Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Italie

Italie : aux portes du pouvoir, Meloni ne cède rien sur l’avortement

Italie : aux portes du pouvoir, Meloni ne cède rien sur l’avortement

Contrairement à la  France, où, pour être élus, certains trahissent leurs convictions (?) passées, Giorgia Meloni ne cède rien :

En tête des intentions de vote pour les élections législatives, Giorgia Meloni défend un rôle de la femme centré sur la famille et la procréation et juge que le droit à l’avortement est une « défaite ».

Dans les Marches en Italie centrale, le parti de Giorgia Meloni, la députée d’extrême droite qui pourrait devenir présidente du Conseil italien après les législatives fin septembre, est arrivé au pouvoir en septembre 2020. Depuis, le mouvement souverainiste et postfasciste Fratelli d’Italia (FdI) (Frères d’Italie en français), multiplie les efforts pour restreindre l’accès à l’avortement.

A peine quatre mois après son élection, en janvier 2021, le parti a fait la Une des journaux italiens car il s’opposait aux directives du ministère de la Santé et refusait d’autoriser les cliniques à fournir la pilule abortive, selon « il Fatto quotidiano ». D’après le quotidien « The Guardian », le mouvement – à tendance néofasciste –, a ensuite proposé d’autoriser des militants anti-avortements à travailler dans les centres de planification familiale.

Dans plusieurs régions italiennes, le nombre de gynécologues objecteurs de conscience met en difficulté l’accès à l’avortement. Selon le quotidien italien « La Reppublica », le taux d’objecteurs parmi le personnel médical s’élève à 80 % dans les Marches. À Jesi et Fermo, deux des principaux pôles hospitaliers de la région, ce taux monte à 100 %.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Moralité : vive extrême droite et le néo fascisme.

    Quant à la droite… On l’attend toujours 😂

  2. Ça nous change singulièrement de Borne, Autain, Rousseau et autres thuriféraires du Planning anti-familial, qui ne pensent qu’au prétendu droit des femmes à assassiner leur enfant innocent dans leur sein, oubliant que si leurs mères avaient exercer ce droit quand elles les attendaient, elles ne seraient pas là aujourd’hui pour le revendiquer…

  3. Mais pourquoi dire que cette dame est d’extrême-droite, parce qu’elle refuse l’avortement? Pourquoi toujours singer la gôche putride en parlant d’extrême-droite? Non cette dame est avant tout une femme une vraie pas comme les pétroleuses féminines, qui aime son pays, sa patrie, la société telle qu’elle la conçoit basée sur la loi naturelle et divine. Arrêtons de toujours classer cette droite à l’extrême-droite. Ce n’est pas parce que la soi-disant droite n’est que l’antichambre des gauchiasses et qu’elle ne donne envie que de vomir qu’il faut la traiter (la soi-disant droite) de droite, tous les autres noms lui conviennent très bien: girouette, moulin à vent éolienne, toutous, etc j’en passe et des meilleures. Mme Meloni est de droite rien que de droite, de la vraie droite et Fratelli d’Italia de même ce n’est pas parce que le Pape pense autrement, qu’il s’occupe de sauver les âmes et laisse la politique derrière la porte du Vatican

  4. Ces Italiens! Ils ont le plus beau pays du monde, les plus belles villes du monde, les plus belles femmes du monde, les plus belles bagnoles, les plus grands artistes, les plus grands musiciens, les plus grands mathématiciens et physiciens, et maintenant, ils ont Giorgia Meloni.
    Pour nous Français, qui n’avons à nous mettre sous la dent que les “artistes de gauche”, Macron et Sandrine Rousseau, c’est décourageant!

    • C’est vrai c’est déprimant!
      Mais bon , nous avons aussi les plus beaux paysages, les plus beaux villages, les plus belles campagnes, les plus belles montagnes, les plus belles plages..et puis …. les femmes françaises sont au moins aussi belles que les italiennes!

      • Il y a des belles femmes partout dans le monde, et les Françaises en font partie. Même si les Italiennes sont légendaires.
        Au sujet des montagnes, les dolomites, le Trentin, les Alpes italiennes, c’est quand même pas mal.
        Au sujet de la beauté de nos campagnes et de nos villages, attendez encore 20 ans de domination macrono-écologiste, et nous en reparlerons!

    • Et les meilleurs spaghetti !

Publier une réponse