Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

“Je vous prie de vouloir bien me retirer mes décorations militaires”

Nouvelles de France publie la lettre d'un jeune officier de réserve, raflé samedi soir aux Champs-Elysées. Extrait :

"Oui, nous pouvons parler d’une RAFLE. Organisée par vos services ce
soir-là. Aucune de mes (nos) libertés n’ont été respectées. Arrêté sans
aucune raison, je n’avais ni signe ostentatoire partisan, ni
comportement agressif. J’ai été embarqué avec véhémence comme un
vulgaire délinquant, sans aucune sommation, sans aucune explication,
sans aucune considération
. Je n’ose parler des conditions de détention.
Vingt-quatre heures de garde à vue Monsieur le Président, permettez-moi
de vous rappeler que « la force sans le droit rend la vérité abjecte »."

Partager cet article