Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Islamophobie : version française du wokisme ?

Islamophobie : version française du wokisme ?

A l’occasion d’une conférence devant les élèves de la filière Science Politique de l’UCO à Angers, le sociologue Philippe d’Iribarne analyse sur RCF le mouvement « woke » -nous venant des Etats-Unis- et sa forme française, l’islamophobie.

Partager cet article

3 commentaires

  1. C’est la critique de l’islamophobie qui est la forme française du mouvement woke et non l’islamophobie elle-même.

    • Vous avez raison, même si pour être plus précis j’appellerais plutôt ça l’islamo-gauchisme ou l’islamophilie.

      Car, au fond, ce sont ceux qui critiquent l’islam qui se font taxer d’islamophobie, qui est une étiquette créée pour éviter le débat. En face, il n’y a guère de critique mais de l’invective.

  2. islamophilie, sexisme anti homme blanc, racialisation, trois façons de nous suicider

Publier une réponse