Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La déchristianisation de la Belgique en marche

Lu ici :

"Un nouveau décret établit désormais une série de règles pour fixer les congés scolaires. Aussi, dans ce décret, les congés de Toussaint, de Noël, de Carnaval et de Pâques sont rebaptisés congés d'automne, d'hiver, de détente et de printemps".

Partager cet article

16 commentaires

  1. et si quelques arriérés s’entêtent à appeler ces congés de leur nom d’origine, seront-ils verbalisés ?

  2. Il y a fort à parier que la France suive l’exemple, d’ailleurs initié par elle avec sa sinistre révolution… Serons-nous en vacances au mois de Thermidor, avant de bénéficier de quelques congés pour l’Aït-el-Kébir ? On va finir par regretter la fête des Tabernacles… Et y’en a encore qui ne croit pas au diable…

  3. On ne cesse de nous répéter que l’état français est laïque. Et tous ces gens athées qui ne cessent de dénigrer la religion catholique, mais qui sont les premiers à profiter des jours fériés “catho” et qui ne pensent qu’à remplir leurs chariots de jouets pour Noel, de chocolats pour Paques. Nous, catholiques, nous n’avons pas besoin de cette abondance (poussée à l’excès) pour vivre notre foi. Alors supprimons tous les jours fériés liés aux fêtes chrétiennes : Toussaint, Noel, Pâques, Ascension, Pentecote, 15 août. Et je suis persuadée que les premiers à protester ne seront pas les catholiques !!!!!

  4. La Belgique : encore pire que la France en la matière. Un avant-goût de ce qui attend la France si nous ne nous réveillons pas. Bruxelles : un tiers des habitants sont des musulmans.

  5. Au delà de la volonté manifeste de déchristianiser le pays, “Congés de détente”, c’est d’un ridicule…
    Ca me rappelle les révolutionnaires qui ont voulu débaptiser la galette des Rois pour l’appeler “galette de la Fraternité”. Mais le peuple, il faut croire réfractaire au progrès et à la liberté, a continué de l’appeler galette des Rois…

  6. Il faut dire aussi que mêmes les églises finiront par disparaître.

  7. Et pendant ce temps là en Allemagne, les mahométans demandent que leurs fêtes culturelles soient reconnues et chômées…

  8. Lu sur le blog de notre inénarrable Attali :
    Laïciser l’Etat, enfin!
    LE 4 FÉVRIER 2013 17H48 | PAR JACQUES ATTALI
    Si la question du mariage pour tous fait tant bondir toutes les Eglises, ce n’est pas tant parce que les droits et privilèges de l’union devant le maire seront ainsi étendus aux couples homosexuels, que parce que les autorités religieuses sont horrifiées par l’usage du mot » mariage » pour qualifier cette union.
    Et cette querelle de mots révèle une ambiguïté de l’Histoire de France, qu’il est urgent de clarifier: depuis plus d’un siècle au moins les Eglises ne doivent plus être maîtres des mots du droit ; elles sont en charge de la seule morale et pour leurs seuls fidèles. Le droit est laïc ; seule la morale est religieuse, pour ceux qui le désirent.
    Si on cède à cette demande, on s’apercevra bientôt que les extrémistes chrétiens font, sans le savoir, le jeu d’extrémistes d’autres religions qui voudront aussi un jour, imposer a une société laïque leur sens des mots et des rythmes de vie: comment refuser aux uns ce qu’on aurait continué d’accorder aux autres? .
    De fait, le mot » mariage », introduit en français au 12ème siècle, utilisé d’abord par l’Eglise catholique, a été ensuite repris par les autorités laïques. Celles-ci auraient pu employer un autre vocable pour designer l’union contractuelle de deux personnes devant le maire de leur commune ; elles ne l’ont pas fait. Et désormais, le mot « mariage’ est un mot irréversiblement laïc. Et la représentation nationale a le droit, si elle en décide, d’accorder ce qualificatif à toute union dont elle souhaite renforcer la valeur contractuelle.
    Si les Eglises n’en sont pas contentes, elles n’ont qu’à trouver un autre mot, (peut être celui de « union religieuse « ) pour designer la cérémonie qu’elles proposent à leurs fidèles, en complément du mariage, devenu cérémonie civile. On notera d’ailleurs qu’il y a d’innombrables mariages sans sacrement religieux alors que l’inverse est exclus.
    Il convient même, désormais, d’aller plus loin et d’enlever de notre société laïque les derniers restes de ses désignations d’origine religieuse. Par exemple, les jours fériés ne devraient être que laïcs, tels le 1er janvier, le 1er Mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Les autres, dont les noms conservent encore une connotation religieuse (la Toussaint, Noel, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption) devraient se voir attribuer des noms laïcs (« fête des enfants » pour Noel et « fête de la liberté » pour Pâques) ou être considérés comme des fêtes religieuses, que les citoyens pourraient choisir comme jours fériés, parmi d’autres jours fériés pour d’autres fêtes religieuses (Kippour, l’Aïd, l’anniversaire du Dalai Lama).
    Cette proposition n’est pas un caprice de laïc, soucieux d’affirmer une illusoire victoire sur le religieux. C’est au contraire une mesure de salut public, qui rendrait à César ce qui est à César, si on ne veut pas que d’autres religions, aux pratiquants peut être un jour plus nombreux que les catholiques, ne réclament à bon droit que des jours soient fériés pour tous à l’occasion de leur propres fêtes.
    On rétorquera que la France est fille ainée de l’Eglise et que cela donne à celle-ci quelques privilèges. On aura pourtant du mal à convaincre les générations à venir que les privilèges de la noblesse aient été abolis et que ceux d’un clergé devraient rester toujours aussi vivaces.
    La religion est une affaire privée. Les mots qu’elle emploie et les rites qu’elle pratique ne sauraient en rien influer sur la démocratie de demain. La fraternité, au 21eme siècle, aurait tout à y gagner.

  9. À lire aussi Gabrielle Cluzel sur le même sujet et qui égratigne joliment Peillon au passage :
    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/vincent-peillon-bonnet-dane-de-leducation,16879

  10. c’est triste et grave!!!!!!!!

  11. Reviendra le temps des catacombes et la puissance qui en résultera.

  12. Le roi Baudoin & la reine Fabiola doivent se retourner dans leur tombe.
    La maçonnerie est encore plus forte en Belgique. Ne parlons pas du nazislamisme.
    Il faut leur suggérer “une fois” des congés des frites et des moules.

  13. Après avoir tout fait pour faciliter une immigration – majoritairement islamique – avec l’arrière pensée de concurrencer le christianisme sur le plan religieux, certains politicards veulent rogner les dernières prérogatives de l’Eglise de France (plus que millénaire) sous prétexte que les musulmans radicaux pourraient s’en inspirer
    “Logique” perverse de pompier incendiaire!
    Quant au mot “mariage” inventé sous le couvert de l’Église, l’état anti-théiste n’a aucun droit pour se l’approprier, lui qui est évidemment, par son éthique libertaire, pour l’union libre, et qui ne s’intéresse au mariage que pour mieux le dénaturer et le subvertir.

  14. Il peut y avoir une réaction des commerces. Par exemple, actuellement, sur toutes les ondes on nous parle des chocolats de Pâques. Les chocolats de printemps, ça ferait vraiment ridicule et n’inciterait pas à l’achat.
    De même on ne neutralisera pas complètement les papas tant qu’il y aura une fête des pères….

  15. RAS LE BOL ATALI, VEIL toujours les mêmes qui nous servent leur poison, ça pose question!!!!

  16. Dans nos coeurs de chrétiens, cela ne changera rien ! La déchristianisation de la Belgique est déjà en cours depuis très longtemps. De façon tellement insidieuse qu’elle parait parfois innaperçue !C’est sans compter les chrétiens en prière demandant le discernement à l’Esprit-Saint. Nous ne sommes pas aveugles…..et en souffrons beaucoup !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services