Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Jean-Frédéric Poisson ira à Béziers

Le député des Yvelines, président du Parti Chrétien-Démocrate (PCD) et candidat à la primaire de la droite et du centre, explique à Valeurs Actuelles les raisons de sa venue au "rendez-vous de Béziers" qui se déroule du 27 au 29 mai.

"Tout d’abord, parce qu’on m’y a convié. Robert Ménard m’a appelé personnellement pour me faire part de son invitation. N’est-ce pas là une raison suffisante ? Ensuite parce que je sais qu’il s’agit d’un rendez-vous durant lequel vont être abordés des sujets trop oubliés des politiques, ou souvent traités avec beaucoup de complaisance voire de naïveté, et essentiels pour de nombreux Français : l’islam qui percute notre mode de vie, pas seulement l’islamisme mais l’islam tout court, l’immigration massive qui nous déstabilise, le mondialisme qui réduit l’homme au statut de valeur marchande, ou encore le respect de la vie et de la dignité humaine. Le fait que je sois le seul candidat à la primaire présent à Béziers montre bien que ces sujets sont aujourd’hui encore trop souvent mis de côté."

Par ailleurs, lors d'une rencontre publique hier à Nancy, Charles Millon a soutenu Jean-Frédéric Poisson, déclarant :

"Je veux qu'il gagne la primaire. L'Avant-Garde sert à faire gagner les hommes de conviction, Jean-Frédéric Poisson en fait partie. Nous l'aiderons à devenir Président de la République".

Addendum. Charles Millon tient à préciser :

"L’Avant-Garde ne soutient aucun candidat à la primaire de  la droite et du centre. L’Avant-Garde n’est pas un parti mais un réseau de convictions, transpartisan, qui permet à chacun de peser sur le débat politique lors des élections locales et nationales. Pour 2017, le réseau ne soutient ni ne travaille pour personne. Chacun participe à l’élaboration d’un programme politique complet qui sera soumis à tous les candidats à l’élection présidentielle. Les objectifs de l’Avant-Garde sont de faire émerger une nouvelle génération qui considère l’engagement politique comme un service et non comme un métier ou une rente, et d’encourager des hommes politiques qui s’engagent à promouvoir les convictions portées par l’Avant-Garde. Jean-Frédéric Poisson en fait partie comme d’autres personnalités de différents partis."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]