Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

“Je suis la dingue qui laisse vivre son mari comme un légume”

Poignants témoignages de ces personnes qui défendent la vie des plus faibles contre la tentative de ceux qui souhaiteraient disposer de la vie d'autrui. Pour la supprimer : 

"L'affaire Vincent Lambert se résume aujourd'hui à un débat pour ou contre l'euthanasie. Caricatural d'un côté comme de l'autre. "Et ça, pour nous qui vivons la chose intimement, c'est violent, observe Anne-Marie. Qui sont-ils tous ces gens qui s'interrogent sur la valeur de la vie de mon mari ?

Myriam Cattoire est plus brutale : "De toute façon, à chaque fois qu'on reparle d'euthanasie à la télé, je m'en prends plein la tête. Je suis la dingue qui laisse vivre son mari comme un légume. Mais moi, je leur dis, à tous ceux qui me jugent : 'Allez-y, prenez un oreiller, appuyez. On verra si vous en êtes capables.'"

Myriam, elle, a fait un choix peu commun. Elle a sorti son mari de l'hôpital peu après son accident. Et elle l'a rapatrié chez elle, dans leur maison près de Tourcoing. Avant, il travaillait aux Trois Suisses, elle, était claviste au journal "Nord Eclair". Ils n'avaient pas 40 ans. "On ne roulait pas sur l'or, mais, heureusement, on était propriétaires de notre maison. Et il y a eu l'argent de l'assurance pour faire face." 

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique