Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : Etats-Unis / Pays : International

Jean-Frédéric Poisson : “Nous sommes en train de payer une forme d’immaturité en matière de diplomatie”

Jean-Frédéric Poisson : “Nous sommes en train de payer une forme d’immaturité en matière de diplomatie”

Extrait de l’interview accordée par Jean-Frédéric Poisson à Boulevard Voltaire :

(…) Le président Trump règle la note d’un week-end diplomatique absolument catastrophique d’Emmanuel Macron. Il a voulu d’une certaine manière régler ses comptes en utilisant la commémoration du 11 novembre 1918 comme support. Si une manifestation de cette nature s’était déroulée sur le sol des États-Unis, le président américain n’aurait probablement pas convié une opposante ou un opposant politique de tout premier rang pour chanter devant le président français. C’est pourtant ce qu’a fait Emmanuel Macron en invitant cette chanteuse africaine qui est une des animatrices du mouvement anti-Trump aux États-Unis. Je pense que le président Trump n’aurait pas autorisé la tenue de manifestations anti Macron aux États-Unis. Les autorités françaises ont autorisé les manifestations anti-Trump le jour même du 11 novembre à Paris. Bref, il y avait là un signe d’indélicatesse insupportable pour le président américain. Il l’a vécu comme une forme d’affront personnel. Et si j’avais été à sa place, j’aurais eu la même interprétation (…)

Le président Macron a expliqué qu’une armée européenne était nécessaire compte tenu de la menace que représentait la Russie et les États-Unis d’Amérique. Lorsqu’on est président américain, on ne peut pas écouter cela sans réagir et sans ressentir une forme de profond mécontentement (…)

Lors de la journée du 11 novembre, le président a mis à l’honneur le président du Kosovo, un État mafieux inventé par l’Union européenne avec la bénédiction de Clinton à l’époque. Le président serbe, lui, a été tout à fait mal traité, alors même que les Serbes étaient nos alliés au moment de la Première Guerre mondiale, probablement parce qu’ ils sont pro russes. Il y a dans ce traitement double de Trump et des Serbes un message, à mon avis, de non-alignement envoyé au monde entier. Cependant, le non-alignement de De Gaulle était un peu plus classe, certainement plus réfléchi et beaucoup moins irrévérencieux à l’égard de ses partenaires. C’est donc, encore une fois, une conséquence terrible de la diplomatie de Macron ce week-end.
Nous sommes en train de payer une forme d’immaturité en matière de diplomatie. Lorsqu’on s’adresse à des ours puissants comme le président américain, et bien on prend des retours de bâton (…)

Lorsqu’on est président français, il ne faut pas se tromper d’ennemis. L’ennemi de la France n’est pas la Russie. C’est une bêtise. L’ennemi de la France, ce n’est pas non plus la Hongrie, l’Italie, la Pologne et ce ne sont pas non plus les États-Unis d’Amérique.

C’est le monde islamique, sa volonté d’expansion et les États du golfe. On ne peut pas être moins sévère avec l’Arabie Saoudite qu’avec les États-Unis. Ce n’est pas possible. C’est incompréhensible. Ce défaut de ligne et de vision et cette carence terrible dans l’interprétation des rapports de force dans le monde produisent les résultats que nous voyons aujourd’hui. Malheureusement, cela n’est pas le dernier. Cela confirme qu’Emmanuel Macron ne réussit pas davantage sur la scène nationale que sur la scène internationale. C’est ce que rappelle justement le président Trump dans ses tweets.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Visiblement, Micron aime le contact-chaleur! Après les gros muscles antillais, Monsieur tâte la cuisse puissante de Donald Trump!
    Ce dernier aurait du quitter la tribune en voyant cette chanteuse.

  2. “L’ennemi de la France… C’est le monde islamique, sa volonté d’expansion et les États du golfe.” (sic)

    Et bien non ! L’ennemi de la France c’est sa classe politique corrompue, véritable cheval de Troie, qui livre la France au monde islamique ! Ce dernier ne fait que profiter de la situation. Comment le lui reprocher ?
    Ce sont tous nos Présidents et leurs entourages de Giscard jusqu’à Macron.

    • Je partage à 100% votre point de vue. L’incompétence de nos politiques le dispute à leur lâcheté, leur aveuglement doctrinaire, voire leur christianophobie si ce n’est leur bêtise. Je me dirige vers mes 70 ans et je désespère de pouvoir connaître dans ma vie un seul président qui ne soit atteint d’une de ces tares.
      Un peu plus, je finirais par croire qu’une malédiction particulière s’est abattue sur la France depuis son régicide révolutionnaire car son déclin n’en finit pas de nous torturer.

  3. “immaturité en matière de diplomatie” à ce niveau de responsabilité ce n’est pas être immature c’est être c… Il est vrai que l’ENA, cette école que personne ne copie, ne fabrique pas que des lumières, sinon cela se saurait.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services