La démission de Manuel Valls réclamée à l'assemblée

Cet après-midi, lors de la séance des questions au gouvernement, le député UMP Philippe Cochet a demandé à Manuel Valls (vidéo) :

"Honte à vous et au Gouvernement ! Nous étions ce dimanche à
Paris 1,4 million de personnes pour défiler contre le projet de loi
inique que vous défendez. (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)
Le peuple gronde et vous ne l’écoutez pas. Combien de vitrines ont été
cassées ? Zéro ! Combien de voitures ont été dégradées ? Zéro !
Face à
ce succès auquel vous ne vous attendiez pas, vous avez pris peur et fait
sur-réagir les forces de l’ordre qui ont gazé, mes chers collègues, des
enfants, des familles et des femmes enceintes
qui regagnaient leur
domicile ! (Protestations sur les bancs du groupe SRC.)

Honte à vous et à votre gouvernement ! Vous avez été incapable
d’anticiper ce succès populaire. Votre responsabilité et celle de votre
ministre de l’intérieur sont pleinement engagées
. Je rends hommage aux
organisateurs que M. Valls a injuriés. Nous sommes passés à côté d’un
drame, car vous avez parqué le peuple de France en lui refusant la
possibilité de défiler. (Exclamations sur les bancs du groupe SRC. – « Valls, démission ! » sur les bancs du groupe UMP.)

Monsieur le Premier ministre, réveillez-vous enfin ! Jusqu’à quand
allez-vous mépriser le peuple de France ? Vous ne mesurez pas
l’exaspération de nos compatriotes. Vous abîmez la France et vous
maltraitez les Français ! (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)

Réponse-mensonge de Manuel Valls :

"Monsieur le
député, le lieu de ce rassemblement n’a été décidé que jeudi dernier en
raison de l’absence de toute coopération des organisateurs. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) Dans ce laps de temps très court, la préfecture de police a tout mis en œuvre pour assurer la sécurité des manifestants. Mais les organisateurs ont été débordés par des extrémistes. (Protestations sur les bancs du groupe UMP.)

Plusieurs députés du groupe UMP. C’est faux !

De nombreux messages ont
appelé à ne pas respecter l’arrêté interdisant le secteur des
Champs-Élysées. Les débordements étaient donc prémédités. Les forces de
l’ordre les ont fait cesser. Ils sont le fait de quelques centaines
d’individus extrémistes et déterminés que je ne confonds pas avec les
simples manifestants entraînés malgré eux. Il n’y a eu aucun tir de
grenade et parler d’enfants gazés est à tout le moins un amalgame
douteux et scandaleux que l’on n’a pas le droit de faire dans cet
hémicycle. (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.)

On trouvait sur place des militants du bloc identitaire, des
jeunesses nationalistes, du Renouveau français, du GUD et d’Europe
jeunesse.

Plusieurs députés du groupe UMP. Non ! Non !

Les faits reprochés à ces
individus sont graves : agression physique des forces de l’ordre,
dégradation de bien public, jet de boulons. Ces actes, comme j’ai déjà
eu l’occasion de le dire, sont intolérables. Aucune exception ne peut
les justifier. Je suis cohérent, le Gouvernement est cohérent, mais
vous, vous ne l’êtes pas ! Je salue enfin la maîtrise, le sang-froid et
le professionnalisme du préfet de police, des policiers et des gendarmes
qui ont dû garantir l’ordre républicain et évité tout drame, tout
simplement parce que les organisateurs n’avaient pas bien préparé leur
rassemblement. (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.)

Plusieurs députés du groupe UMP. Démission ! Démission !"

36 réflexions au sujet de « La démission de Manuel Valls réclamée à l'assemblée »

  1. Louis

    Cette histoire de JETS DE BOULONS est une fable resservie périodiquement par différents gouvernements de centre gauche comme de centre droit (RPR UMP), il-n-ya pas eu plus de boulons que de rivets ! Laissons aux gens du voyage qui pillent les métaux le soin d’en posséder éventuellement ! Il faudrait pouvoir confronter les images et vidéos avec les réalités, même si des groupes issus de la MPT s’étaient répandus sur les Champs sans autorisation, avec les prétendues actions du GUD ou autres groupuscules qui auraient été filmés par la police, par ex.Mais il n’-y-a aucune objectivité, aucune honnêteté dans la relation des faits.Et, après tout, qu’est-ce que ça pouvait faire si des manifestants s’attardaient, sans oommettre de violences ni casser quoi que ce soit.Sur RMC et RTL on a répété qu’il-y-avait des “casseurs” mais rien n’a été cassé ! F.Barjot, collabo, aurait pû appeler le peuple en masse à se disperser calmement en direction de la Concorde, barrières ou pas barrières car, là, il y aurait peut-être eu 150 000 personnes honnêtes pour suivre joyeusement le mot d’ordre ou même plus ! Et on n’aurait rien pû faire contre elles, à moins de les massacrer.Il a été fait usage de matraques et de gaz contre les courageux qui tentaient le “sitting”, on voit ça sur divers blogues ! Ils n’auraient pas osé contre des jeunes venus des banlieues qui, du reste, ne demandent aucune autorisation pour se regrouper “en force” quand et où ils le désirent.

  2. ODE

    c’est un s…lopard il n’y a pas d’autre mot! Quel menteur!!!
    Quand on pense que ce sont les mêmes qui viennent de voter une loi pour amnistier les casseurs de la CGT!!!
    Une autre idée: des familles, avec poussettes et enfants, des milliers de familles qui investissent paisiblement l’assemblée nationale un jour de débat… Tiens, juste les mères et les enfants… on verra si Valls nous envoie des grenades lacrymogènes…
    après tout, nous sommes le peuples, nous les mères et nos enfants aussi, à qui nous apprenons à aimer ce pays.

  3. HB

    Incompétence à tous les étages.
    Une valse à trois temps :
    1/ ils nous avaient pas dit où ils voulaient aller
    2/ on nous avait pas dit qu’ils seraient si nombreux
    3/ ils nous avaient pas dit qu’ils viendraient avec des armes : leurs enfants.

  4. Clem

    What about une proposition de loi d’amnistie pour les jets de boulons ?
    Les sénateurs communistes ont bien proposé une loi d’amnistie des dégradations commises lors de mouvements sociaux.
    Echo, November, Charlie, Uniform, Lima, Echo, Sierra !!!
    Terminé.

  5. oremus

    Les extrêmistes, ca y est, c’est reparti ! Ils n’ont que ça à la bouche ces pourris.
    Pourtant Bloc Identitaire, Jeunesses Nationalistes, Renouveau français,…ca vaudra toujours un million de fois plus que l’UMPS ou le front de goche. Ces petits groupes n’ont jamais trahis, ces petits groupes aiment la France, ces petits groupes seraient prêts à aller loin pour sauver leur pays, ces petits groupes connaissent très bien l’Histoire de leur pays ainsi que ses traditions.
    Quid des extrêmistes (des vrais parasites ceux-là) du cnt qui attaquent une cathédrale en pleine messe des Râmeaux ? Aucun mot à l’assemblée des traitres ? Forcément, c’était pas…antitermite.

  6. rowen

    Toutes les vidéos présentées sont donc des montages trafiqués? “Parquer” des centaines de milliers de manifestants dans un espace réduit pour autant de personnes avec répression féroce pour ceux qui ont tenté de s’aérer en sortant de cette foule compacte c’est intolérable, inadmissible et vous osez, en plus mentir M.Valls et rejeter la faute sur les organisateurs qui n’ont pas su… organiser cet immense succès populaire.
    Incapable, c’est déjà grave, mais menteur à votre niveau M. le ministre c’est une faute grave qui devrait être sanctionnée par votre démission.

  7. Manu

    Inutile de s’indigner contre Manuel Valls : je vous dis et je vous répète que c’est un psychopathe. Un déséquilibré, à peine conscient de ses actes, et incapable de se remettre en cause (d’ailleurs, dès que vous le contestez, sur n’importe quel sujet, sa riposte immédiate est : « Je refuse de présenter mes excuses, au contraire j’ai très bien agi et toute la faute est aux autres » : réaction-type du psychopathe.
    En revanche, il faut exiger que ce dangereux psychopathe soit au plus vite écarté du ministère de l’intérieur (et du gazage).

  8. C.B.

    1)”De nombreux messages ont appelé à ne pas respecter l’arrêté interdisant le secteur des Champs-Élysées.”
    Messages émanant de qui?
    destinés à qui?
    à quelle heure?
    2)”jets de boulons”
    À part dans l’imagination de monsieur le ministre, personne ne les a vus, me semble-t-il: aucun journal n’en montre une photo. Pourquoi ne pas énoncer que les forces de l’ordre ont été menacées par des grenades offensives, des pistolets-mitrailleurs, voire des tanks ou une bombinette sale?

  9. Judith

    Ce ministre ment avec une impudence diabolique et nie la réalité des faits reprochés à juste titre à certains membres des forces de l’ordre : des jets de produit toxique sur les enfants et des personnes pacifiques. Qu’on lui amène les enfants et les personnes gazées. Quels boulons ? Montrez-nous les boulons en question.

  10. Manu

    Incroyable : à l’heure où le ministre du gazage compte une centaine d’enfants parmi ses victimes, une ministre écologiste ose se poser en victime, parce que, parce que…
    … une affiche de la Manif pour tous a été collée sur son portail devant chez elle !
    Et, immédiatement, ses collègues renchérissent : quelle horrible agression ! Quelle intolérable menace ! Quelle affreuse homophobie ! etc. etc.
    Il faut le voir pour le croire !
    http://www.facebook.com/isa.attard#!/photo.php?fbid=307443826051045&set=a.115230428605720.11657.100003562908540&type=1&theater
    La députée, qui applaudissait des deux mains quand sa collègue Duflot voulait voler les bâtiments de l’Église, hurle comme une orfraie parce qu’on a touché à SON portail !
    Alors qu’on ne l’a JAMAIS entendu protester contre les attaques et les profanations devenues maintenant quotidiennes contre les églises (grâce à Valls, encore), elle a porté plainte à la gendarmerie contre cette « intrusion inacceptable ».
    Le mieux de tout : alors que cette affiche lui recommande de s’occuper du chômage, la députée répond fièrement qu’elle ne se laissera pas intimider. Visiblement, elle a l’intention ferme de ne PAS s’occuper du chômage…

  11. Arthur

    Et ce sont eux qui votent une loi d’amnistie pour les syndicalistes qui ont ravagé des préfectures , des mairies, des entreprises .
    Ils se foutent de la gueulle du monde !
    Ils sont incapables et en plus ils sont dangereux car sous l’effet des lacrymogènes et des charges completement stupides des CRS un effet de foule aurait pu tourner au drame !

  12. M-Hélène

    A l’occasion de cette même séance de questions au gouvernement, voici ce qu’a demandé Olivier Fallorni, lors d’une question relative à la laïcité et aux signes religieux suite à l’affaire de la crèche baby loup:
    ” Il est temps d’agir et de réagir pour remettre aussi en cause ce que j’appelle la niche fiscale pour les aboyeurs de Civitas, cette officine intégriste catholique dont le message est clair: la loi des hommes doit se plier à la loi de Dieu. En effet, l’état et donc l’ensemble des citoyens, financent en quelque sorte Civitas en lui accordant la déductibilité des dons qui est pourtant censée être réservée aux associations d’intérêt général ou d’utilité publique. Mais en quoi Civitas fait-elle oeuvre d’intérêt général? Alors M. le Ministre, nous demandons à ce que cesse au plus vite ce scandale. M. le Ministre, nous comptons vraiment sur vous pour défendre les valeurs fondamentales de notre république, qui comme les 3 mousquetaires ne sont pas 3 mais 4: liberté, égalité, fraternité et laïcité!”

  13. FR

    S’il fallait encore une démonstration, nous l’avons : le peuple français qui a défilé avenue de la Grande Armée dimanche est un peuple responsable qui honore son pays face à un gouvernement dont l’attitude ne peut inspirer que le plus profond mépris. Face à ce gouvernement enfermé dans ses mensonges, le peuple s’est levé en défenseur de la Vérité, vérité de l’être humain et avec pour seule arme cette vérité qui à terme vaincra ce pouvoir qui s’est lui-même rendu illégitime en n’étant plus au service du peuple mais de ses seules idéologies perverses !

  14. Bidoilleau Jacqueline

    Faisant partie de ceux qui ont tracté et aidé LMTP pour ce rassemblement, j’affirme, sur l’honneur n’avoir eu ou lu de consignes de débordement ou d’emprunter les champs. Bien au contraire LMTP nous a demandé expressément de respecter la légalité et de venir à la grande Armée. Le reste n’est que mensonges.

Laisser un commentaire