Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie

La Commission européenne veut imposer la Turquie

La Commission européenne a appelé l’UE à respecter ses engagements envers la Turquie. Le commissaire à l’Elargissement, Olli Rehn, a déclaré (en s’exprimant exceptionnellement en français lors de sa conférence de presse) à l’occasion de la publication de son rapport annuel sur l’évolution des négociations d’adhésion de la Turquie :

"Le processus d’adhésion à l’Union européenne est une équation qui nécessite deux parties pour produire des résultats".

"La conditionnalité en est la pierre angulaire, mais elle ne fonctionne que si l’UE respecte son propre engagement [sic] concernant la perspective d’adhésion. Sans cela, nous pouvons toujours exiger des réformes, bien sûr, mais ce serait comme parler à un mur".

Mais les peuples d’Europe -et la France- ont-ils encore le droit de s’opposer à ce processus d’adhésion ? Pour la Commission europénne, il semble que non !

Le commissaire Rehn a appelé à l’ouverture "dans les prochaines semaines" de deux des 35 chapitres thématiques qui jalonnent les négociations d’adhésion: ceux sur la "protection des consommateurs" et les "réseaux trans-européens".

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services