Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La diabolisation du FN, un prétexte pour ne pas écouter les Français

Ivan Rioufol met en garde ceux qui diabolisent le FN, dont la dernière en date, Laurence Parisot :

L "En faisant du FN sa bête noire, la majorité prend le risque de s'éloigner davantage d'un électorat désorienté et ignoré d'elle. Marine Le Pen n'est pour rien dans les crises qui s'additionnent et qui seront au centre de la présidentielle. Elle n'est que la porte-parole autopromue d'une opinion en rupture avec des élites qui paraissent vivre sur une autre planète. C'est à ces spf (sans partis fixes) que l'UMP doit s'adresser, plutôt que de chercher à diaboliser un mouvement qui, faute de concurrents, bénéficie d'un monopole dans l'offre alternative. La majorité n'affaiblira pas le FN en le faisant passer pour hideux et haineux, ce procédé stalinien qu'utilise à son tour la présidente du Medef, Laurence Parisot, quand elle désigne Marine Le Pen comme "un danger pour notre pays". La droite la combattra en écoutant les gens.

Mettant en scène son antilepénisme, l'UMP a tenu meeting à Nice le jour où le FN y avait programmé ses assises. Ce faisant, elle reproduit l'erreur du PS faisant de l'antisarkozysme son unique programme. Dans les deux cas, la posture sert de prétexte à ne pas réfléchir à de nouveaux modèles de société, rendus nécessaires par l'usure d'un système à bout de souffle. Le phénomène Le Pen est le résultat d'une défiance populaire envers un progressisme qui crée de la régression. Et c'est cette désillusion, aggravée par les tensions sur les États endettés et les révélations sur la cupidité de certains dirigeants, qui devrait mobiliser les états-majors."

Partager cet article

13 commentaires

  1. diabolisation du fn,euromillion,sport à gogo les esprits sont soumis à un vent perpetuel les empechant de se concentrer .un reportage télé montrait récemment des ministres ou pseudo elites incapables de résoudre des problèmes de niveau C P, alors la venue de petits nouveaux dans le jeu politique et c’est panique à bord .

  2. Bien vu ce constat d’une diabolisation maintenue et accrue à l’approche des présidentielles.
    Bien vu aussi le fait que le vote du FN est aussi le fait d’un vide de la droite classique et que beaucoup de français sont encore interrogatifs sur les mesures concrètes qu’il prendrait sur le plan économique et social, comme par exemple un budget-type, un projet de refonte de la fiscalité française, un cadre nouveau sur les charges sociales et les entreprises, une réforme complète de l’éducation, de la décentralisation, et de la culture. Et un plan de relance de la politique de soutien aux familles et à la natalité.
    Si le FN précise point par point tout cela, il deviendra un aimant positif et non seulement un moyen de rejeter le système.
    Ainsi, le livre de Laurence PARISOT mériterait une réponse point par point, accompagné d’une campagne contre elle au sein même du milieu des chefs d’entreprise.

  3. Dassault garde Rioufol, à condition qu’il ne fasse pas un article sans employer le mot “élite”. Ceux qui ne l’ont pas encore remarqué le lisent distraitement.

  4. Heureusement, pour eux, que le FN est là, comme épouvantail à dénoncer!
    Sinon qu’est-ce que ces bateleurs, déconnectés du réel, pourraient bien raconter qui ne soit déjà connu et depuis longtemps invalidé au regard des faits.

  5. C’est curieux ce journaliste qui d’un côté ne cesse de dire que le FN a raison, et d’un autre côté dit le contraire. C’est ce que je constate en lisant son blog tous les jours, enfin, lisais, car la schizophrénie m’agace…

  6. MLP s’est récemment déclarée plus à gauche que Hussein Obama. Parisot est relativement insignifiante, mais il est vrai que l’alignement de MLP de plus en plus marqué sur la gauche voire l’extême-gauche (tant en économie que sur les plans idéologiques, sociétaux, politiques) devient assez imbuvable. Aux journées “Marine 2012” (et non plus “FN”, vous aurez remarqué), Bruno Gollnisch a été le seul a invoqué le terme de droite, et de droite nationale, populaire et sociale. Parisot et sa sottise occupent l’espace que le manque de crédibilité de Marine a laissé vacant en matière économique et financière…

  7. Sur Europe 1, L.Parisot déclare qu’elle va “expliquer”, “dévoiler” qui est Marine LP, tout cela pour ressortir de vieilles accusations de révisionisme sur la deuxième guerre mondiale comme si il n’y avait pas plus urgent avec la dette grecque dont seule Marine Le Pen avait prévu la gravité. Elle accuse MLP d’annoncer l’apocalypse économique et dans la phrase suivante promet cet apocalypse si elle est élue. On pourrait attendre un peu plus de logique et moins d’animosité de la présidente du Medef.

  8. Depuis 40 ans le grand patronat, qui d’ailleurs n’a jamais vraiment écouté les Français depuis qu’il existe avec la révolution industrielle, a favorisé l’entrée des immigrés pour faire baisser le prix de la main d’oeuvre et n’a rien fait pour empêcher la délocalisation (sans parler des groupes de pressions de l’industrie pharmaceutiques qui ont bien favorisé la dénatalité en déversant à tour de bras la pilule et en la faisant rembourser par la sécu). Il est donc tout à fait logique que Dame Parisot aille dans ce sens.
    Par contre le petit patronat, celui des artisans et des petits propriétaires terriens, des petits fermiers, du monde de la pêche, etc. les meilleurs pourvoyeurs d’emplois dans le respect de son personnel, ne partage pas du tout la vision du Medef. Il est lamentable qu’on présente Mme Parisot comme la patronne des patrons.
    Certes l’actuel programme du FN en matière économique peut nous amener à nous poser des questions, mais étant donné que les banques, le grand patronat et les gouvernements successifs, leurs complices et alliées pour avoir notamment des soutiens financiers de campagne, ont montré “magnifiquement leur efficacité destructrice”, le FN est tout à fait en droit, et même a le devoir, de proposer d’autres choses.
    Alors que Mme Parisot diabolise le FN, qu’elle permette la réélection de l’UMPS, elle n’en portera pas moins sa part de la responsabilité (même si bien sûr, elle n’en est que le porte parole) de tous ceux qui ont vendu la France, soumis les Français au mondialisme-capitalisme-neoesclavagisme, et participé activement (même si ce n’était pas à 100% volontairement)à la disparition de notre beau pays en tant que tel.
    Avoir des postes de commandement c’est aussi prévoir sur le moyen terme voire long terme et pas à l’échéance d’une réélection à un conseil d’administration ou comme président de la république. L’histoire jugera tous ces gens, et si non l’histoire car pour qu’il y ait une histoire il faut qu’il y ait un peuple qui puisse la raconter, ce sera au jugement dernier, et nous y serons tous à égalité de traitement, les riches comme les pauvres, les puissants comme les humbles, les gens du medef, comme les victimes de systèmes idéologiques.

  9. Si l’Etat continue de financer l’immigration par le biais de l’AME, cela va encourager beaucoup d’électeurs appartenant aux classes pauvres de ce pays (handicapés, demandeurs d’emplois, ouvriers, employés) à voter en faveur de Marine Le Pen. L’Etat est sourd quant aux demandes de ces populations pour l’augmentation des minima sociaux (RSA, AAH, ASS).
    Il est grand temps que l’AAH et les autres minima sociaux soient égales au SMIC et non en dessous, car c’est un peu le Tiers-Monde.
    Si Marine vient au pouvoir, elle augmentera les aides aux chômeurs et aux personnes handicapées.

  10. Il vaut mieux lire tout ça que d’être aveugle.

  11. Marine LE PEN a réalisé 6,6 millions de part d’audience moyenne lors de son passage à TF1 contre…5,9 millions pour le débat sur la primaire socialiste le même jour à la même heure sur France 2.
    Aucun média n’a relayé l’info, au contraire, tous ont glosé sur le fait (faux) que la primaire socialiste avait fait un record d’audience.
    Cette façon de nier la réalité par les media (comme lors des journées d’été de Marine à Nice où Marine a rempli une salle de 2 500 places pleine à craquer tandis que l’UMP, dans la même ville le même jour, ne parvenait pas à remplir une salle de 1 100 place) indique incontestablement la peur panique qui commence à monter face à la popularité de plus en plus puissante de Marine LE PEN.

  12. Faire passer MLP pour une victime des médias est assez osé. MLP bénéficie d’un soutien médiatique plus que visible et qui participe à sa stratégie de dédiabolisation.
    Je corrige Olivier sur la désinformation qu’il commet concernant le public présent aux “Journées Marine 2012”. Les vidéos disponibles sur le site du Front Marine confirment les chiffres qu’on peut trouver dans la presse : 400 à 500 participants seulement. Non la salle n’était pas pleine à craquer sauf si on se contente de regarder les deux premiers rangs. Son enthousiasme est touchant mais néglige un peu la réalité.
    Que Marine ait fait plus sur TF1 que les socialos sur France 2 est incontestable et parfaitement bien connu : je le sais moi-même en ayant lu le site du… Figaro ! Donc il est faux de dire que les grands médias occultent cette information intéressante et logique (qui veut encore écouter les vieux mittérandiens poussiéreux ?).
    De même, concernant la participation, on pourrait parler du FNJ dont l’université d’été précédait les Journées Marine 2012 : 40 participants. Plus ou moins jeunes d’ailleurs. Ce qui fait un ensemble plutôt maigrichon pour une rentrée de campagne présidentielle.
    Je reprends donc la phrase d’Olivier : “Cette façon de nier la réalité par les [Marinistes] indique incontestablement la peur panique qui commence à monter face à la [baisse] de plus en plus [inquiétante] de Marine LE PEN”. Fait objectif lié à la chute dans tous les instituts de sondages (sondages vantés par les soutiens de Marine comme preuve de sa réussite il y a quelques mois) : entre 11% et 17%…
    Une analyse de fond lue ici : http://www.medialibre.eu/france/la-rentree-de-marine-le-pen-entre-espoirs-et-angoisses/9080

  13. Il n’est évidemment plus utile depuis bien longtemps de répondre aux fantasmes éculées de la soi-disante Solange.
    Le FN a beau faire 19% des voix au second tout des cantonales (41% dans le Var), résultats à l’appui, c’est pour lui une “désinformation” et la preuve de sa “baisse”.
    Marine LE PEN est à ce jour toujours toujours créditée de 18 à 19% dans les derniers sondages parus, ce qui est un potentiel encore jamais atteint par le FN dans des sondages pré-présidentiels. Chiffres qui, je le répète encore, ont été identiques et bien réels aux dernières cantonales.
    L’université d’été de Marine LE PEN à Nice: le Palais Acropolis possède une salle des Congrès de 2 500 places; elle été souvent utilisées par le passé y compris par JMLP, mais MLarine a été la seule à réussir à la remplir; il suffit de regarder les preuves par l’image sur la video du meeting, chacun pourra se faire son opinion:
    http://www.nationspresse.info/?p=143641
    Après cela monsieur Solange peut toujours continuer à prétendre que le soleil brille à minuit si ça lui chante…

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services