Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française / France : Société

La « chape de plomb de toutes les religions » selon Boistard

5261333_detourage-de-la-dame-avec-son-bureua-svp-merci-new_545x460_autocrop"Les droits des femmes ont toujours été une lutte contre une chape de plomb de toutes les religions", a osé dire dimanche Pascale Boistard, secrétaire d'État aux Droits des femmes, alors qu'elle pointait du doigt la "chape de plomb" qui étouffe les filles dans "certains" quartiers populaires, suivez mon regard mais surtout ne prononcez pas le mot. Un de nos lecteurs s'insurge contre cet effarant amalgame :

"La sphère religieuse selon Boistard, ne tourne pas rond…

Lorsque l’on souhaite guérir d’un mal, il convient d’abord de l’identifier, le nommer correctement, bref d’appeler « un chat, un chat » comme le dit un dicton populaire.

Les récentes déclarations de la Secrétaire d’Etat aux droits de la femme, Pascale Boistard, résume bien cette politique permanente de l’autruche, cette culture du non-dit et de la bien pensance.

En effet, cette éminente sous-ministre a estimé ce dimanche 31 janvier sur France Inter, que la «sphère religieuse» s'était «emparée de l'espace public» dans certains quartiers défavorisés, imposant une «chape de plomb» aux filles et qu’ « aujourd'hui, être une fille dans certaines zones du territoire, c'est compliqué».

Pourquoi ne pas dire tout simplement qu’il s’agit de la sphère musulmane et ses appendices islamistes, puisqu’il s’agit bien de cela en l’occurrence ? Relève-t-elle un problème avec les chrétiens, les juifs, les bouddhistes ou toute autre confession, pour ainsi généraliser son propos ? Pascale Boistard aurait pu s’appliquer à elle-même cette ritournelle « Pas d’amalgame ! » que récitait en chœur la chose politique après les tragiques évènements de novembre.

Avec cette lâcheté ordinaire qui contamine nos hommes politiques arrivés au faîte du pouvoir, rien ne semble atteindre nos ministres dans le confort intellectuel (et matériel) du politiquement correct et de leur aveuglement idéologique, pas même le spectre des actes terroristes de 2015.

JLB"

Partager cet article

11 commentaires

  1. Jamais 2 sans 3 : après Taubira et Touraine, c’est au tour de la diablesse Boistard de s’attaquer à notre religion et à notre morale. Elle aussi ferait bien de lire la Bible… avant qu’il ne soit trop tard.

  2. Attendons la réaction de la CEF…avec patience! Ou comptons sur les réactions des jeunes catholiques sur les réseaux sociaux: de toute façon l’amalgame est tellement gros qu’il ridiculise son auteur.

  3. Décidément on les collectionne ! mais qu’avons nous à faire de l’avis de ces ministricules? qui ne gèrent rien excepté toutes les prébendes à s’octroyer et , éventuellement, à distribuer aux courtisans et militants divers de leur entourage bien politiquement correct.

  4. chape prend un seul *p*
    Il faudrait que vous vous décidassiez dans vos écritures…

  5. elle est complètement timbrée celle-là !!!

  6. Il faut croire que de la chape de plomb beaucoup s’échappent…
    Car la religion catholique au contraire a donné toute sa dignité aux mères, aux femmes et aux épouses comme l’Etat français ne saura, hélas, jamais le faire et sans préjugés…
    Le Christ les a non seulement entendues mais guéries de leurs blessures alors que nos gouvernements encensent et favorisent de nouvelles blessures en les nommant droit, et de nouveaux esclavages de gestation, sexuels, de travail et d’image où la liberté est d’autant compromise et la précarité de plus en plus le lot des mères.

  7. Il suffit de lire sa biographie sur wikipedia pour voir à qui on a à faire :
    « Dans un article du 20 novembre 2014, le magazine Marianne épingle Pascale Boistard pour avoir été rémunérée plus de 7 500 euros par le conseil régional d’Île-de-France pour la rédaction d’un rapport de trente pages sur la politique d’intégration de la région en 2011. Soupçonnant un rapport de complaisance, notamment parce que Pascale Boistard y vantait en tant qu’experte les actions de la ville de Paris en la matière alors qu’elle était adjointe au maire chargée des questions d’intégration, le magazine pointe la faiblesse du contenu du rapport et l’absence de délibération et d’actions concrètes suite à la présentation de ce dernier. Dans un droit de réponse, Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d’Île-de-France, a rappelé la qualité d’experte de Pascale Boistard sur les questions d’intégration et a énuméré les actions entreprises par la région à la suite de la présentation du rapport.
    Valérie Pécresse, présidente du groupe UMP du conseil régional d’Île-de-France, a dénoncé ce rapport et l’utilisation de l’argent public « au bénéfice d’élus de gauche et pour financer leurs activités ».
    Encore un parasite totalement incompétent dont le PS est infesté.

  8. Ah le jour où on nommera les gens en fonction de leur compétence dans leur domaine de décision… un dégât collatéral de la politique des copains chère à M Mitterrand…
    Mais on peut en rêver! Qui osera le mettre dans son programme électoral?

  9. Dommage que pour le moment les gazouillis soient bridés à 140 caractères.
    Son gazouillis du 30 janvier 8:45 « Les droits des femmes ont toujours été sous la pression d’une chape de plomb des religions » mériterait quelques amendements:
    -Saint Paul « il n’y a plus ni homme ni femme, tous son égaux en Jésus-Christ »
    -Jeanne d’Arc en armure (certainement pesante) mais pas sous une « chape de plomb »
    dès les tous premiers temps de la chrétienté, des femmes ont été reconnues « saintes », autrement dit mises en avant, proposées en exemple
    -Hildegarde de Bingen (XIème-XIIème siècle), compositeur, femme de lettres (avec l’encouragement de la papauté dixit wikipedia qui ne peut être considéré comme un média papolâtre), médecin (et l’un des plus renommés de son temps, toujours selon wikipedia), reconnue comme saint: où est la chape de plomb dont elle est censée avoir été revêtue?
    -même du temps de la « messe en latin des obscurantistes », on mentionnait, au plus central de cette cérémonie, non seulement la Vierge Marie, mais aussi Félicité, Perpétue, Agathe, Lucie, Agnès, Cécile, Anastasie, et pas seulement des mâles.
    Il faudrait qu’elle relise ses livres d’histoire et le catéchisme (même dans une version ancienne, je doute qu’elle trouve une indication qu’il faut deux témoignages de femmes là où un témoignage d’homme suffit).
    Qu’elle appelle un chat un chat, et qu’elle précise que cette « chape de plomb » concerne très différemment les diverses religions.

  10. Azika, on trouve les mêmes à droite et au centre… Encore qu’ils coûtent moins chers à la France, la gauche PS et comparses ont toujours jeté l’argent par les fenêtres sans aucune pensée pour tous ceux qui triment pour essayer de produire des richesses dans ce pays !

  11. S’il n’y avait que tard qu’elle buvait…

Publier une réponse