Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

La défense fantaisiste de Nicolas Senèze

Suite à son rapprochement scandaleux entre les dentelles ecclésiastiques et une "homosexualité refoulée", le journaliste de La Croix a publié une mise au point (consultable notamment sur le FC). Pour Vini Ganimara, cette mise au point n'en est pas une :

"J’avoue que cette ligne de défense me semble fantaisiste. Le fil de discussion dont il est question part du fait que le cardinal Burke portait la cappa magna (et peu importe ce que les uns ou les autres, nous pensons de ce vêtement liturgique, la question n’est pas vraiment là!) et, ensuite, fait mine de s’interroger sur une interprétation « plausible » du goût de certains prélats pour « les dentelles et les froufrous » en suggérant « l’homosexualité refoulée ». Je ne vois vraiment pas comment lire cet échange autrement que comme une insinuation que le cardinal Burke refoulerait son homosexualité. Peut-être la mise au point de Senèze veut-elle simplement dire que le cas est plus répandu et que son insulte ne visait pas seulement le cardinal Burke.

Mais, pour le cas de ce dernier, je ne vois dans la mise au point de Senèze qu’une dérobade. Il est fort possible que les paroles du journaliste ait dépassé sa pensée, mais alors, il suffit qu’il le reconnaisse et qu’il retire son commentaire injurieux. Sinon qu’il assume clairement ses allégations!"

Partager cet article