Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Journalistes interchangeables : 2 reportages dans Le Figaro et Libération signés du même journaliste

Ce mardi 23 janvier, dans leurs éditions papier, Le Figaro et Libération publient tous deux un reportage réalisé à Notre-Dame-des-Landes. Les deux articles sont signés du même nom : Guillaume Frouin, un journaliste basé à Nantes. Marianne a joué au jeux des sept différences :

"Le ton est donné d'emblée dans Le Figaro, qui titre "Sur la 'route des chicanes', les zadistes font toujours la loi", tandis que Libé opte pour un plus compatissant "A Notre-Dame-des-Lanes, les derniers instants des 'chicanes'". Le reporter a ensuite choisi la même scène d'ouverture : les zadistes retirant les obstacles disposés sur la fameuse "route des chicanes". Mais dans Le Figaro, on insiste sur le fait que ce désencombrement s'opère "en tenant la presse à l'écart". Information qu'on ne trouve qu'en bout de deuxième paragraphe dans l'article de Libé, qui préfère commencer par la description d'une ambiance zélée où l'on "s’attelle à retirer les obstacles" entravant depuis cinq ans la circulation des véhicules sur la D281.

Capture d’écran 2018-01-23 à 11.28.40

Très vite, le quotidien de droite fait une remarque qui ne manquera pas de remonter certains de ses lecteurs : "L'Etat de droit à Notre-Dame-des-Landes, réclamé par le gouvernement depuis des mois et plus encore depuis sa décision d'abandonner le projet aéroportuaire, n'est pas encore restauré…" Nulle trace de cette observation dans Libération, qui insiste au contraire sur les risques d'une "intervention policière" musclée de l'Etat dans le cas où la D281 ne serait pas évacuée. De son côté, Le Figaro observe que le fait de "baisser la garde" ne fait "pas vraiment consensus" chez les zadistes.

Capture d’écran 2018-01-23 à 11.28.50

Les deux articles traitent ensuite d'un email adressé à ses membres par l'Acipa, l'association d'opposition à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Dans ce message, il est expliqué que des "voies de passage seront créées" sur la route pour la faune locale : dans Le Figaro, ce sont "nos ami-e-s tritons, salamandres et autres habitant-e-s du bocage" ; dans Libé, "nos amis tritons, salamandres et autres habitants du bocage". Curieux, que ce soit le quotidien de droite qui conserve l'écriture inclusive contre laquelle il bataille… à moins que ce ne soit pour énerver encore un peu les plus conservateurs de ses fidèles !

Enfin, l'article traite de la réouverture de la D281 après son désencombrement par les zadistes. Une remise en service jugée "inenvisageable" dans Le Figaro par Philippe Grosvalet, le président PS du conseil départemental. La même citation figure dans le papier de Libération, mais en fin d'article et dans une forme atténuée. Auparavant, le journaliste aura en effet pris soin de préciser que "la circulation (…) a toujours été possible, en dépit des nids-de-poule". Dans le quotidien de gauche, il est expliqué que la réticence des autorités à rouvrir la route s'appuie "sur les propos de Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, qui, il y a deux semaines,'certifiait la présence dans la ZAD d’explosifs et de pièges'". Une assertion "totalement bidon", s'amuse l'article de Libé, tandis que celui du Figaro ne s'étend pas sur les "fake news" du gouvernement. […]"

Journalistes interchangeable selon les quotidiens. Et ensuite, ils se lamentent des "fakes news" du web…

Partager cet article

5 commentaires

  1. Comment se moquer des lecteurs! Mais le copier-coller des dépêches AFP est déjà en soi un scandale, du travail de perroquet bien dressé.

  2. Je n’achète plus le “Figaro” que le vendredi pour la demi-page d’Ivan Rioufol, tant qu’il est là… Et il n’y a pas si longtemps, il avait droit à 2/3 de page, l’ami Ivan !
    Bientôt ça sera une colonne, puis un entrefilet perdu dans un coin, entre une pub de mode à la con pour bobos friqués et l’interview d’un djihadiste qui se repent (Ouh là, là ! C’est très vilain ce que j’ai fait là-bas ! Vraiment je regrette ! Mais c’est des malades là-bas !)
    Je garde précieusement quelques exemplaires d’il y a plusieurs années, où on y trouvait encore des articles d’hommes (et de femmes) de conviction, en faveur d’un certain bon sens et allant dans l’intérêt de notre pays…
    Fini, tout ça ! Peu de temps avant sa mort, Jean d’Ormesson signait un article où il trouvait des tas de qualité à manu Jupiter ! Pépère défendait en fait son train de vie (vous connaissez les privilèges des académiciens ?), et montrait sa peur d’y renoncer si jamais(Horreur, malheur !) Marine Le Pen s’installait à l’Elysée…

  3. Le “Figration” est effectivement de plus en plus proche de “Libégaro”.

  4. Le Figaro, journal de droite ? Le Monde, journal objectif ? Encore des “fake news”!

  5. à Albert:
    Comme quoi les “fake news” cachent parfois des ‘fric news” …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services