Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La boussole d’or, c’est fini!

Devant l’échec cuisant du film dès sa sortie, le producteur a décidé de ne pas réaliser les deux autres épisodes (vo) :

"Le film a été un tel échec que les deuxième et troisième épisodes ne
seront pas réalisés (il a fait d’assez bonnes rentrées à l’étranger
[hors USA], mais, malheureusement pour lui, le producteur New Line
Cinema avait pré-vendu ces droits [à l’étranger])".

On s’en félicite. Rappelons que ce film a été qualifié par l’Osservatore Romano de "saga ‘fantasy gnostique à la saucce soixante-huitarde"et son auteur s’y était vu reprocher "une idéologie totalement athée et ennemie de
toutes les religions, traditionnelles et institutionnelles, et du
christianisme et du catholicisme en particulier".

Lahire (Merci à HV)

PS : J’ai oublié de mettre le lien de cette info, le voici.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Bonjour,
    nous avons vu le film après avoir lu le livre,afin de choisir de l’autoriser ou non à nos ados.
    Comme beaucoup d’autres catholiques convaincus,nous avons trouvé le film beaucoup moins nocif que le livre. Tous les aspects pervers religieux et gnostiques ont été gommés à la réalisation du film.
    Reste alors une histoire visible par les grands, sans avoir pour autant la profondeur morale des “Chroniques de Narnia” ou de la “trilogie de l’Anneau”.
    Mais rien qui ne justifie de bouder son plaisir s’il se trouve dans ce genre cinématographique.
    Merci à votre site d’exister et de continuer à nous ouvrir la conscience

  2. Hip hip hip hourra !
    j’espère qu’il en sera également de même pour les livres !
    Quand est-ce que nous trouverons de bons écrivains, capables de rédiger des livres que nous avons connu dans les années 70 et même avant (je pense aux livres des Editions du Triomphe et à d’autres éditions du même style).
    Nos enfants ont besoin de livres basés sur des valeurs telles que le courage, l’honneur, l’amour de son pays, le pardon, l’écoute, le partage… avec des références chrétiennes.

  3. Mais les bons livres existent (Paul a raison de penser aux Editions du Triomphe). Les problèmes restent qu’étant issus de petits éditeurs, ils restent souvent onéreux pour certaines bourses (ce n’est pas une critique), et surtout ils n’intéressent pas les médias soumis au terrorisme intellectuel et à la culture de mort.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]