Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Islamisation : les historiques de l’UNEF sont choqués

De Francis Bergeron dans Présent :

Une-4"Elle s’appelle Maryam Pougetoux. C’est une intégriste islamiste. Il n’est d’ailleurs pas difficile de s’en rendre compte : car, de la tête aux pieds, sa façon de s’habiller en témoigne.

Mais en même temps, dame Pougetoux est la dirigeante du syndicat ex-gauchiste, puis ex-communiste et aujourd’hui ex-socialiste Unef, ceci au niveau de l’université Paris IV. Son intervention remarquée sur les chaînes de télévision, ces derniers jours, a créé un certain émoi, et même une polémique qui a rapidement enflammé la gauche, tout simplement parce que cette madame Pougetoux représente, avec son voile islamique strict, le contraire des thèmes historiquement défendus par la gauche et l’extrême gauche : le laïcisme intransigeant, l’anticléricalisme, le féminisme le plus agressif, la lutte contre les sociétés patriarcales etc.

Or le syndicat Unef, qui ressemble d’ailleurs de plus en plus à un groupuscule, et de moins en moins à un syndicat, connaît globalement une dérive islamiste, noyauté qu’il est par les éléments les plus radicaux de l’islam, et aussi une dérive « indigéniste » et racisante. On sait que l’Unef tolère dorénavant en son sein, voire organise, des réunions non mixtes, pour bien séparer hommes et femmes comme le prévoit l’islam, ou des réunions interdites aux blancs, « colonialistes par nature ». On croit évidemment rêver quand on se souvient que ce fameux mai 68 dont on nous rebat les oreilles, avait commencé le 22 mars 1968, pour des questions de non-mixité des dortoirs étudiants !

Les pères fondateurs de l’Unef ont réagi avec violence en découvrant que leur syndicat d’origine, habituel pourvoyeur de cadres socialistes, d’initiés maçonniques et de laïcards pur jus, pouvait désormais être dirigé par des adeptes de ce qu’ils considèrent (à juste titre, en l’occurrence) comme un obscurantisme religieux. Un enseignant, Laurent Bouvet, qui anime un mouvement appelé « Printemps Républicain », très hostile aux manifestations du religieux dans l’espace public, a été pris à parti par l’Unef, dénoncé comme « animé par une haine raciale, par le sexisme et par l’islamophobie » !

« Cette jeune dame souille tout notre combat »

Ce qui a fait réagir Bouvet avec la plus extrême virulence : « Incohérents idéologiquement, bigots, menteurs calomniateurs, les petits commissaires politiques de l’Unef sont donc aussi délateurs. Vous êtes la honte de la gauche et du syndicalisme. »

Julien Dray, l’ancien dirigeant de l’Unef et socialiste de longue date, n’est pas en reste : « En tant que membre fondateur de l’Unef…la direction du syndicat qui accepte cette jeune dame comme dirigeante souille tout notre combat mené dans les universités…bien des membres de l’Unef disent être effarés. »

Ces luttes entre factions tout aussi détestables de la gauche universitaire nous laisseraient volontiers de marbre, si elles ne trouvaient pas d’abord leur origine dans l’inquiétant noyautage du syndicalisme étudiant de gauche par les Frères musulmans.

Ces deux factions de la gauche, la faction laïciste et socialiste et la faction islamiste et indigéniste, ont-elles encore des points en commun ? Oui, leur haine des « groupuscules d’extrême droite », dont elles demandent l’une et l’autre la dissolution, l’aile islamiste au nom de la lutte contre l’islamophobie, et l’aile socialiste laïque, au nom de l’antifascisme et de l’anticapitalisme."

Partager cet article

10 commentaires

  1. Cette Jeune femme représente ce que dans certains milieux d’extrême gauche on nomme l’islamo-gauchisme dans lequel plus d’une personne semble trouver ses marques. Je pense que c’est aussi dans ce milieux que l’on retrouve les sympathisants de l’immigration massive, musulmane de préférence.
    Existe-t-il des études ou articles sur cette nouvelle idéologie ?

  2. C’est pas la femme de Merluchon ?

  3. Les dirigeants et militants de l’UNEF de ces 30 dernières années vont-ils enfin comprendre la fameuse phrase de Chateaubriand : “Chassez le catholicisme, et vous aurez l’islam” ?
    La laïcité, dans ce pays, n’est pas autre chose qu’une arme dirigée contre les cathos, et contre les cathos seuls…
    On en voit le résultat !

  4. L’Unef comme SOS racisme est un outil de manipulation. Julien Dray le sait, qu’il ne joue pas sa vierge effarouchée. D’autant plus que l’Unef fut longtemps un terrain de chasse sexuel :
    https://www.20minutes.fr/societe/2223903-20180220-unef-nouveaux-temoignages-viols-agressions-sexuelles
    On peut donc comprendre que Maryam Pougetoux prenne ses précautions en cachant son corps aux regards impudiques de ces syndiqués violeurs.

  5. Allez, une bonne nouvelle que nous annonce certainement avec sa tenue Maryam Pougetoux : grâce à l’islamisation de la France, dès demain on va observer à une augmentation des dépenses (surtout alimentaires) de l’ordre d’un tiers grâce au Ramadan. Ce jeûne durant la journée se transforme en fête le soir puisqu’on y invite souvent sa famille élargie et ses amis.
    Le marché halal représente un peu moins de 10 milliards d’euros que les circuits de la grande distribution mondiale ont su s’accaparer. Ils peuvent s’attendre à ce que ce chiffre augmente puisque l’immigration ne risque pas de s’arrêter tant que l’U.E. existera. D’ailleurs détail qui en dit long, le dit complice du terroriste tchétchène était payé par l’état français pour en faire venir ! La police ne nous dit pas s’il était en même temps représentant d’une marque de couteaux.

  6. Tout ce que l’UNEF a toujours voulu déconstruire trouve ici son aboutissement normal. Il n’ont a s’offusquer d’aucune “souillure”. Ils ont voulu détruire intégralement la France fidèle aux valeurs chrétiennes… Avec un peu de sens géopolitique et sociologique, ils auraient compris qu’ils ne pouvaient que faire le lit d’une France islamisée.
    Non seulement les types de l’UNEF sont des subversifs haineux, mais intellectuellement, ce sont des minables.

  7. Les bouffeurs de curés islamophiles adeptes de la diversité et la discrimination positive s’ étonnent que l’islam donne son avis dans la société !
    Ha ha

  8. Il serait savoureux de connaitre la réaction de l’UNEF si un étudiant se présentait en soutane!
    Décidément l’ouverture d’esprit se révèle parfois bien sectaire.
    La charité nous oblige à reconnaitre qu’en raison de son déclin l’UNEF en est réduite au “marché de niches”.

  9. Oh! Quelle beauté fatale! Fatale à l’UNEF, je l’espère, qui pourrit l’Université depuis tant de décennies… Ce syndicat démagogue qui a biberonné tant de cadres du PS et a permis à tant d’étudiants qui n’avaient pas de goût pour les études de se trouver une belle place au soleil dans le marigot politique… Je suppose que cette belle Shéhérazade, propulsée par l’UNEF, se voit déjà, dans un futur proche, ministre des droits des femmes en France?

  10. ils sont choqués!!!
    et puis? à part des mots, rien d’autre! on dirait du macron!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services