Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Jacques Myard et la “guerre civile” (suite)

Les lecteurs du Salon sont plus rapides que ses rédacteurs ! Avant même ce post, mais sur le même sujet, un lecteur avait écrit à Jacques Myard pour réagir à sa tribune :

Monsieur le député,
J’ai lu votre article du Figaro. Vous dénoncez, à très juste titre, la naïveté des démocraties occidentales. Cependant, il me semble que votre conclusion manque, elle aussi, quelque peu de lucidité.
Croire que l’on ne peut pas combattre l’islam sur le plan religieux est une erreur. En effet, l’islam n’est pas une religion au sens où la culture dite "judéo-chrétienne" l’entend. L’islam est avant tout une politique. C’est bien ainsi que Mahomet l’a institué. Ceux de ses fidèles qui n’y puisent qu’un philosophie se trompent et ont "perdu la foi", selon l’expression qu’employait le Père Charles de Foucault en 1916, dans le texte que j’ai reproduit ci-dessous.
Votre raisonnement est juste, mais il part d’un postulat qui est faux : remettre en question une religion n’est pas contraire à nos principes français, car leur essence est, quoi qu’on en dise, d’inspiration chrétienne. Pourquoi ces fameux "droits de l’homme" ne sont-ils appliqués que dans les pays qui furent un jour chrétiens si ce n’est parce qu’ils découlent de l’enseignement évangélique ?
Il est important, en ces temps troublés, de bien comprendre l’enseignement de l’Eglise en matière de liberté religieuse. Je vous renvoie à ce titre à l’édition de Jean-Paul II du Catéchisme de l’Eglise catholique (1997) paragraphe 2108 (page 16 de l’édition la plus courante) [sans doute pas : p530 de l’édition de poche, en tout cas]: "Le droit à la liberté religieuse n’est ni la permission morale d’adhérer à l’erreur, ni un droit supposé à l’erreur [mais] l’immunité de contrainte extérieure […] en matière religieuse".
J’espère que cette contribution vous permettra de continuer à diffuser votre pensée que je partage pour l’essentiel.
Respectueusement,
Le texte de Charles de Foucauld qui suit est celui-ci; la référence au CEC est ici.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services