Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

La Divine Box à la rencontre du monastère du Jassonneix

0Allez hop, ce mois-ci, direction le monastère du Jassonneix (prononcer « jassonné ») en Corrèze, bien connu pour ses incroyables confitures et gelées. Et pour voir la vi(gn)e en rose, les soeurs vous ont concocté pour cette box des monastères des confitures au vin et fruits rouges. Pendant que vous vous régalez, on vous raconte toute leur histoire …

La communauté du Jassonneix est en fait assez récente et date de 1981 ! Mais pour comprendre son histoire (on adore les petites histoires!), il faut remonter au début du XIXe siècle. En 1816, dix moniales cisterciennes reviennent de Westphalie (où elles s’étaient réfugiées à cause de la Révolution) et réoccupent le monastère Sainte-Catherine à Laval. Devenue « abbaye de La Coudre » depuis, la communauté sur place est encore bien dynamique aujourd’hui ! Dès son installation, la communauté rayonne et peut envoyer de nombreuses fondations en France et ailleurs. En 1971 notamment, une certaine Madame des Places légua à sa mort une propriété en Corrèze a la communauté, en vue d’une nouvelle fondation. Et c’est là que le monastère du Jassonneix va voir le jour…

Il en faut du temps pour gérer la succession, trouver les moniales à envoyer etc. C’est donc finalement en 1981 qu’un groupe de trois soeurs de l’abbaye de La Coudre arrive au monastère du Jassonneix. Elles occupent alors le fameux «château du Jassonneix», datant du XIIe siècle, et arrangent petit à petit ce vaste domaine seigneurial de 100 hectares, situé (tout de même!) à 750m d’altitude. Fidèles à la tradition de la règle de saint Benoît «ora et labora» (prie et travaille), les soeurs s’organisent rapidement pour travailler pour leur subsistance. Elle démarrent en empaillant des chaises (sans n’en avoir jamais fait!), puis rénovent des matelas en laine grâce au talent de couturière d’une des soeurs.

1Un beau jour d’octobre, la chambre d’agriculture, souhaitant essayer d’implanter des myrtilles dans la région, leur propose de planter gratuitement 600 pieds de myrtilles dans la propriété. Plutôt sympa, non ? Elles avaient le terrain, mais changer d’activité n’était pas évident. Finalement, voyant à l’époque les couleurs éclatantes des champs de myrtilles, les soeurs ont craqué et ont accepté ! Depuis 1987, elles cultivent donc des myrtilles, pour en faire entre autres d’excellentes confitures. Pour la petite histoire, c’est notamment la culture des myrtilles qui a permis à la communauté de gagner la confiance  des  habitants  de  la  région (de tradition peu religieuse), qui étaient au départ sceptiques de leur arrivée. Que voulez-vous, des soeurs en bleu de travail dans des champs de myrtilles, ça fait son effet !

Au fil du temps, par sa beauté et son calme, le monastère du Jassonneix a attiré de plus en plus de personnes, rendant certaines nouvelles constructions indispensables. Une salle de réunion d’abord, et ensuite une nouvelle église (en 2003), remplaçant ainsi la chapelle devenue trop petite. En 2006, le monastère du Jassonneix devient indépendant par rapport à l’abbaye de La Coudre.

ET AUJOURD’HUI ?

Le monastère du Jassonneix compte 5 soeurs cisterciennes et se maintient malgré l’âge des soeurs qui avance.

2La culture des myrtilles tient bien sûr une place prédominante dans la vie des soeurs. Elles en récoltent en effet chaque année, entre juillet et août, environ 4 tonnes ! Pour les aider dans cette lourde tâche, elles ont même créé une association de bénévoles de 18 ans et plus. En l’échange de quelques heures à la cueillette (début à 7h du matin!), les bénévoles sont logés et nourris sur place, et ont toute l’après-midi pour vaquer à leurs occupations : ballades, baignades, repos etc… Avis aux amateurs !

Les myrtilles, fleurs et autres plantes cultivées par la communauté leur permettent de faire d’excellentes confitures, gelées et confits : plus de 50 recettes aujourd’hui ! Le secret du goût si pur et intense et leur artisanat monastique ? L’eau de source ! Il paraît que les fruits prennent le goût de l’eau dont ils sont arrosés. La pureté de l’eau de source du monastère serait donc à l’origine de la grande qualité des fruits récoltés sur place et donc du goût des confitures ! Chez Divine Box, on pense que le charme et la qualité des confitures vient aussi du fait que tout est fait à la main par les soeurs (cueillette, cuisson, mise en pot, étiquetage). Au fond, tout est un peu lié !

Sinon, les lieux ont été bien aménagés et les soeurs ont su tirer profit de la grande propriété. L’ancienne ferme (jadis occupée par chevaux et cochons) sert de boutique, le château a été transformé en hôtellerie, et les soeurs sont installées dans l’ancienne bergerie ! Qui aurait pu prévoir ça un jour ?

LES PETITES ANECDOTES

Un jour, les soeurs ont reçu une lettre d’un vieux prêtre allemand installé près de Lyon. Il venait de retrouver dans son réfrigérateur un confit de romarin du Jassonneix acheté … dix ans plus tôt ! A l’ouverture, un parfum délicieux et encore frais de romarin. L’histoire raconte même que sa lettre était accompagnée d’un bon de commande d’un carton de 12 confits de romarin ! Quand les soeurs nous disent que leurs confitures et confits se conservent très bien même en dehors du réfrigérateur (et sans produits chimiques!), on a tendance à les croire… Leurs produits monastiques ne rigolent pas !

Chaque recette a également une histoire incroyable … Un jour, un homme sonne à la porte du monastère avec une camionnette remplie de bananes invendables pour sa grande surface (car déjà un peu mûres), et propose aux soeurs de leur donner. Elles acceptent tout de suite, et font un essai de confiture myrtille-banane. Inutile de vous dire que, depuis, les clients en raffolent au magasin !

Merci mille fois aux soeurs pour leur chaleureux accueil et pour la visite de la boutique. Que de belles histoires découvertes lors des échanges que nous avons pu avoir avec elles ! N’hésitez pas à venir directement chez elles pour leur rendre visite.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services