Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La croix de mission de saint Étienne démontée par un promoteur [Add]

IMG_i75h90Le très grand calvaire situé sur colline Sainte-Barbe – ou « colline des Pères » – qui surplombe la ville de Saint-Étienne, est en cours de démontage. Forez Info écrivait le 22 mai 2007 : 

« L’érection de la grande croix fut décidée le 8 décembre 1895. Joannès Chaumarat fut l’architecte de ce monument dont on dit qu’il est, dans son genre, le plus grand de France. Elle fut financée par une souscription publique et fondue dans les ateliers stéphanois Michalon et Pailleret. Elle mesure 25 mètres (9 mètres pour le piédestal) pour 15 tonnes dont 2 350 kilos pour le seul crucifix en fonte dorée. Un escalier intérieur de 52 marches, interdit au public, mène à  son sommet. Cette croix rappelle la mission paroissiale prêchée en 1895 par les quarante-deux pères rédemptoristes dans les quatorze paroisses de la ville. » 

Daniel Hamiche note que ce démontage est en train d’être réalisé dans l’indifférence générale. Ce serait lié à un projet immobilier de la Ville de Saint-Étienne et que le diocèse de Saint-Étienne, qui n’est pas propriétaire de ce monument ni du terrain, n’a pas été informé de ce projet.

Addendum : selon ce site, il s'agit d'un déplacement :

Pour éviter que ce monument ne se trouve entouré par des voitures, un silo à garage a été construit et l’immense croix (le Christ de Rio mesure 30 m) va être soulevée de son assise naturelle de 4 m, pour être installée sur une terrasse accessible au public. Cette opération est réalisée dans le cadre de la transformation de l'ancienne annexe des Beaux-Arts en lofts. Merci à l'Association de Réflexion de Concertation et d’Ouverture (ARCO) pour l'information. Une association qui s'était opposée à l'aménagement de places de parkings autour de la Croix de mission.

Partager cet article