Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

La croix irradiée retrouve la cathédrale de Nagasaki

La croix irradiée retrouve la cathédrale de Nagasaki

Lu ici :

Alors que le Japon commémorait le 9 août 2019 le soixante-quatorzième anniversaire du bombardement atomique de Nagasaki, une croix de bois retrouvée intacte au milieu des ruines a été replacée dans son lieu d’origine : la cathédrale d’Urakami, située près de l’hypocentre de la catastrophe.

Le jeudi 9 août 1945, à 11h du matin, le bombardier B-29 américain Bockscar larguait « Fat Man » sur la ville de Nagasaki, causant la mort directe d’au moins 40 000 personnes. Trois jours après Hiroshima (75 000 morts), le second bombardement nucléaire de l’histoire frappait le centre historique du catholicisme dans l’archipel nippon. Au lieu de tomber sur les établissements Mitsubishi, l’objectif initial, la bombe au plutonium explosa à 580 m à la verticale du quartier d’Urakami, une vallée de la banlieue industrielle de Nagasaki. La cathédrale de l’Immaculée Conception, où les fidèles s’étaient massés pour prier à l’approche de la fête du 15 août, fut entièrement détruite.

Dans les décombres, une croix fut retrouvée. Haute d’un mètre et large de 30 cm, décorée à la feuille d’or, elle fut confiée quelques mois après le drame à un militaire américain, Walter Hooke, par l’évêque de Nagasaki, Mgr Aijiro Yamaguchi. Lieutenant en second dans le Corps des Marines, Walter Hooke conserva la croix irradiée telle une relique avant d’en faire don, en 1982, au Peace Resource Center de Wilmington College, une université située dans l’Etat de l’Ohio.

C’est cette croix qui a été restituée à son sanctuaire d’origine le 7 août 2019. La directrice de l’établissement, Tanya Maus, avait fait le voyage pour la remettre personnellement aux autorités de l’actuelle cathédrale de Nagasaki, reconstruite sur les ruines de l’ancienne.

L’archevêque de Nagasaki, Mgr Mitsuaki Takami a déclaré en recevant la relique : « Cette croix évoque à quel point l’homme peut être sauvage mais, en même temps, elle nous fait entrer dans l’espérance ». Il est vrai que face à la barbarie et au mal sous toutes ses formes, la Croix est notre unique espérance. Ave crux spes unica.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services