Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Non classé

Jean-Marie Le Pen sur la tribune : “Je lance cet avertissement depuis déjà quarante ans (…) J’ai tenté d’en avertir mes compatriotes”

Jean-Marie Le Pen sur la tribune : “Je lance cet avertissement depuis déjà quarante ans (…) J’ai tenté d’en avertir mes compatriotes”

Extrait d’un long interview de Jean-Marie Le Pen dans Le Point :

Le Point : La tribune d’une vingtaine de généraux militaires publiée dans Valeurs actuelles le 21 avril enflamme le débat politique depuis une semaine. L’avez-vous lue ?

Jean-Marie Le Pen : Je n’y ai pas lu d’appel au putsch, mais une description que je trouve modérée d’une situation française en réalité bien plus dramatique que ce que décrit le texte. Ces généraux ont agi conformément à leur âge et à leur dignité, avec sagesse, et cette sagesse apparaît comme monstrueusement provocatrice par rapport au silence officiel. Les signataires de cette tribune ont une compétence évidente sur un certain nombre de sujets.

Et il est clair que certains quartiers font peser une menace considérable sur la sécurité nationale. Plusieurs centaines de quartiers sont désormais homogènes au point de vue ethnique, religieux et politique. Ces quartiers sont peuplés de jeunes gens souvent désœuvrés, et, par conséquent, toujours disponibles pour faire quelque chose ! Car quand on est jeune, on veut agir, on est prêt… Et une action brutale peut être provoquée par un simple mot d’ordre, ou un événement quelconque. Nous ne le voyons que trop souvent.

Je n’en suis pas surpris, car je lance cet avertissement depuis déjà quarante ans. J’ai vu tout cela se construire, j’ai tenté d’en avertir mes compatriotes, et pour un certain nombre d’entre eux je suis passé pour un énergumène ; pour d’autres, pour un fasciste – dans ce cas-là, il n’y a pas d’explication à donner. J’ai été un adversaire de l’immigration depuis les années 1970. La dynamique du phénomène apparaît aujourd’hui. Il y a plus de 2 000 mosquées en France, qui toutes ont été construites ces quarante dernières années, quand il a fallu 2 000 ans pour bâtir nos églises.

La sémantique des signataires reprend exactement celle de vos discours, lorsqu’ils ciblent les « hordes des banlieues »…

Mais quel mot faut-il choisir, quand des groupes de cent types tirent des fusées sur vous ? Des bandes, des gangs ? Des « hordes de banlieues », c’est un minimum. Je pense que le sentiment populaire correspond à l’analyse qu’en publient les militaires. Les gens s’en rendent compte maintenant. À Trappes, il n’y a pratiquement plus de population européenne, ou bien elle rase les murs, et pas seulement les soirs d’émeutes. Je ne suis pas étonné qu’un certain nombre de militaires pensent comme moi. J’ignore qui a pris l’initiative de leur dire de s’exprimer publiquement, mais je trouve cette formule totalement originale, et démocratique, contrairement à ce qu’affirment un certain nombre de gens. Le devoir de réserve vise les sujets militaires, il n’a pas pour vocation de protéger les intérêts d’un parti ou d’un courant politique (…)

Est-ce que la France de 2021 vous fait peur  ?

Rien ne me fait peur, ce n’est pas un sentiment qui m’habite. Mais est-ce qu’elle m’inquiète ? Oui. L’explosion démographique est le phénomène principal du XXe siècle. En cinquante ans, la population mondiale est passée de 2 à 8 milliards d’habitants, et elle est en expansion. Voilà. C’est comme ça. Et l’homme se reproduit partout, sauf chez nous. Dans l’arc boréal, qui va de Vladivostok à Gibraltar et qui comprend les pays slaves et les pays d’Europe occidentale, la natalité est insuffisante, quand ailleurs elle est explosive.

Par conséquent, il est tout à fait naturel que cela débordera, et que nous allons recevoir des vagues migratoires. Le problème est : comment les arrêter ? On peut encore dissuader ces populations de venir. Si j’étais au pouvoir, je dirais : « Sachez que si vous venez chez nous sans y être invités, vous n’aurez jamais droit à rien. Ni logement, ni travail, ni aides sociales, ni l’école pour vos enfants. » Un certain nombre de gens tenteront peut-être d’aller ailleurs. Mais s’ils arrivent quand même, que fera-t-on ? Ces situations se présenteront un jour. Et dans quelques années, on verra des gens de gauche nous reprocher notre faiblesse à l’égard de l’immigration. On nous dira : « Bandes de salauds, vous n’avez rien fait ! » (…)

Pensez-vous qu’un besoin d’autorité va s’exprimer en 2022, et qu’il peut favoriser la candidature de votre fille, Marine Le Pen ? Les sondages la donnent au second tour de la présidentielle dans tous les cas de figure, et son ancrage apparaît solide auprès des jeunes et des classes populaires.

C’est une des dernières chances de manifestation d’une volonté nationale de résistance. Mais l’ancrage que vous mentionnez est psychologique, et tient beaucoup aux moyens d’information, à ce que répètent les JT de TF1, de France 2 : en soutenant Marine Le Pen, les gens ont un sentiment naturel d’adhésion globale à un mouvement de contestation nationale. Mais je constate que ce mouvement n’est pas organisé, et ne constitue pas pour le moment une force de pression. (…) Et il est possible que le rejet d’Emmanuel Macron soit plus fort que celui de son adversaire.

Un second tour Macron-Le Pen est acquis, selon vous ? Quels sont vos pronostics ?

Un second tour Macron-Marine est possible, mais il n’est pas certain. On peut compter sur l’intelligence de l’extrême droite et de la droite pour présenter plusieurs candidats au premier tour, de façon à ne pas être dans la course ! Si Marine a un certain nombre de candidats de droite qui lui sont opposés…

Vous pensez à Xavier Bertrand ?

Qui c’est, Xavier Bertrand ? C’est l’anti-candidat par excellence. Il est petit, il a une mauvaise voix, et en plus il s’exprime de façon péremptoire… C’est extraordinaire qu’il atteigne ce niveau de sondages ! À l’examen des candidats, moi, je lui foutrais un zéro pointé. (…)

Le risque est l’éventualité d’une candidature, qui ne serait pas innocente, d’une droite hors les murs. Éric Zemmour, que j’aime beaucoup, n’est pas du tout un bon candidat ! Mais on sent chez certains une tentation. Si des gens de la droite nationale sont assez fous pour se présenter contre Marine Le Pen, ce sera avec la volonté de la détruire, donc de détruire la chance de la droite nationale. Personne ne le fera, sauf des gens stipendiés pour le faire, par ceux qui ont un intérêt à faire battre Marine Le Pen.

Pensez-vous que Marion Maréchal ferait une meilleure candidate ?

Il n’est pas question de relève, pour l’instant. Marion est un personnage de qualité exceptionnelle. Mais pour faire ce genre de mission, il faut en avoir envie.

Il y a une candidate, même si j’ai avec elle un certain nombre de conflits. Elle m’a quand même exclu de mon propre parti, du jamais-vu dans le monde ! (…) J’écoute toujours ce que dit Marine. Je trouve d’ailleurs ce qu’elle dit très bien, et de mieux en mieux, au fur et à mesure que s’éloigne l’ombre de Florian Philippot. Elle fait un sans-faute, pour l’instant. Elle a une bonne stratégie, même si elle collectionne l’ensemble des hostilités. La pérennité a cet avantage qu’elle vous habitue… Elle tient la rampe, elle tient le coup. Et je sais, pour l’avoir vécu, combien c’est difficile (…).

Je n’ai pas de regrets. Si j’avais cinquante ans de moins, je monterais sur la barricade ! Mais, maintenant, j’ai une canne, ce n’est pas très dynamique comme image. J’aimerais vivre, pour voir ce que l’avenir apportera.”

Partager cet article

21 commentaires

  1. En effet la réalité est beaucoup plus dramatique que ce qui est décrit dans la lettre (c’est quand même plutôt tiède).

    Tout le monde sait ou sent que la France est morte (ou survivante uniquement dans la pierre, les livres, les églises, le terroir), que nous vivons en hexagonie, en ex-France, en territoire occupée par un régime parasitaire qui tue son hôte.

    Alors pourquoi uniquement relayer du Zemmour, du de Villiers, bref du mainstream de droite ? Où sont les Le Lay, Soral, Hindi, autres ? Même si on est pas d’accord avec tout, on peut diffuser et nuancer…

    • « Zemmour, du de Villiers, bref du mainstream de droite » ?

      NON, Zemmour et de Villiers ne sont pas « du mainstream de droite » mais en France, ils reconnaissent qu’il faut s’exprimer en français ; ils se battent même pour ça ! Ils sont donc crédibles et font partie d’un courant dominant à droite. Ils ont des idées claires, une culture immense et s’expriment dans un excellent français. Respect !

      Quant à Soral et son ami Dieudonné, on ne peut que détester leur idéologie d’ultra droite qui rejoint celle d’ultra gauche, dégoulinant d’antijudaïsme. Il faut dire que personne n’en entend plus parler depuis des lustres et c’est tant mieux. Les deux autres, Le Lay et Hindi, ni moi ni personne autour de moi n’en ont entendu parler.

      • Je ne savais pas que Soral, cryptocommuniste avec une pensée toujours très largement marxisante, était d’ultra droite….. à priori le marxisme c’est de gauche

        Dieudo est lui de sensibilité d’extrême gauche

        Quant à Villiers, il est l’archétype du candaule. Meme s’il s’exprime avec un bon français malgré sa voix de Bourvil ridicule, je dis de lui que c’est un homme qui éteint l’incendie. … qu’il a lui même contribué à allumer ! Un piètre politique. On en est là aussi à cause de lui (rabatteur de Chirac, refus d’union des patriotes etc) Le candaule quoi…

        • Je ne dis pas qu’il faut penser comme ces gens mais que certaines de leurs analyses sont pertinentes et qu’on ne les trouvera pas sur la TV d’état.

      • Sauf que la droite c’est rien.

        C’est le parti des boomers conservateurs.

        C’est mort.

        Pourtant je vous assure que ça existe, que ça fait des centaines de milliers de vues. Bon bien sûr, il faut aller sur le darknet, sur des sites interdits pzr l’état maçon, etc. Ça passe pas sur sur bFM ou Jnews.

      • Hindi sur les gilets jaunes (avec apologie de la restauration monarchique à la fin) :

        https://youtu.be/-h6lFe0M7ds

        Je ne comprends absolument pas pourquoi cela n’a pas été relayé par lesalonbeige par exemple.

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je crois que dans le mainstream de droite il y a des agents d’une diversion politicienne.

  2. Je ne sais pas si Marion Maréchal n’a pas envie d’être candidate mais ce que je perçois nettement c’est que Madame Marine le Pen elle, n’en a pas envie ! Elle me fait penser à ses camarades politiques (de tous bords) qui récitent leurs réponses apprises par cœur, d’aussi lasse façon que certains fonctionnaires proches de la retraite… Je rejoins Monsieur Le Pen quand il rappelle l’impossibilité d’une victoire pour le RN face à la machine médiatique que l’on va bientôt voir “commencer la manœuvre”.

    • le problème de Marine c’est Marine…. et elle n’est pas bonne en campagne. Là, elle est forte dans les sondages (et d’ailleurs on dit bien “dans les sondages”, la “réalité” est peut-être bien différente…. mais elle est au maximum avant la campagne…. comme d’habitude, son capital baisse durant la campagne. Je ne vois pas pourquoi ce serait différent en 2022 par rapport à 2017 et 2012…. et même en 2007 c’est quand même elle qui, en tant que directrice de campagne, a fait baisser son candidat de père (mauvaise stratégie, sabotage de l’Union des Patriotes etc) ….

  3. Pourquoi certains auraient ils l’envie d’y aller ?
    Pourquoi leur reprocher leur manque d’envie ?
    Auriez vous envie d’aller vous battre pour des gens qui en ont rien à foutre ?
    Pourquoi aller se battre pour des français qui non content d’en avoir rien à foutre vous rosent lorsque vous vous battez pour eux ?

  4. Marine Le Pen ferait un “sans-faute” depuis que Philippot n’est plus là ?? elle ne dit strictement rien, c’est pas trop difficile ! Philipot, lui, est remarquable dans la crise Covid !
    Il n’y a pas pire que la trahison, et soyez bien certain qu’on serait bien servi avec MLP ! elle voudrait prouver qu’elle n’est pas raciste (donc, elle taperait à égale force contre les français de souche et contre les immigrés), qu’elle n’est pas réactionnaire (toutes les lois non-“éthiques”, soyez sûrs qu’elle ne s’y opposerait pas, d’ailleurs, est-ce qu’on l’entend à ce sujet ?), qu’elle veut le bien de “son peuple”, comme elle dit ! en imposant la vaccination obligatoire (elle a même devancé Macron !), la fermeture des écoles (oui-oui, vous ne rêvez pas !) etc etc … Dieu me préserve d’aller mettre un bulletin pour une fantoche pareille !

  5. Jean-Marie Le Pen nous saoule avec sa trouvaille démographique ! on sait très bien que l’on peut parfaitement nourrir les milliards de personnes si on veut s’en donner la peine (l’Afrique est quasiment vide dans beaucoup d’endroits et beaucoup de nourriture est perdue, faute d’organisation, d’électrification, de transports adaptés). Je trouve cet argument HONTEUX, comme si certains avaient le droit de vivre (ceux qui parlent comme ça) et pas d’autres ! tout être humain est une création du Bon Dieu, ne lui en déplaise !

    • Et bien les créatures du Bon Dieu viendront chez vous jusque dans vos bras égorger vos filles et vos compagnes !

      Grand bien vous fasse!

    • Le Pen n’a JAMAIS dit que la Terre devait se depeupler, il n’est pas malthusien ! Il énonce un fait clair : c’est la démographie qui mène le monde. Tout commence par là

      Et il rappelle que les vides attirent les pleins (principe des vases communicants) : ça marche aussi pour la démographie

      Vous l’écoutez souvent ? En tout cas pas assez puisque vous ne le comprenez pas.

      Recommencez vos appels, monsieur Le Pen, ce n’est pas suffisant, certains n’ont toujours pas compris !

      • Je ne l’ai que trop bien compris ! il ne dit pas les choses tout en les disant ! je vous signale qu’il en est même à plaider pour l’euthanasie, un peu mais pas trop, “c’est compliqué” comme il dit !

  6. à bientôt 93 ans , une sacré lucidité politique ! Malheureusement s’il a raison en parlant des candidats , légitimes , dont l’action ne fera que faire baisser le score de sa fille , les français ,et même beaucoup de militants nationalistes ,espèrent autre chose que “la bande à marine”. ce qui peut réussir pour RN pour des élections annexes, surtout avec des personnalités comme GARAUD , MARIANI,BARDELLA, est plus improbable pour la “grande” élection présidentielle

  7. Jean-Marie ! Jean-Marie ! Jean-Marie !

    Il a raison depuis 50 ans mais comme tous les Cassandre on ne l’a pas écouté quand il était encore temps!

  8. Une toute petite correction démographique, Président : 2 milliards d’habitants, c’était dans les années 30 (quand Margaret Sanger voulait la réduire de 75%). En 1970, nous étions 3,7 milliards. Et aujourd’hui que nous approchons des 8 milliards, c’est désormais Bill Gates qui veut éliminer 75% de cette population.

  9. Je ne l’ai que trop bien compris ! il ne dit pas les choses tout en les disant ! je vous signale qu’il en est même à plaider pour l’euthanasie, un peu mais pas trop, “c’est compliqué” comme il dit !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]