La décroissance en France? Pas la faute du gouvernement bien sûr

Ils sont 3 fautifs et ne sont pas au pouvoir en France :

“”Symboliquement, le fait d’entrer en territoire négatif est assez fort”, estime toutefois Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture économique chez Xerfi. “C’est un signal négatif qui risque de marquer les esprits, notamment chez les acteurs économiques”, ajoute-t-il.

Selon l’Insee, ce sont les dépenses de consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance française, qui expliquent en grande partie cette mauvaise passe. Ces dernières, qui avaient connu une forte hausse (+1,1%) au premier trimestre, se sont repliées, à -0,1%, entre avril et juin.

Il y a eu un triple effet lié aux intempéries, aux grèves et aux attentats, qui a clairement pesé”, estime Ludovic Subran, chef économiste de l’assureur Euler Hermes, qui évoque également un effet de réajustement de la production après l’euphorie du premier trimestre”.

Laisser un commentaire