Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pro-vie

“Je suis un premier ministre qui considère l’avortement comme un meurtre”

Non, celui-ci n'est pas français, mais turc. Et il ajoute :

"Personne ne devrait avoir le droit de l'autoriser. Que vous tuiez le bébé dans le ventre de sa mère ou que vous le tuiez après sa naissance, il n'y a aucune différence".

Et le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, n'est pas connu pour être un catholique "intégriste". Il montre simplement que le bon sens peut être largement partagé.

Partager cet article

11 commentaires

  1. Cela montre surtout la superiorité morale du musulman fidele au coran, sur le chretien liberal ou apostat.

  2. la Turquie, en Europe, vite !

  3. “Je suis un premier ministre qui considère l’avortement comme un meurtre”
    Ouh! la! la! et il pense encore à faire postuler son pays pour une entrée en Europe?
    Y’aurait pas comme un défaut???

  4. Aucune chance d’être admis dans l’UE avec ce type de conviction !

  5. @ Kroutchev
    Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que cela, car la moralité d’une personne implique bien d’autres dimensions qu’une opinion émise sur l’avortement.
    Il faudrait aussi cerner les limites des qualificatifs “libéral” et “apostat” qui ne sont pas équivalent.

  6. Ce qui est dramatique, c’est qu’à vue humaine, l’unique chance du nécessaire redressement moral, passera par l’islam.
    Les libéraux seront punis par là où ils pêchent. Ils ne veulent pas de la morale chrétienne , ils en auront la caricature

  7. http://fr.wikipedia.org/wiki/Recep_Tayyip_Erdo%C4%9Fan
    “En 1998, Erdoğan est condamné à une peine de prison, après un discours qualifié d’incitation à la haine incluant un poème du poète nationaliste Ziya Gökalp, au cours d’un meeting à Siirt, dans l’est du pays. Il cite ainsi ce passage : « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats ».”
    [Oui. Et alors? Ou est le rapport avec le sujet? JL]

  8. Du coup, les journaleux ne vont plus parler d’islamiste modéré au pouvoir en Turquie…

  9. chez nos républicains laïcs ,
    il ne s’ agit pas de bon sens ,
    mais de rage satanique pour détruire la vie de la France et son avenir.

  10. Il est clair que sur la vie, catoliques et musulmans sont les seuls aujourd’hui à avoir une position nette. Que ce soit le début ou la fin de vie. Dans ce domaine, ce sont nos meilleurs alliés, et il est problable qu’ils ne bougeront jamais.

  11. L’avortement est autorisé en Turquie pendant les 10 premières semaines de la grossesse.
    Il serait intéressant de savoir si Erdogan estime que ces avortements-là sont des meurtres. Car en islam, on estime généralement que l’âme n’est insufflée dans le fœtus q’à quatre mois, comme l’indique Mahomet, et la plupart des écoles autorisent l’avortement pour un motif grave avant ce moment.
    En attendant les découvertes scientifiques actuelles les savants chrétiens, à commencer par saint Thomas d’Aquin, étaient nombreux à situer l’animation au 40e ou au 80e jour (sauf pour le Christ, et certains comme Tertullien situaient l’animation à la conception) mais ce n’est pas pour autant que l’Eglise autorisait l’avortement. Celui-ci a toujours été proscrit au même titre et pour les mêmes raisons que la contraception, comme empêchant la venue au monde d’une vie voulue par Dieu.
    C’est dire si les conceptions chrétienne et musulmane de la chose sont bien différentes.
    Il y a eu des alliances de fait notamment au niveau des instances internationales contre la libéralisation de l’avortement entre le Saint-Siège, certains pays chrétiens et certains pays islamiques. Mais il ne faut pas en tirer des conclusions générales, ni oublier ce qui fait la différence fondamentale entre la “morale” formaliste islamique et étatiste et la doctrine chrétienne.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]