Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Jeanne Dumont, candidate à la 3ème circonscription de Loir-et-Cher, défend les principes non-négociables

JdLu ici :

"Engagée depuis vingt-quatre ans dans la vie politique du Loir et Cher, j’ai choisi, en 2009, par fidélité aux combats de toute ma vie d’adulte, de poursuivre ceux-ci auprès de Carl Lang et du Parti de la France, seule formation politique à lutter aujourd’hui, sans concessions, pour la défense de notre civilisation européenne et chrétienne et des valeurs qui lui sont propres, contre la colonisation de la France aussi bien démographique qu’économique, culturelle et spirituelle.

Fidèle à la circonscription de Vendôme j’aurai l’honneur, pour la deuxième fois lors d’un scrutin législatif, d’y représenter la Droite Nationale. 

Elue député, je me battrai pour l’organisation d’une nouvelle Europe des patries, respectueuse des souverainetés, des identités et des libertés nationales et qui rejette l’intégration de la Turquie. Je demanderai la mise en place de mesures contre la colonisation migratoire et islamique de la France et de l’Europe.

Je travaillerai à la restauration des valeurs sociales et familiales de notre civilisation européenne et chrétienne : le respect de la vie de la conception à la mort naturelle, la préservation du mariage traditionnel consacrant l’union d’un homme et d’une femme, la promotion et la protection de la famille, premier lieu d’apprentissage de l’amour, de la liberté et de la vie en société. Je me battrai pour que les parents, premiers responsables de l’éducation de leurs enfants puissent librement et sans contrainte financière, choisir leur école.

Je défendrai les libertés économiques et de l’initiative privée en assurant la promotion de nos entreprises et de nos filières de production, agricoles, artisanales et industrielles face à la mondialisation sauvage, en instituant une régulation du commerce international, mais également face à l’étatisme et au fiscalisme qui pénalisent notre compétitivité et nos emplois.

Je demanderai l’instauration du patriotisme social en réservant les aides sociales et familiales aux seuls Français et l’emploi en priorité aux nationaux.

Loin des compromissions et des calculs politiciens, je mettrai, ainsi que je l’ai toujours fait, toutes mes forces et mes compétences au service du bien commun de la France et des Français".

Elle était hier sur Radio plus Fm.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Tout est dit, je ne regrette qu’une chose, c’est de ne pas voter à Vendôme.

  2. La reconstruction de la France se fera par la base, par des candidats de terrain, simples et enracinés dans leur circonscription !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]