Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Italie : le meurtre du lendemain autorisé

L'Italie a définitivement accepté la commercialisation de la RU 486, la pilule qui tue les enfants à peine conçus. Le combat est une fois de plus perdu comme si quelque chose d'intrinsèque à ces États qui adoptent ces lois mortifères, empêchait de s'opposer à cette machine infernale. Et ce n'est pas faute pourtant d'avoir vu cette fois-là, des vérités annoncées :

"le sous-secrétaire à l'Intérieur, Alfredo Mantovano, avait
déclaré: "On prend une décision comme s'il s'agissait d'un quelconque
médicament contre la fièvre et non d'un instrument pour supprimer une
vie, même si elle en est à son stade initial
".

Partager cet article

2 commentaires

  1. C’est toujours l’œuvre du Malin dans le cœur des hommes qui l’écoute, Lui et ses mensonges, , il n’est pas nommé “Prince de ce monde” pour rien. …et homicide dès le commencement? .
    dans ce monde qui ne veut pas de Dieu, comment pourrait -il en être autrement?
    c’est vrai que tout se passe comme une obstination que rien ne peut dévier de la volonté de nuire à tout prix…..quitte à nier l’évidence….et toute réalité.

  2. Si Alfredo Mantovano est cohérent… il démissionne…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]