Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

La citation du jour

On la doit au président tchèque, Vaclav Klaus, qui ne regrette pas la décision américaine de ne pas construire de bouclier antimissile dans son pays :

"Pour moi, la menace de l'Union soviétique, dans le passé, était énorme, parce que cela avait une influence sur ma vie chaque jour [mais] maintenant la menace venant de cette partie du monde est très, très petite".

La République tchèque a moins à craindre de la Russie que d'une Union européenne hyperrégulée, poursuit-il.

"Maintenant nous vivons dans une société beaucoup plus réglementée qu'il y a vingt ans, juste avant la chute du communisme".

"Est-ce que nous pourrons conserver notre identité en tant qu'Etat ? C'est pour moi un problème".

Pour nous aussi.

Partager cet article

2 commentaires

  1. comme dirait ce bon vieux Milou à Tintin au pays des Soviets: “eh pan dans le mille!”

  2. Haha. C’est vraiment à ce point-là ?
    (j’avais 3 ans quand le mur de Berlin est tombé)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]