Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme / France : Société

Je ne dis pas que c’est pas injuste je dis que ça soulage

Le trésorier d’un soir du PCF de Gentilly s’est fait dérober les 23 000 € de recette récoltés samedi sur le stand de la section communiste de Gentilly lors de la Fête de l’Humanité à La Courneuve. Les malfrats avaient séquestré sa femme, et l’attendaient chez lui.

Comme dirait Proudhon, la propriété privée c'est le vol.

Fabien Guillaud-Bataille, le secrétaire départemental du PCF, a réagi :

« C’est dégueulasse car c’est de l’argent collectif. Cet argent est le fruit du travail fourni par les militants depuis plusieurs semaines pour accueillir les gens dans de bonnes conditions, leur proposer des concerts, des rencontres… C’est dégueulasse ».

Partager cet article

25 commentaires

  1. Sûrement des communistes soucieux de ne pas se laisser aller aux joies du méchant capital !

  2. Ben alors, quoi, camarades ? L’amitié entre les peuples, le “vivre ensemble”, ça se vit d’une autre façon maintenant…

  3. L’argent c’est un truc de capitalistes. Ils devraient donc être contents. Moi, je le suis.

  4. Ah, vive la charité.
    Soyons soulagé, même heureux de la souffrance d’autrui, surtout celle de sa femme qui est coupable, car elle a eu la faiblesse d’épouser un homme qui ne vous a rien fait !
    Comme quoi le deux poids deux mesures, ça marche aussi ici. Ne n’ose imaginer les interjection si ça avait été un prêtre qui avait été volé.
    Mais, soyons intelligent, moquons nous de lui, de sa femme, de toutes les personnes qui ne serons pas rétribué a cause de ce vol. Peut importe la souffrance du moment que l’on peut faire un bon mot sur un de ces “communistes”… Après tous, s’il ne sont pas d’accord avec vous, ce n’est pas trop grave …

  5. Halte au feu, lebref!
    Pour commencer le titre est explicite: on ne dit pas que ce n’est pas injuste… (Theo dixit in Les Tontons flingueurs).
    Ensuite, si nous rigolons, c’est qu’il s’agit ici d’une sorte de variante de l’arroseur arrosé…
    Enfin, rassurez-vous, tout ceux qui devaient être payés le seront, car le “vol de la recette”, que je sache, n’est pas prévu dans un contrat de travail comme une raison justifiant que le travailleur ne soit pas payé.
    Le seul qui l’aura dans le baba, c’est le Parti. Et cela, c’est une bonne chose.
    La seule chose qui ne soit pas risible, il me semble d’ailleurs que c’est un crime, c’est la séquestration et la violence exercée contre cette femme.
    Pour le reste…

  6. Qu’est-ce qui soulage ?
    Qu’est-ce que c’est que ce titre ?
    Je ne comprends même pas ce que cet article apporte.
    Vous réjouiriez-vous du malheur des autres ?
    C’est lamentable. Je suis choquée et déçue de lire ça dans le SB.

  7. Autant d’argent dans la caisse d’une section, c’était un bar.

  8. D’accord avec Lebref. Prions pour eux (et pas pur le communisme!)

  9. Je suis désolée pour ceux qui ont travaillé pour gagner cet argent.

  10. pour EP: revoyez les classiques (le titre est repris d’une célèbre réplique des Tontons flingueurs).
    pour Reine Tak: ne soyez pas désolée; ils seront payés; sur les deniers du Parti; et c’est de cela qu’il faut se réjouir, parce que c’est autant de sous qui ne serviront pas à diffuser sa propagande.

  11. Joli titre : Michel Audiard n’a certainement jamais réalisé combien ses petites phrases pourraient s’avérer aussi prophétiques – l’autre exemple étant évidemment la répartie concernant ceux qu’on reconnaît ‘à çà’

  12. @René Clémenti
    “Pour commencer le titre est explicite: on ne dit pas que ce n’est pas injuste… (Theo dixit in Les Tontons flingueurs).
    Ensuite, si nous rigolons, c’est qu’il s’agit ici d’une sorte de variante de l’arroseur arrosé…”
    ==> Encore une fois, auriez vous eu autant d’humour si ça avait été vous a la place de cet homme ou de la femme ? Je n’imagine même pas le scandale (tout a fait justifié) si quelqu’un avait eu l’audace de faire la même blague après un vol dans une église ou dans une association catholique.
    “Enfin, rassurez-vous, tout ceux qui devaient être payés le seront, car le “vol de la recette”, que je sache, n’est pas prévu dans un contrat de travail comme une raison justifiant que le travailleur ne soit pas payé.”
    ==> Sauf le patron, mais bon, c’est un patron, donc, tout va bien…
    “Le seul qui l’aura dans le baba, c’est le Parti. Et cela, c’est une bonne chose.”
    ==> Voila, tout est dit, c’est “une bonne chose”. Donc, le parti communiste a le droit de se réjouir a chacun de vos malheur parce qu’ils ne vous aiment pas. Voila une belle mentalité
    “La seule chose qui ne soit pas risible, il me semble d’ailleurs que c’est un crime, c’est la séquestration et la violence exercée contre cette femme.
    Pour le reste…”
    ==> A bon, le vol est risible ? j’espère que vous vous en souviendrez si un jour cela vous arrive….
    Quand la justification du titre par la référence au tonton, je répondrai que faire une citation n’est pas une excuse pour se montrer agressif, violent ou désagréable envers qui que ce soit.

  13. Voler les communistes c’est dégueulasse, mais taxer tout le monde à 57% de prélèvements obligatoires c’est normal…

  14. @ Lebref
    Vous vous démenez beaucoup pour soutenir le parti communiste.
    Autant l’article n’est pas très charitable, autant une fois cela dit, il n’y a rien d’autre à ajouter.

  15. pour Lebref: ce qui est risible, c’est de voir quelqu’un pris dans ces contradictions, en l’occurrence le Parti communiste.
    Je ne suis victime d’aucune contradiction, moi; je n’ai jamais prêché le vol (alors que c’est un des piliers du communisme, demandez leur avis aux Koulaks), moi; donc je serais en droit de me plaindre amèrement en cas de vol, moi.
    Et puis si vous êtes si peiné de voir le Parti volé, qui vous empêche de lui faire un don défiscalisé?

  16. @Nicolas
    Je me bat surtout contre les remarques désagréable, insultante, fausse, hypocrites ou injuste qu’on trouve souvent sur ce site(mais pas toujours), qui pourtant, se dit d’une religion d’amour, de vérité et de partage
    Peut importe la religion ou les opinion de la personne, lorsque quelqu’un se réjouis d’un vol ou de la violence, je s’insurge (y compris pour les catholique).
    Et ensuite, lorsqu’on me répond que c’est normal d’insulter un communiste, je me permet d’y répondre

  17. “Je ne suis victime d’aucune contradiction, moi; je n’ai jamais prêché le vol”
    ==> “Ensuite, si nous rigolons, c’est qu’il s’agit ici d’une sorte de variante de l’arroseur arrosé…”,
    “Le seul qui l’aura dans le baba, c’est le Parti. Et cela, c’est une bonne chose.”,
    “et c’est de cela qu’il faut se réjouir, parce que c’est autant de sous qui ne serviront pas à diffuser sa propagande.”
    Dans mon système de logique, on ne se réjouis que des choses que l’on approuve. Et donc, vous approuvez un vol, tout en disant ne pas prêché le vol. Moi, j’appelle cela une contradiction. L’autre hypothèse était que vous réjouissiez d’un truc que vous considérer comme malheureux, ce qui me parait quelque peu étonnant.
    “(alors que c’est un des piliers du communisme, demandez leur avis aux Koulaks)”
    ==> Bien sur la loi du talion, qui m’a fait du mal doit avoir mal. D’ailleurs, les personnes volé ont sont directement responsable des crime commis en russie dans les années 20-30 (ca conserve bien le communisme)…
    Ou alors, vous admettez être responsable des crimes commis par ceux qui partage vos opinion, donc, si vous êtes catholique, tout depuis les croisades et l’inquisition en passant par les crimes raciaux, l’esclavage…. (Attention, je précise que je n’accuse les Catholique d’aucun de ces maux, je signale juste que tous nos ancêtres, quelques soit nos origine, ont commis des crimes)
    “donc je serais en droit de me plaindre amèrement en cas de vol, moi.”
    ==> La loi est grande dans le fait que quelque soit son crime, on a toujours le droit d’obtenir la justice pour les crimes qu’on a subi.
    “Et puis si vous êtes si peiné de voir le Parti volé, qui vous empêche de lui faire un don défiscalisé?”
    ==> Parce que je ne soutien pas le communisme, qui ne correspond pas a mes conviction. Mais je ne me réjouis pas des souffrance des autres, moi, quels qu’ils soient. C’est un principe partagé par l’église catholique, si je ne m’abuse…

  18. Rassurez-vous, lebref, “plaie d’argent n’est pas mortelle”, et les communistes sur les 23000 euros de qui vous avez l’air de beaucoup pleurer s’en remettront.
    … Hélas!

  19. OK, on a compris, lebref est un troll: les croisades criminelles et tout le toutim…
    Dehors le donneur de leçons anonyme!

  20. @René Clémenti
    Soyons bien clair sur un point, je ne pleur pas particulièrement sur le vol, qui est tout aussi malheureux que n’importe quel autre vol, ni sur l’agression, qui est tout aussi triste que n’importe quelle autre agression
    Je pleure sur le fait qu’on puisse se dire chrétien et estimer arbitrairement que telle personne mérite une souffrance, quelle qu’elle soit, et en plus, soutenir qu’on est dans son bon droit en le faisant…

  21. “OK, on a compris, lebref est un troll: les croisades criminelles et tout le toutim…
    Dehors le donneur de leçons anonyme!”
    ==> Non, je ne troll pas, je répond avec logique a vos propos, sans vous insulter et sans chercher a être désagréable.
    Être obliger de m’accuser de troll ou d’être un “donneur de lecon” parce que je ne suis pas d’accord avec vous et que vous ne trouvez pas d’autre d’argument que: “ce sont juste des communistes”, c’est un peu triste.
    Quand a l’anonymat, je vous ferai remarquer qu’il n’existe aucun moyen de vérifier une identité sur internet.

  22. Détrompez-vous, lebref, si vous me donnez votre identité, je me fais fort de la vérifier!
    Rien ne vous empêche de vérifier la mienne.
    Quant au fond de la discussion qui s’éternise, vous ne l’avez pas compris vous-même: on n’approuve pas le vol qui a été commis, on rigole de la réaction outragée de sa victime parce que sa victime est elle-même la représentante d’une idéologie criminelle.
    En quelle langue faut-il vous l’écrire?

  23. lebref, vous êtes non seulement un donneur de leçons, mais un donneur de leçons qui ne connaît pas l’orthographe et un donneur de leçons qui profère des erreurs grosses comme des maisons.
    Un seul exemple (parmi beaucoup d’autres possibles):
    “si vous êtes catholique, tout depuis les croisades et l’inquisition en passant par les crimes raciaux, l’esclavage…”
    Il est vrai qu’entre parenthèses vous écrivez tout de suite le contraire…
    Vous êtes donc en outre et enfin un donneur de leçons qui ne comprend pas lui-même ce qu’il écrit.
    Cela étant dit, mon activité de correcteur à domicile (je précise cela pour vous permettre de “vérifier mon identité sur Internet”), si elle m’autorise à participer un peu aux commentaires du Salon beige, m’interdit de perdre mon temps à expliquer l’évidence à quelqu’un qui refuse de la voir, ce que je n’ai déjà que trop fait.
    Brisons là, voulez-vous?

  24. Tout d’abord, je reconnais mes faiblesses en orthographe, et je m’en excuse, même si cela n’invalide pas mes arguments.
    Je n’ai rien contre l’arrêt de cette conversation, mais je me permet de préciser que mon argumentaire est, contrairement a ce que vous dites, valide. Vous juger quelqu’un que vous ne connaissez pas en fonction des crimes qu’on commis d’autres personnes dans le passé, simplement parce qu’elle partage les mêmes opinion.
    Je peut donc vous juger en fonction des crimes qu’on commis d’autres personnes dans le passé, simplement parce qu’elle partage vos opinions.
    La parenthèse était juste pour bien montrer que ce n’est pas une accusation envers les catholiques. Je n’ai rien contre eux particulièrement.
    Quand au fait que vous n’approuviez pas le crime commis, je répondrait simplement:
    “Ensuite, si nous rigolons, c’est qu’il s’agit ici d’une sorte de variante de l’arroseur arrosé…”,
    “Le seul qui l’aura dans le baba, c’est le Parti. Et cela, c’est une bonne chose.”,
    “et c’est de cela qu’il faut se réjouir, parce que c’est autant de sous qui ne serviront pas à diffuser sa propagande.”
    Moi, j’appelle cela approuver, et cela me parait assez évident aussi.

  25. il est fort regrettable que la somme volée ne soit que de 23000 euros.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services