Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

José Manuel Barroso, dictateur en herbe


B Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Pour éviter que le président des Etats-Unis d’Europe José Manuel Barroso se retrouve devant un hémicycle à moitié vide lors de son "discours sur l’état de l’Union", mardi prochain, il a été décidé que les députés absents seraient mis à l’amende."

Partager cet article

5 commentaires

  1. d’un autre côté, pénaliser les députés qui ne siègent pas devrait être la règle.

  2. Il est peut-être aussi possible de ne pas mettre son casque pendant le discours ou de faire autre chose, pour résister en silence

  3. Suivez le lien, ça vaut le détour, par exemple la remarque d’un député vert néerlandais: “Je crains qu’ils en soient venus à cette idée ridicule après avoir lu le brouillon du discours de Barroso… ”

  4. c’est un peu(ou beaucoup) le marche ou creve non?

  5. Ce sera l’occasion de voir les députés européens qui siègent à Bruxelles pour l’argent qu’ils y gagnent et ceux qui y sont pour soutenir des convictions, qui sont parfois fortement opposés à celles de JM Barroso et n’ont pas forcément envie de montrer physiquement (par leur présence) qu’ils sont d’accord avec la construction de l’UE telle qu’elle se fait par la bande de JM Barroso.

Publier une réponse