La droite lance une initiative contre la "sexualisation" de l'école

Eh bien moi aussi j'ai cru, en lisant ce titre, qu'il s'agissait de la France et je me suis réjouis trop vite en croyant que notre pays retrouvait une "droite" et des "valeurs" auxquelles on pouvait adhérer. La déception est de mise même s'il s'agit en fait d'un pays proche, la Suisse :

"L'éducation sexuelle doit se réduire au strict minimum à l'école: aucun cours obligatoire ne devrait être imposé avant l'âge de douze ans. La droite conservatrice part en guerre au moyen d'une initiative populaire. Elle a jusqu'au 17 octobre 2013 pour la déposer.

Le texte, publié mardi dans la "Feuille fédérale" et intitulé "Protection contre la sexualisation à l'école maternelle et à l'école primaire", pose comme premier jalon que l'éducation sexuelle est l'affaire des parents. A l'école, rien ne doit être fait avant que les enfants aient atteint l'âge de neuf ans".

Une initiative à reprendre en France!

3 réflexions au sujet de « La droite lance une initiative contre la "sexualisation" de l'école »

  1. PG

    Pourquoi chercher en Suisse ce qui existe en France ?
    Pour l’UMP en effet c’est à reprendre.
    Pour le FN c’est fait : Marine Le Pen s’est prononcée contre l’éducation sexuelle à l’école et a expliqué que cela relève du domaine de l’intime et de la responsabilité des parents et familles.

  2. Exupéry

    Excellent initiative.
    C’est effectivement l’un des préalables à tout espoir de redressement.
    L’éducation sexuelle laïque fabrique au mieux des obsédés à la pelle, voire des pervers, dont l’intériorité est tellement dégradée que gestion de l’avenir “au delà du principe du plaisir”, et spiritualité, ont très peu de chances de pouvoir s’y développer normalement.
    En témoignent : L’abaissement de l’âge des premières activités – voire rapports – sexuels (aux “teens” on adjoint maintenant les “tweens”), l’augmentation des grossesses/avortements chez les adolescentes, l’explosion du “sexting” dégradant, la banalisation de la pornographie domestique… et le multiplication des cas de papillomes (buccopharyngés) et de gonorrhées (résistantes aux traitements) etc.

Laisser un commentaire