Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

La dénonciation constante d’actes sexistes, une tendance paranoïaque ? Un cas d’école avec Mme Schiappa

La dénonciation constante d’actes sexistes, une tendance paranoïaque ? Un cas d’école avec Mme Schiappa

Comparons deux situations tirées de la même longue séance des questions au gouvernement du mardi 20 octobre à l’Assemblée nationale (première séance depuis la décapitation de M. Paty par un musulman radicalisé).

Lors d’une de ses nombreuses interventions, qui démontrent à l’envi un manque total de facilité oratoire, M.Castex est ainsi interrompu :

Jean CastexPremier ministre. J’ai indiqué il y a quelques instants, alors que vous ne m’écoutiez pas,…

Plusieurs députés du groupe LRMais si !

Jean Castex,  …l’ensemble des mesures et des dispositions opérationnelles que nous avons déjà prises,…

Maxime Minot. Édouard Philippe reviens ! 

Y a-t-il, à ce moment-là, eu de la part de M.Castex ou de Mme Schiappa une quelconque réaction à ce dernier commentaire ? Aucune.

Quelques instants après, Mme Schiappa, dont les quelques interventions démontrent à l’envi un manque total de grandeur oratoire, est ainsi interrompue :

Mme Marlène Schiappa

Depuis 2017, c’est la priorité de la majorité et du Gouvernement : sans discontinuer, une action résolue est menée sous l’impulsion du Président de la République Emmanuel Macron…. Nous expulserons les étrangers radicalisés sans trembler et sans nous excuser – car, oui, il est temps d’arrêter de nous excuser de mener ce combat !

Pierre Cordier. Où est Darmanin ?

Y a-t-il, à ce moment-là, eu réaction de Mme Schiappa au commentaire ? Oui, bien sûr. Immédiatement Mme Schiappa a rétorqué : « Quelle remarque sexiste ! »

On rappellera une définition de la paranoïa : trouble du fonctionnement mental qui se manifeste par une méfiance exagérée des autres, une sensation de menace permanente et un sentiment de persécution. On a bien l’impression d’y être.

Complétons alors la définition donnée par ce même site :

« Le traitement repose sur une psychothérapie associée à la prise de neuroleptiques. L’hospitalisation est parfois nécessaire ». 

Espérons qu’avec la mise en place du plan blanc pour décharger le service des urgences pour raison de covid, l’hospitalisation de Mme Schiappa puisse attendre encore un peu.

Partager cet article

5 commentaires

  1. mais ce n’est pas de la paranoïa, c’est simplement l’application des préceptes de Staline adapté au contexte : répliquez avec un argumentaire hors sujet, et le temps que votre interlocuteur se justifie, ou rétorque, la discussion a déjà tournée à son avantage et est plus loin : facile, non ?

  2. Je rappelle mon commentaire du 20 octobre dernier :
    Rappel de la signification de “schiappa” :
    “Persona di scarsissime capacità, spec. nel gioco.”
    “Personne de très peu de capacité, spec. dans le jeu.”
    Tout est résumé…
    👍👍👍👍
    Par ailleurs, un(e) ministre paranoïaque ayant pour patron un psychopathe (https://youtu.be/ZoRcNlr4eHY) constitue un tout cohérent…
    …pour le malheur de la France.

    • Merci F. Jacquel de cet excellent rappel de la psychopathie, dans lequel l’expert italien rappelle bien la dangerosité extrême d’un individu tel que Micron à la tête de la France …

  3. Pourquoi l’hospitaliser? Elle ment c’est tout. Il n’y a pas de sexisme. Si elle ne s’en rend pas compte, c’est peut-être parce que sa conscience est tordue. Elle a besoin d’une conversion. Quant à hospitaliser des gens et leur donner des médicaments parce qu’ils font des jugements téméraires, des calomnies et des mensonges, c’est une honte. C’est prendre la psychiatrie pour la médecine de l’âme, bien que ce soit son nom, ce qui est en fait du ressort du Christ. Ces personnes ont besoin du Christ, de l’Esprit Saint pour les éclairer sur ce qui doit être pensé, quitte à ne pas penser ce qui est vrai mais seulement ce qu’il convient de penser, c’est à dire sans faire de jugement téméraire. Et le médicament, ce n’est tout de même pas l’eucharistie!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services