Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Famille

La destruction de la famille est le premier problème français

Interrogé sur RFI, Bruno Gollnisch a déclaré :

"Le premier problème qui se pose en France, c'est la destruction de la famille traditionnelle et c'est l'absence de natalité, la dénatalité […] Concernant l'adoption par des couples homosexuels, j'y suis totalement opposé […] les homosexuels ont fait le choix un vie qui exclue la procréation, par conséquent, ils ne sauraient prétendre corrélativement à un droit à l'enfant. Car l'adoption n'existe pas dans l'intérêt des adoptants mais dans l'intérêt des adoptés."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Pas d’accord : le premier problème français est l’immigration africaine.

  2. Exact. J’ajouterais, dans le même ordre d’idée, l’avortement, qui doit être interdit, et, si pratiqué, pénalisé.
    Cela peut paraître brutal, mais c’est une nécessité à mon sens impérieuse.

  3. Bravo M. Gollnisch pour cette défense de la famille
    L’émigration africaine poserait beaucoup moins de problèmes, voire n’aurait pas eu lieu dans de telles proportions dans une nation jeune avec des nombreux enfants nés dans des familles françaises, une nation qui n’aurait pas renoncé depuis 40 ans à sa fierté et sa confiance en soi. Une nation jeune,c’est une nation dynamique qui trouve des solutions aux changements. Une nation vieille, c’est une nation qui tente de se calfeutrer derrière des murs.
    Malheureusement les conséquences de l’avortement légalisé et de la pilule comme bien suprême conseillée en classe voire distribuée, du “Moi j’ai droit” élevé en dieu absolu, ne s’arrêtent pas d’un coup…Une politique familiale particulièrement énergique et qui n’hésite pas à privilégier tout particulièrement les familles y compris nbre de voix aux élections correspondant aux nombres d’enfants (y compris s’ils sont déjà élevés); revalorisation des retraites pour le nombre d’enfants, salaire des mères au foyer etc. Et pas l’inverse comme actuellement.

  4. Le premier problème français, pour plus de précision, est l’immigration issue de l’afrique du nord et des anciennes colonies africaines. Mais en effet les “homosexuels” tiennent une place trop importante dans la société française due à leur sureprésentation dns les médias (art, journaux, et surtout télévision, radio (europe I); j’en oublie)

  5. En fait, en France comme dans tout l’Occident, la dénatalité et l’immigrinvasion sont étroitement liées. Il est de bon ton, chez les “philosophes”, de railler la formule d’Aristote, selon laquelle “la nature a horreur du vide”. Pourtant, elle explique beaucoup de choses, sinon dans le domaine la création (et de la question de Leibniz : “Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien”), du moins dans celui des affaires terrestres. Par conséquent, en matière de peuplement, moins il y a d’indigènes, plus il y a d’allogènes.

  6. En fait, la destruction de la famille n’est qu’une conséquence de la déchristianisation du pays.

  7. Non Gorr, le premier problème de la France est bel et bien la destruction de la famille. Et les homos, dans cette affaire, en sont encore au stade de l’epiphenomene.
    Sans parler de l’avortement et de la contraception, qui sont des catastrophes humaines et societales, la banalisation du divorce et du concubinage est dramatique parce quelle engendre un éclatement de dizaines de milliers de famille, et par là, de la France.
    Bien sur, l’immigration, venant se greffer la-dessus, n’arrange rien. Mais comme le font justement remarquer d’autres commentaires, elle serait bien moindre si la famille francaise était promue.

  8. Bravo à Bruno dont le propos est clair et courageux.
    Sa declaration doit faire le bonheur des responsables du FN à Henin-beaumont qui sont en pointe dans la defense de la famille traditionnelle

  9. Le premier Ministre Raymond Barre l’avait bien dit : Monsieur Gollnisch est un homme bien comme on aimerait en voir de plus en plus ici et là pour faire exploser les clivages politiques ringards hérités de la révolution et reconduit à la hussarde à chaque fin de guerre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services