Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Jean-Michel Blanquer : sauveur ou fossoyeur de l’école ?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Mais enfin, ce Monsieur est un franc-maçon pur jus! Il est juste un peu plus hypocrite que la moyenne et il “présente” bien!
    Je ne comprends pas que l’on se fasse encore des illusions sur ces gens formatés “philosophie des lumières.”
    Ils sont irrécupérables à partir d’un certain niveau sur l’échelle de leur pyramide… et nous savons bien que l’E.N. est leur outil préféré et principal pour modeler les esprits dès l’enfance à leur idéologie matérialiste et mortifère.
    Il est question de favoriser la venue de l’homme nouveau émancipé. Pour cela il faut bien se donner les moyens pratiques et officiels.
    De fait, ce qu’ils donnent d’une main, ils le reprennent, avec bénéfice, de l’autre main… ni vue, ni connue ; c’est encore mieux.
    Ils devraient créer une nouvelle licence en Sciences Humaines : la licence en prestidigitation et en manipulation appliquée.
    Ils ont une certaine expérience en la matière… on ne peut pas leur enlever çà!
    La taquiya, version république française maçonnique, pour adhérer à l’air du temps.

  2. @Patricia
    A creuser mais pour l’instant les cathos sont rassurés parce qu’ils mettent au crédit de Blanquer la démission de Michel Lussault ancien psdt du Conseil Supérieur des Programmes + le retour en grâce du latin
    Blanquer est un très bon communiquant mais visiblement il sent l’enfumage à plein nez et ce n’était jusqu’à présent pas évident à démontrer. On a naturellement tendance à se dire, y a de l’espoir… ce qui fait que l’on est régulièrement cocu.
    La démocratie joue depuis des lustres sur cette espérance purement humaine.

  3. A cosaque.
    Pour ce qui me concerne, je ne me fais plus aucune illusion sur ces Messieurs des loges, et d’ailleurs… mais vraiment aucune. Surtout s’ils sont haut dans leur hiérarchie. Ce sont des nuisibles.
    L’école est un lieu de formatage des esprits important dans leur plan sur le long terme… c’est pour çà qu’ils veulent aussi “maîtriser” le secteur des écoles libres et hors contrat.
    Ils vont multiplier les obstacles et gagner peu à peu du terrain.
    J’ai réalisé il y a un certain temps, que j’ai été formatée dès la maternelle, et pourtant cela ne date pas d’hier… mais c’était déjà là.
    Voyez-vous, je ne suis plus dans la matrice ou le système de la pensée dominante et avec cette distance, je vois “ce qui est.”
    Les parents doivent être très vigilants en ce qui concerne l’éducation et l’instruction de leurs enfants, à l’école, comme ailleurs…
    Nous voyons bien que les enfants sont leurs proies potentielles et ils le disent sans complexe : les enfants n’appartiennent pas aux parents mais à l’Etat…
    Certes, les enfants n’appartiennent pas aux parents, mais ce sont eux qui les ont mis au monde et sont chargés de leur éducation et bien-être jusqu’à leur majorité.
    Il faut lire et entendre Vincent Peillon et la ministre actuelle de la famille. Ils sont sans complexe et annonce la couleur. N’ayons pas peur des mots : ce sont des prédateurs d’âmes d’enfants, entre autre.

  4. On est malheureusement bien d’accord.
    Pour ma part, j’ai été un bon ripouxblicain et évolutionniste jusqu’à mes 25 ans.
    Ce qu’il faut c’est apporter des argus solides, ce qui n’est pas tjrs facile.
    Ici mais il m’en manque ! :
    – Blanquer est un admirateur de Jack Lang
    – Etait sous Chatel qd il a introduit le gender
    – Il discrimine de manière exacerbée ( en milliard d’euros et en connaissances ) les français de souche au profit des enfants d’immigrés
    – s’attaque au hors-contrat catho
    – et au final les fondamentaux ne sont tjrs pas transmis…
    Bref, le coup de grâce de 40 ans de dégradation.

  5. +
    – 20 % de profs démissionnaires
    – Ds son livre “L’école de demain” de Blanquer : il condamne le cours magistral, contre la notation ! cf entretien de Liberté politique avec Claude Meunier Berthelot

  6. Vous savez Cosaque, je me fais du souci pour les enfants… ce sont des proies faciles et les parents sont tellement stressés et occupés par leur vie de travail.
    Il faut que les parents soient très vigilants et ne baissent pas les bras.
    Il y a d’autres faits que les gens apprendrons dans les détails et que j’ai découvert depuis peu.
    Oui, vraiment les parents, faite très attention à vos enfants et défendez leur enfance et leur innocence!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services