Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Islamisation de l’Europe : le geste désespéré d’un pasteur allemand

Le Brussels Journal rapporte que Roland Weisselberg, un pasteur luthérien de 73 ans, s’est immolé par le feu mardi au monastère d’Erfurt, la ville de l’ancienne Allemagne de l’Est où Luther avait prononcé ses voeux monastiques. Dans une lettre d’adieu à sa femme, Weisselberg a expliqué que son geste était destiné à alerter l’opinion sur le danger de l’islamisation de l’Europe.

En mettant le feu au pétrole dont il s’était aspergé, le malheureux a crié "Jésus et Oskar", en référence au pasteur Oskar Brüsewitz qui avait commis le même geste en 1976 pour protester contre l’occupation de son pays par le totalitarisme communiste.

Rappelons ce que l’Eglise enseigne sur le suicide (bas de page) :

Nous sommes les intendants et non les propriétaires de la vie que Dieu nous a confiée. Nous n’en disposons pas.[…] Le suicide est contraire à l’amour du Dieu vivant.

S’il est commis dans l’intention de servir d’exemple, notamment pour les jeunes, le suicide prend encore la gravité d’un scandale. […]

On ne doit pas désespérer du salut éternel des personnes qui se sont donné la mort. Dieu peut leur ménager par les voies que lui seul connaît, l’occasion d’une salutaire repentance. L’Église prie pour les personnes qui ont attenté à leur vie.

On peut donc s’associer à la prière de l’Eglise pour Roland Weisselburg et Oskar Brüsewitz.

Henri Védas

Partager cet article

7 commentaires

  1. Je comprends le geste de ce pasteur, même si je ne peux bien sûr l’approuver. C’est une tentation atroce née du désespoir, de la révolte et de l’impuissance. Le désespoir à vue humaine a été plus fort que l’espérance chrétienne. Je dirai mon chapelet aujourd’hui à l’intention de ce pasteur. Ceci dit, on pouvait, je pense,s’attendre à un événement de cette nature un jour ou l’autre. Souvenons-nous du geste de cet étudiant de Prague qui s’était immolé par le feu au moment de l’invasion de la Tchécoslovaquie pour alerter l’opinion mondiale. Son geste désespéré mais conscient n’avait pas été inutile .

  2. […]
    Par ailleurs, les dissidents qui se suicidaient dans les pays du bloc soviétique, le plus fameux étant Jan Palac en Tchécoslovaquie, étaient le plus souvent d’anciens communistes. Devant les preuves sanglantes de leur erreur, ils se retournaient contre eux-mêmes. Ça n’a rien à voir avec l’attitude valeureuse d’un Walesa ou même de Soljénitsyne, ancien de l’armée rouge mais décidé à se racheter.
    Prier pour Weisselberg ? Il y a des intentions plus utiles…

  3. En 1571, les Ottomans avaient armé une puissante flotte et l’avaient lancée sur la chrétienté. L’équilibre des forces était très largement favorable aux mulsulmans. Le pape d’alors SAINT PIE V (coïncidence? non, providence), demanda aux Chrétiens de prier le Rosaire, de supplier la vierge Marie d’intercéder pour nous. Elle le fit, bien sûr. Et le 7 octobre 1571, alors que très inférieurs les nôtres se lançaient dans la bataille, une énorme tempête coula la flotte turque qui fut engloutie pour le plus gros des troupes et vaincue par les nôtres pour le reste.
    De même lorsque l’Autriche toute entière, abandonnée par les alliés à son sort de tampon la supplia, de la même manière en priant le rosaire, pour que l’empire soviétique ne l’engloutisse pas. Et l’Empire soviétique ne l’a pas engloutie.
    Roland Weisselberg ne s’est pas suicidé pour servir d’exemple. Grand Dieu, non. Il l’a fait dans son grand âge et à bout de force. Et parce qu’il ne croyait pas en l’éternité de l’Eglise de Jésus-Christ: “Les forces de l’enfer ne prévaudront pas contre elle.” Les jeunes gens ont un autre sacrifice à faire: l’entrainement physique, le même que celui des pompiers. De façon à pouvoir répondre présents quand il va le falloir, hélas. Et nous tous, saisissont nos chapelets. AIDONS NOUS, LE CIEL NOUS AIDERA.
    Et prions pour ce malheureux pasteur qui sûrement aimait Dieu mais l’avait mal compris.

  4. En voilà un, qui a compris toute la gravité de la situation !
    Mais comment interpréter un tel geste de désespoir devant il faut le dire un danger si grand et si imminent ?
    Il a une apparition, je ne sais plus laquelle ou la Ste Vierge dit que la situation deviendra si dure que la majorité des gens désespéreront !
    Ce n’est pas le cas encore !
    Ces pasteur, quelle était leur foi ?
    Quelle sera la nôtre dans la pire des situations !
    Le curé d’Ars disait à une mère de suicidé par noyade : Pensez qu’entre le parapet du pont et l’eau, il y a assez de temps pour se repentir.
    Prions pour qu’il l’ai fait !

  5. Ce malheureux pasteur n’a pas choisi, je crois, la bonne solution pour alerter l’opinion. Il faut savoir que les medias vont se balancer éperdument d’un chrétien qui se suicide, bien au contraire cela risque plutôt de les réjouir. Mais il ne serait pas étonnant, vu comment les choses courent, de devoir sortir les armes pour combattre. “Ne pas subir” disait le général vendéen F.A. de Charette.

  6. @ Lapinos,
    “Prier pour Weisselberg ? Il y a des intentions plus utiles…”
    Qu’en savez-vous?
    Qu’y a-t-il de plus urgent et de plus importants que de prier pour les désespérés ?
    C’est qui ou quoi vos intentions plus utiles ?
    Voulez-vous prier pour les saints qui meurent, il n’en plus besoin!
    Et pourquoi être limité dans nos intentions de prière ?
    Et la charité chrétienne que j’aime appeler charité catholique !
    Il était protestant, donc hérétique, raisons de plus pour prier pour lui, doublement.

  7. Je suis très peiné par ce geste désespéré.Mais loyalement,la police a-t-elle vraiment fait son enqu^ete?Est-ce réellement à cause de l’Islam que ce malheureux curé s’est suicidé?A mon humble avis l’Islam est innocent.La faute revient aux contradictions de l’église.Cette dernière ne sais pas et n’a pas les moyens de répondre aux défis du monde moderne.Cette déclaration mettant en cause l’Islam me semble suspecte et a pour but de nuire à l’Islam.Pourquoi devrait-on reprocher aux gens d’embrasser une religion qui a su répondre à leurs questions existentielles?Mes sincères condoléances à la famille du défunt.

Publier une réponse