes !

  3. Juste constatation sauf que franchement il est curieux qu’on parle de “droite parlementaire” pour qualifier ce ramassis d’accrochés aux prébendes…effectivement parlementaires elles!
    Un ramassis qui depuis quarante ans joue les gauches molles et s’oppose, voire sanctionne, toute initiative et toute perspective qui s’inscriraient dans un contexte authentiquement nationaliste et/ou patriotique.

  4. je propose qu’on envoie ce lien là :
    http://www.adhesions-fn.com/soutenir/adhesion_form.php
    .. a tous les députés dit “de Droite” pour les informer de l’existence d’un vaste mouvement populaire en plein essor dans le Pays , mouvement composé de citoyens oeuvrant à la renaissance de la France et de sa grandeur

  5. Il n’y a pas un mot, pas une virgule à changer à ce constat de l’Action Française !
    Ici, certains sont petits… Quelques affidés de la gamelle ? XD

  6. ….ça fait au moins deux ans que je l’écrivais sur ce blog : un parti de droite qui ne répond plus aux attentes de ses électeurs…. Qu’il disparaisse!!

  7. Quand on voit que la France a accueilli 2 millions de nouveaux étrangers entre 2002 et 2012, soit en dix ans de pouvoir UMP… Et certains y croient encore ?!

  8. Quand on fait le ménage, on jette ce qu’il y a de plus pourri d’abord à savoir ici la gauche dont il est absolument faux de dire que rien ne la distingue de l’UMP… Supprimer l’UMP ne donner pas le pouvoir au FN qui ne parviendra pas seul au pouvoir. Tant que la droite nationale voudra sauver seule le pays, elle ne pourra accéder au pouvoir. L’histoire le prouve. Même en faisant un coup d’état, un parti ne garde pas le pouvoir sans l’appui de la population… Donc il faut convaincre avant de vouer aux gémonies. Et la droite nationale ne convaincra pas les électeurs de l’UMP en disant que l’UMP et la gauche c’est pareil, c’est faux, à part quelques individualités qui ne représente pas les militants ni les élus.
    Par contre, il est tout à fait exact que l’UMP n’a pas identité forte contrairement aux conservateurs britanniques ou démocrates-chrétiens allemands qui ont des convictions fortes. L’UMP n’a pas de conviction forte. Et quand un parti change souvent de nom c’est mauvais signes. Les conservateurs n’ont pas changé de nom depuis des siècles et les démocrates-chrétiens depuis des décennies…

  9. Elle va se fondre avec le PS et comme cela les choses seront plus claires pour tout le monde

  10. Dieu et mon Roy, France vaincra

  11. Attendu que tous les leaders et les cadres de l’UMP rejettent toute alliance avec le FN, on ne voit pas comment la droite nationale pourrait s’allier avec qui que ce soit !
    Par contre, les électeurs de l’UMP sont d’un avis différent : c’est donc à eux de prendre leurs responsabilités et de voter pour le FN, au moins une fois…
    Evidemment, s’ils sont pour la commission de Bruxelles, la margayage et l’immigration massive, il n’y a rien à faire ! Alors, autant qu’ils votent PS !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services