La dangereuse absurdité de l'argumentation LGBT

Communiqué de Jacques Bompard :

"Le
projet de loi ouvrant le mariage aux homosexuels proposé à l'Assemblée
Nationale repose, selon le gouvernement, sur une nécessité d'égalité et
une exigence de mettre un terme
à la discrimination que serait le mariage sous sa forme traditionnelle.
Selon le gouvernement, la loi se doit de reconnaitre toutes les formes
d'amour qui existent, même minoritaires, mêmes marginales, au sein d'une
société.

Afin
de souligner la dangereuse absurdité de cette argumentation, Jacques
Bompard a souhaité en pousser la folle logique dans tous ses
développements
.
Aussi, dans cette intention, a-t-il déposé plusieurs amendements en
faveur de l'ouverture du mariage aux polygames, aux incestueux et aux
amateurs de jeunes mineurs
. Conscient que dans le domaine de la lutte
contre les discriminations, il ne saurait y avoir
de limites, Jacques Bompard a également déposé un amendement visant à
supprimer le mariage civil
, ce qui, de fait, supprimerait toute
discrimination, non apparente à ce jour, mais qui pourrait se révéler au
fur-et-à-mesure de l'évolution de notre société.

Au
total, Jacques Bompard a déposé 23 amendements au projet de loi ouvrant
le mariage aux couples homosexuels. Il a également cosigné de
nombreux amendements présentés notamment par Jean.jpgerre Decool (UMP),
Marion Maréchal-Le Pen (FN) ou Gilbert Collard (RBM)."