Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

“J’aimerais qu’il y ait davantage d’évêques qui se joignent aux manifestants”

Le cardinal Sarah, Préfet de la Congrégation pour le culte divin, est interrogé dans La Nef. Extraits :

S"[…] Le rôle de l’Église, Mater et Magistra, est d’enseigner et de sanctifier, de rapprocher l’homme de Dieu. L’Église doit donc jouer vraiment son rôle aujourd’hui, non en employant un langage incompréhensible, mais en étant pédagogue, en se faisant comprendre, en trouvant la forme adaptée à l’époque sans bien sûr changer la doctrine. Le rôle de l’Église est de porter l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. À temps et à contretemps. Dieu ne force personne, sa puissance est d’aimer et cela l’Église ne peut le taire, il lui revient d’annoncer Jésus et le salut, puisque Dieu veut que tous les hommes soient sauvés. Nous avons la douleur de voir qu’en Occident, chaque évêque ou chaque conférence épiscopale voudrait décider seul. Il est frappant de voir que des évêques se prononcent seuls sur des questions graves engageant la doctrine, sans que personne ne réagisse. Cela crée un désordre et un trouble qui nuisent à une foi déjà faible en Occident, si bien que les fidèles ne savent plus à qui se vouer.

Peut-être évoquez-vous là des propos en rapport avec le synode sur la famille qui a donné une image quelque peu cacophonique de l’Église avec des points de vue très différents qui se sont affrontés : comment voyez-vous la seconde partie de ce synode en octobre 2015 ?

J’espère que le synode rappellera l’aspect merveilleux, positif, de la famille et du mariage. En effet, le document de mi-parcours publié au dernier synode n’était pas représentatif et a causé de graves dégâts en semant le trouble. Des choses inacceptables ont été dites sur la communion des divorcés remariés, l’apport positif des unions homosexuelles, alors qu’aucune civilisation n’avait jusque-là légalisé de telles pratiques. J’espère que le prochain synode sera plus respectueux de ses statuts, car il n’a pas pouvoir de discuter les questions doctrinales comme un concile dont il n’a pas l’autorité : la communion et le mariage sont des sacrements, le remariage après un divorce est impossible, c’est assez clair dans l’Évangile !

Vous avez évoqué votre admiration pour les grandes Manif pour tous ?

Oui, en effet, cela m’est apparu comme un réveil des Français qui ont pacifiquement manifesté leur opposition à une mauvaise loi et j’invite les chrétiens notamment à continuer à lutter dans ce sens avec l’aide indispensable de la prière. La famille est absolument essentielle et j’aimerais qu’il y ait davantage d’évêques qui se joignent aux manifestants. […]"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services