Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Jean-Frédéric Poisson est un ignare

Suite à la proposition scandaleuse de Ségolène Royal, le député PCD-UMP déclare :

"Nous nageons en plein délire. La proposition de « chèques-contraception » est dangereuse à plus d'un titre, puisqu'elle vise à écarter les familles de l'éducation sexuelle de leurs enfants. Une telle socialisation de la vie privée des Français est intolérable. Je dénonce avec la plus grande fermeté cette manoeuvre politicienne qui oublie l'intérêt supérieur de nos enfants, de nos familles ainsi que le respect de nos institutions. Il y a là un mélange des genres dangereux pour notre société."

Jean-Frédéric Poisson devrait savoir que le planning familial est autorisé à prescrire des contraceptifs à un enfant mineur sans l'avis des parents. Un texte du 13 décembre 2000 permet la délivrance de la pilule du lendemain sans autorisation parentale.

Les familles sont déjà écartées de l'éducation de leurs enfants.

Partager cet article

21 commentaires

  1. C’est vrai, les familles sont déjà écartées de l’éducation sexuelle de leurs enfants, ce n’est pas une raison pour ne pas protester!

  2. D’ailleurs ce qui a choqué Chatel, c’est que la proposition de Royal déposséderait le planning “familial” ( les ” sont de moi…)de son monopole en matière de contraception à l’école…
    On rêve, ou plutôt on cauchemarde.

  3. C’est un peu rapide comme jugement. Le fait de porter la question sur la place publique permet de déterrer un sujet grave qui ne fait plus l’objet d’un débat dans les media “officiels” ou subventionnés. Le salon beige serait bien venu de relayer et d’expliquer le contexte au lieu de titrer sur le pianiste.
    [Le pianiste en question accuse Ségolène Royal d’écarter les familles de l’éducation de leurs enfants. Si ce député était sérieux, il saurait ce que j’ai écrit. Qu’il remette donc en cause cette atteinte à la liberté des parents, atteinte qui dure depuis 2001. MJ]

  4. Votre titre est lamentable, et le ton de votre article aussi.
    Combien de députés ou d’hommes politiques se sont élevés contre l’initiative de Mme Royal ?
    Même si ce que vous dites est vrai, comment ne pas voir que l’initiative de Mme Royal est un nouveau coup médiatique, qui veut sembler être une innovation audacieuse, à laquelle il faut répondre publiquement sur le fond.
    Ce n’est pas parce que M. Poisson ne dit pas tout ce que vous voulez qu’il dise, que ce qu’il dit est faux ou qu’il ne faut pas se réjouir de ce qu’il dit.
    Je ne sais pas si nous pouvons nous payer le luxe de nous traiter ainsi entre cathos, et de nous montrer si peu encourageant envers les députés cathos assumés. Si ça se trouve, c’est sur le salon beige que M. Poisson aura trouvé la critique la plus violente à son communiqué !
    Vous auriez pu rajouter votre information, préciser ce détail, mais aussi et en même temps, féliciter M. Poisson pour sa prise de parole, même imparfaite, parce qu’elle va dans le bon sens.
    Je maintiens que votre insulte ( “ignare” en est une ) est vraiment affligeante. Si nous voulons pouvoir être exigeants avec nos responsables politiques, on doit les respecter et les encourager quand ils disent même imparfaitement ou de façon incmoplète quelque chose de vrai et de courageux.
    Bien à vous,
    [Vous répondez vous-même à l’objection : ce que nous disons est vrai et M. Poisson a tort. S’il tient à défendre le droit des familles à éduquer leurs enfants, il doit demander la fin du droit accordé au planning familial.
    Le reste n’est qu’hypocrisie. ET ce la ne va certainement pas dans le “bon” sens. C’est une version édulcorée du moindre mal et je m’étonne qu’un prêtre catholique ne rappelle pas ce qu’est véritablement le moindre mal.
    A comparer avec sa lamentable défense du repos dominical.
    MJ]

  5. tout à fait d’accord ,et entendre LUC CHATEL parler du planning familial comme d’un organisme quasi obligatoire est révelateur de la philosophie de l’umps.à part des assauts de démagogie aux frais du contribuable,nous ne voyons plus ce qui pourrait distinguer l’ump et le ps.

  6. Titre inutilement sévère qui ne contribue pas à rassembler ceux qui, encartés ici, là ou nulle part , ont les mêmes objectifs.
    [Quel objectif ? Celui de fausser la vérité et la réalité ? Ce n’est pas le cas ici.
    MJ]

  7. Il « dénonce avec la plus grande fermeté cette manoeuvre politicienne qui oublie l’intérêt supérieur de nos enfants, de nos familles… ». Effectivement “Nous nageons en plein délire… ». Ces députés du PCD sont de sacrés farceurs.
    Pour mémoire
    Source : http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0411.asp
    « «
    Analyse du scrutin n° 411 – Séance du 15/07/2009
    Scrutin public sur
    l’ensemble de la proposition de loi réaffirmant le principe du repos dominical
    et visant à adapter les dérogations à ce principe dans les communes et zones touristiques et thermales
    ainsi que dans certaines grandes agglomérations pour les salariés volontaires
    …..
    Groupe de l’Union pour un mouvement populaire (317) :
    Pour : 271
    …..
    Jean-Frédéric Poisson
    « «

  8. Bien vu, monsieur Janva, la proposition de S. Royal (dont on peut se demander si elle jouit de toutes ses facultés) est une proposition totalitaire.
    Mme Royal ne semble pas s’apercevoir que certaines jeunes filles ont comme idéal la chasteté qu’elle soit conjugale ou parfaite.
    En faisant ce qu’elle fait madame Royal favorise les viols, car la mentalité des violeurs est : “elles sont toutes folles de moi, je ne les viole pas, je leur fais plaisir.”. Ce que favorise l’initiative irresponsable de cette pauvre madame Royal (elle fait pitié). Initiative contre l’image des femmes et contre l’image des jeunes filles.
    De plus et monsieur Poisson a parfaitement raison, il s’agit d’un empiétement sur la vie privée des gens, empiétement qui fait horreur et est inacceptable.

  9. Monsieur Poisson, on peut lui reprocher ce que vous voulez. Laissons le cas de son vote sur la loi du dimanche. Et revenons sur ce qu’il a dit. Les familles sont déjà écartés de l’éducation sexuelle de leur enfants, c’est vrai et c’est ce que vous dites; seulement ayez l’intelligence de reconnaitre que toutes les familles ne sont pas comme cela (enfin la mienne n’est pas comme cela!). De plus, il a simplement par ses paroles rappelé que les familles perdent un peu plus de liberté, et cela est flagrant chaque jour dans notre société.
    Je crois très honnêtement que votre jugement est dur! Je dis cela, car je ne sais pas si vous êtes juste quelqu’un qui récupère des informations politiques en les appréciant ou les dépréciant, ou si vous êtes engagé en politique.
    Un député du PCD marche sur des oeufs; dès qu’il va dire qqch contre le gouvernement, il va se faire taper sur les doigts par celui-ci; dès qu’il dit qqch pour le gouvernement, ce sont les catho un peu dur qui lui tombe dessus.
    Je pense en toute sincérité que vous devriez moins “taper” sur des gens qui défendent encore la chrétienté dans notre pays qui sombre, et les soutenir un minimum lorsqu’ils font des choses biens; comme ici un rappel sur les liberté de la famille;
    Très cordialement, une lecteur plus que fidèle.
    [Mais ce n’est pas votre famille qui est comme cela ou qui ne l’est pas ! Le problème c’est que la planning familial a le droit de donner la contraception à vos filles mineures sans votre accord. Voilà ce qui est scandaleux et ce que la “droite” tolère, y compris M. Poisson. Je ne vois en quoi M. Poisson défend la chrétienté, comme vous dites. MJ]

  10. Suite à votre réponse à mon commentaire :
    Vous pouvez écrire que vous n’êtes pas d’accord avec la façon de procéder de M. Poisson, c’est votre droit. Vous pouvez l’encourager à aller plus loin, certes.
    Mais le traiter “d’ignare” vous décrédibilise complètement ( quand on connaît M. Poisson ) , et est indigne d’un débat d’idées entre catholiques.
    Plusieurs lecteurs vous le font remarquer : votre titre, insultant, et le ton employé, ne servent pas le débat de fond. Il ne serait pas humiliant pour vous de simplement le reconnaître.
    Enfin, si ceux de nos députés les plus proches de nos valeurs, et les plus pratiquants, s’en prennent ainsi plein la figure au moindre désaccord de stratégie ( car sur le fond, il pense comme vous … ) par leurs frères chrétiens, eh bien, ce n’est pas très encourageant pour eux, ni pour ceux qui voudraient s’engager dans ce noble service de la Cité… Heureusement que Benoît XVI a d’autres mots quand il parle aux parlementaires !!!
    Mais je reconnais, ayant moi même un blog, qu’on s’emporte plus facilement , assis confortablement derrière un écran….
    [Je ne vois pas en quoi ils sont “plus proches de nos valeurs”, terme d’ailleurs assez alambiqué. Personnellement, je ne défends pas une stratégie, ni des “valeurs” ou des gens qui vont à la messe. Je défends la vérité. Et vous avez vous-même reconnu que JFP se trompait sur ce point. Comme il s’est trompé sur le travail dominical. Comment peut-on être charitable si on ne rappelle pas la vérité ?
    Cela fait mal ? Tant pis. JFP est un député, il a le devoir de s’informer avant de parler sur ce sujet. Son attitude est politicienne. Et sur le fond, rien ne montre qu’il pense comme moi. Ou peut être en cachette. Mais alors il est indigne d’être élu de la nation.
    MJ]

  11. Cela fait penser à une ancienne publicité pour une lessive; Le député Poisson refuse d’échanger son baril de lisier contre deux barils de fumier.
    Ce qui est extraordinnaire, c’est que des chrétiens puissent se reconnaitre dans ce type de discours.

  12. MJ vous avez écrit: [Mais ce n’est pas votre famille qui est comme cela ou qui ne l’est pas ! Le problème c’est que la planning familial a le droit de donner la contraception à vos filles mineures sans votre accord. Voilà ce qui est scandaleux et ce que la “droite” tolère, y compris M. Poisson. Je ne vois en quoi M. Poisson défend la chrétienté, comme vous dites. MJ]
    Je reviendrai juste sur votre dernière phrase. Personnellement je ne connais pas cet élu, mais je sais une chose, c’est qu’il fait parti du seul parti politique français qui ose encore porter le nom de chrétien, alors que justement tout ce qui est chrétien dans notre pays est bafoué sans cesse.
    Je ne suis pas là pour faire l’apologie d’un parti ou d’un autre, ce n’est pas mon but; mais je dis seulement et simplement que pour un homme qui n’est pas engagé, c’est simple de critiquer; pour un homme qui est engagé en politique, mais qui ne fait pas parti du gouvernement, cela est simple également. Maintenant pour un élu de la majorité, ce qu’il est, c’est déjà bien de dire ce qu’il pense, même si cela n’est pas parfait pour tout le monde.
    De plus j’ai bien conscience que le planning familial n’est pas bon pour notre société, mais malheureusement il existe et il est aussi soutenu par des gens du gouvernement comme par des opposants. Ce n’est pas 4 ou 5 députés qui arriveront à le fermer (quoique avec la prière et de la volonté on arrive à tout), mais beaucoup plus de députés. Par votre façon de montrer la “politique” (au sens large), vous n’encourager malheureusement pas les chrétiens à s’investir pour inverser la tendance et rendre meilleur et plus chrétien notre pays.
    Je sais que mon texte ressemble un peu à un coup de gueule, mais c’est uniquement parce que en tant que catholique, je suis abasourdi qu’un blog catholique s’en prenne à un élu catholique.
    Bien cordialement.
    [François Bayrou aussi est catholique. Pratiquant même. Pourtant il est pro-mort. Alors je ne vois ce que les certificats de baptême viennent faire ici.
    Si M. Poisson veut défendre le droit des parents à l’éducation de leurs enfants, il a le droit de rappeler certaines vérités, plutôt que de s’engouffrer un peu facilement dans la politique politicienne. Parce que, le fond du sujet, que vous ne percevez pas, c’est que sa critique adressée à Ségolène Royal, s’adresse à tous ceux qui nous gouvernent. C’est pourquoi sa critique est politicienne.
    Qu’il n’arrive pas à fermer le PF, là n’est pas la question. Qu’il dise la vérité, d’autres le font bien, contre leur propre majorité. Là il suit Luc Chatel et ainsi, il trompe son monde.
    Malheureusement, ce n’est pas une première : il nous a déjà trompé sur le repos dominical, alors que ce projet aurait pu être battu. Alors non, JFP ne rend pas meilleur notre pays. Il participe à sa destruction en votant des lois contraires au bien commun et en affirmant des contre-vérités.
    Vouloir un poste de ministre n’autorise pas toutes les bassesses.
    MJ]

  13. Suite et fin ( pour ma part ) :
    Monsieur Janva, vous savez par ailleurs que j’apprécie habituellement le travail fait par le SB. Et avant tout je vous remercie du temps que vous prenez à nous informer.C’est aussi pour cette raison que je souffre de votre intransigeance que je considère cette fois ci mal placée.
    Je pense que notre discussion retranscrit en fait assez bien les différentes approches de la question de l’engagement possible des chrétiens en politique, et des modes d’action à promouvoir. Ce débat, nous l’avons eu lors de la dernière présidentielle. Des catholiques fervents et formés ont défendu différentes approches, tout en se reconnaissant dans les critères de discernement donnés par Benoît XVI.
    Je regrette que vous soyez si tranché ( et surtout insultant, car cela n’est jamais légitime ) vis à vis d’un parlementaire comme M. POISSON, à qui vous faites en plus un procès d’intention gratuit.
    On peut hurler de sa tour d’ivoire. On peut aussi accompagner ceux qui luttent, même imparfaitement, dans un système imparfait. Vous gardez les mains propres en ne faisant que dénoncer, permettez que d’autres fassent autrement. En fait, je crois que nous avons besoin des deux : des prophètes, et des gouvernants. Les deux animés du même esprit.
    Je persiste à croire que la politique du pire est la pire des politiques. Vous pouvez attendre l’avènement et l’élection de députés parfaits, et dézinguer tous ceux qui se pointent en attendant, quelque soient les intuitions bonnes qu’ils ont… Vous pouvez aussi vous réjouir de ces bonnes intuitions, tout en restant libre de dénoncer les limites, ou autres manques de ces députés ou gouvernants.
    Je respecte votre choix. Acceptez simplement que des gens aussi cathos que vous, et aussi formés, en fassent un autre, et ce, de bon droit, en toute fidélité à l’Eglise, sans mériter pour autant vos insultes.
    En vous remerciant pour le reste de votre blog.
    Amicalement,
    Abbé PH GROSJEAN
    [Je crois que vous n’avez rien compris. De quelle politique du pire parlez-vous ? Le moindre pire c’est l’atteinte à la vérité, la fuite en avant au moyen du compromis. Le moindre mal, c’est au contraire l’amélioration de la situation présente. Je ne vois pas en quoi JFP essaie d’améliorer ce qui existe.
    Il y a des députés qui ne transigent pas avec la vérité quand ils s’expriment. J’ai eu l’occasion de le souligner sur ce blog. Vous pourrez les retrouver en cherchant un peu. Or, JFP ne fait pas partie de ceux-là, contrairement à ce que vous croyez. Je ne vois pas en quoi son intuition est bonne. A tout vous dire, je préfère le traiter d’ignare que de menteur.
    Ce n’est pas être fidèle à l’Eglise que de céder sur le travail dominical ou de cacher le rapt par le planning familal de l’éducation sexuelle des mineurs.
    MJ]

  14. On connaît bien le thème des “motifs supérieurs” déjà convoqué par J.-F. P. pour défendre un petit mois et demi (novembre-décembre 2008) le repos dominical. Les motifs n’ont plus été supérieurs dès janvier 2009. Et la suite on la connaît : le lamentable compromis signé par ceux qui n’auraient jamais dû le signer.

  15. [Commentaire sans intérêt car n’évoquant même pas le sujet. Si vous désirez m’écrire, envoyez-moi un courriel. MJ]

  16. Excusez moi d’avoir “rien compris”…
    Vous auriez pu juste dire : “je constate que nous ne sommes pas d’accord” ou ” je constate que nous n’arrivons pas à nous comprendre”…
    Si ne pas être d’accord avec votre analyse c’est ” n’avoir rien compris” à la question politique, ou être un “ignare”, alors effectivement le dialogue va être un peu compliqué… même entre cathos convaincus. Cette rigidité du propos ne sert pas la recherche et le service commun de la Vérité.
    Abbé PH GROSJEAN
    Responsable des questions politiques, de bioéthique et d’éthique sociale pour le Diocèse de Versailles, qui “n’a rien compris…” à la chose.
    [Vous n’avez rien compris à ce que j’ai écrit car vous continuez à considérer que répondre à Madame Ségolène Royal constitue en soi une bonne chose. Une sorte d’acte viril en quelque sorte, qu’il faudrait applaudir aveuglément comme un bon coup porté dans l’arène politique. Ce genre d’attitude ne m’intéresse pas.
    Alors je reprends, et j’insiste :
    Jean-Frédéric Poisson est un ignare pour 2 raisons :
    – Le Planning familial dispose déjà du droit à promouvoir la contraception et à distribuer la pilule du lendemain, aux mineurs et à l’insu des parents
    – L’école gratuite, laïque et obligatoire a également déjà remplacé le droit des parents à éduquer leurs enfants. A moins de les placer dans le hors-contrat ou dans un sous-contrat qui respecte les parents.
    Ceci n’est pas une question annexe, discutable, accessoire, que j’érigerai en vérité absolue derrière mon ordinateur après avoir trop fumé. C’est un point non-négociable, tel qu’il a été exprimé par Benoît XVI en 2006. Le relativisme ne sert pas le bien commun.
    Michel Janva]

  17. monsieur Janva,
    Je suis très surpris par le ton de vos réponses. Vous qui êtes en général équilibré dans vos commentaires, avec les “deux jambes que sont charité et vérité”, me semblez particulièrement dur dans vos réponses aux nombreuses remarques sur le titre de cet article, qui me semble à moi aussi malvenu.
    Vous venez reparler du travail du dimanche, ce qui n’a rien à voir avec le débat présent. Si j’avais écrit à monsieur Poisson à cette occasion mon désaccord (et avais reçu il est vrai une réponse qui ne me convenait guère..), il n’empêche que je suis heureux de le voir cette fois-ci s’opposer avec force à la proposition de madame Royale. Je ne pense pas, humblement, qu’il ignore le fameux texte de décembre 2000 comme votre titre le laisse entendre, et le minimum de l’honnêteté intelectuelle vous fera penser la même chose. A la limite, il manque le mot “écarter [davantage] les familles” dans sa phrase ; ça change le sens, certes. Mais je rejoins pleinement abbé PHG sur son analyse (quitte à prendre le risque d’un commentaire du même ordre à mon post, dans la veine des “vous n’avez rien compris”..), et en profite pour vous rappeler l’Action de Jean Ousset sur la complémentarité dans l’action politique. Peut-on vraiment se passer d’un Poisson ? Sans-doute ; mais ne vaut-il pas mieux un Poisson qu’un Montebourg ?? Je crois que si. Vous n’êtes peut-être pas d’accord mais il me semble qu’il fait un meilleur boulot – bien que nécessairement imparfait – qu’un autre. Et en tous cas dnas la situation actuelle, je suis content que lui et des Vanneste siègent encore à l’assemblée..
    De Gaulle avait tout compris : “si cela était possible, il y aurait en France autant de partis politiques que de français”. L’esprit révolutionnaire a fait son oeuvre jusque chez les cathos formés et convaincus…
    [Oui, je reconnaît être virulent, mais c’est pour mieux faire réagir le lecteur, car on ne peut en rester à ce ping pong politicien auquel joue JFP. En tout cas, si vous me trouvez d’habitude équilibré, reconnaissez qu’il doit y avoir de bonnes raisons pour que je sois virulent cette fois.
    Contrairement à vous, je crois justement que l’affaire du travail dominical, sur lequel a faibli JFP a quelque chose à voir, car d’autres députés ont eu le courage d’aller au bout de leurs convictions. Il faudrait donc expliciter le “meilleur
    boulot” que vous lui attribuez. Si, comme l’abbé PHG, vous attribuez cela au fait qu’il soit catholique pratiquant, alors oui, vous n’avez rien compris… Sur le plan politique, il me semble que JFP n’a pas la conviction d’un Vanneste ou d’autres, qui ont bataillé jusqu’au bout sur le travail dominical.
    Nous connaissons donc les antécédents de JFP et il nous, électeurs, appartient de les avoir à l’esprit.
    S’il n’ignore pas le fameux texte de 2000, alors il est de mauvaise foi.
    Qu’est-ce qui est pire ? L’ignorance ou la mauvaise foi ? Il me semble que c’est la mauvaise foi la pire. Je conclus donc que je ne suis pas si dur…
    Quant à De Gaulle, qui a permis Mai 68, il n’est certainement pas une référence sur le sujet qui nous occupe.
    MJ]

  18. Nombreux sommes nous à savoir que le planning familial est déjà autorisé à prescrire des contraceptifs sans l’avis des parents. Est-ce pour cela qu’il faut rester coi devant la proposition de Ségolène Royal, surtout quand on est un député catholique?
    La différence entre vous, M. Janva, et JF. Poisson, c’est que ce dernier est certainement le moins ignare, et qu’il a choisi de porter la vérité que vous-même défendez, ailleurs que dans son blog. Vos attaques incessantes contre les membres du PCD ne sont pas compréhensibles.
    Vous auriez du vous réjouir d’une telle prise de parole venant d’un représentant de la nation. J’ose espérer que votre post reflète une aigreur passagère plutôt que votre véritable pensée.
    [C’est faux : nombreux sont ceux qui ignorent les droits obtenus par le planning familial que, par son silence, JFP cautionne. Contrairement à ce que vous dites, il ne défend pas la vérité. Par son propos, les naïfs se réjouiront de cette sortie politicienne en se disant que, oui vraiment, ce JFP est vraiment unn type bien, alors qu’on peut légalement donner la pilule à leurs enfants à leur insu.
    On appelle cela de la récupération politique.
    M. Poisson nous a déjà fait le coup sur le travail dominical.
    Je suis déçus du nombre de pigeons qui continuent de tomber dans ce panneau.
    Et sur ce plan, je ne compte pas me taire.
    MJ]

  19. […] Ayez sinon le courage d’accepter les droits de réponses que M POISSON vous a demandé et que vous n’avez jamais accepté. […]
    [??? Je n’ai rien reçu de JFP. MJ]

  20. Pour ma part je serais plutôt d’accord avec l’appréciation de Monsieur l’Abbé sur le choix tactique de Ségolène Royal, qui tente de contourner , certes de manière hardie et nécessairement déroutante pour qui n’est jamais entré dans l’arène politique et compris la chappe de plomb qui enferme toutes les question touchant à l’humanité.Paris a-t-il réellement été libéré en 1945 ?
    Cela vaudrait la peine de disserter sur le sujet.( moi je pense que pour l’instant, on totalise en France aujourd’hui toutes les scories des matérialisme athées du siècle dernier et QUE C’EST AINSI QUE L’ ON EN VIENT A S’ATTAQUER TRES NATURELLEMENT A L’ESSENCE MEME DE l’HUMANITE.
    En ce qui concerne Ségolène Royal,il s’agit bien évidemment d’un coup de bluff, extrêment dérangeant d’ailleurs pour ses adversaires.
    Par contre je donnerais totalement raison Michel Janva lorsqu’il accuse Monsieur Poisson de saborder en quelque sorte le débat , par “ingnorance” dit-il.
    En précisant que pour ma part je ne crois pas un instant que l’on puisse être “ignorant” de questions aussi grave qui touchent à la raison d’être du politique.
    Je pense que malheureusement Monsieur Poisson , dont on on tenté de nous expliquer “qu’il se serait trompé pour le travail du dimanche” est imbibé des idées libérales révolutionnaires donc, qu’il le veuille ou non anti-chrétiennes.
    Il est bien dommage dès lors qu’un Abbé vole à son secours au seul plan de César alors qu’il y tant à faire pour ranimer une foi fidèle et raisonnable.

  21. j’ajoute pour éclairer le débat sur le coup de bluff de Ségolène Royal, c’est que “le journal” du jour annonce fièrement que le dispositif est en place dans le département depuis 15 ans , ce qui ne semble pas avoir empêché de dormir quelque tartuffe et autre leurres embusqués aux commandes stratégiques du corps social.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.