Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Journée défense et citoyenneté, RIP

Quand le Service national a pris fin, une journée de préparation à la défense, obligatoire pour les jeunes Français de 16 à 25 ans, en a pris bien modestement le relais. Elle a été réformée à plusieurs reprises, mais visait encore, entre autres, à "sensibiliser à un esprit de défense". C'est bientôt fini :

"Lors d’une table ronde organisée à l’occasion d’une rencontre avec la jeunesse, le 6 mai, le président Hollande a annoncé qu’elle pourrait prochainement devenir une « journée de formation et d’information ».

Exit, donc, la sensibilisation aux questions de défense? En tout cas, le chef de l’État n’en a pas parlé. Selon lui, cette nouvelle journée devra permettre de donner une meilleure information aux jeunes afin de les « orienter vers le meilleur dispositif », en précisant qu’il y voyait une « journée d’espoir » ou encore « une journée d’égalité pour l’accès de tous aux formations et à l’information ». [ndlt : l'accent a été mis sur l'année de césure pendant les études.]

Cette annonce n’a pas suscité énormément de réactions… Toutefois, le député Jean-François Lamour (UMP), qui n’a pas manqué de « sabrer » cette décision qui, selon lui, « conduira inéluctablement à affaiblir un esprit de Défense pourtant plus nécessaire que jamais », alors que « des défis sécuritaires importants attendent peut-être les générations futures ».

« Les citoyens en devenir que sont les jeunes n’auront désormais plus ce premier contact obligatoire avec le monde combattant pour l’instant permis par la JDC », a plaidé M. Lamour. « N’oublions pas qu’en filigrane du lien Armée-Nation se trouve la capacité d’une société à prendre conscience d’elle-même, et de la charge qui lui incombe d’assumer sa propre sécurité », a-t-il encore fait valoir."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services