Islam signifie “soumission”

De la bouche de Barack Hussein Obama, président des Etats-Unis à quelques jours de prononcer un discours capital au Caire :

"les États-Unis et le monde occidental doivent apprendre à mieux
connaître l'islam. D'ailleurs, si l'on compte le nombre d'Américains
musulmans, on voit que les États-Unis sont l'un des plus grands pays
musulmans de la planète
(…)
Je pense qu'il y a un véritable conflit actuellement entre ceux qui
soutiennent que l'islam est irréconciliable avec la vie moderne et ceux
qui pensent qu'au contraire l'islam a toujours su évoluer en même temps
que le progrès".

.

13 réflexions au sujet de « Islam signifie “soumission” »

  1. HB

    Je pense que la lune de miel Etats-Unis-Israël va se transformer très rapidemment en lune de fiel!
    Le problème est que, peut-être, Israël va très vite devenir ingérable!
    Un bon début pour la troisième guerre mondiale!
    Les mois à venir me semblent très critiques!

  2. jeffmoveone

    On decouvre enfin le vrai visage de B.H.O qui semble tres bien s’accomoder de l’islam.A tel point qu’il n’est pas loin d’en promouvoir le culte au E.U.Ce gars est dangereux et il est pareil à un fou dans un labo.D’ailleurs qui se ressemble s’assemble (suivez mon regard!)

  3. bébert

    Obama a raison,mais ce ne sont pas seulement les Etats-Unis qui sont un grand pays musulman (ou la petite “France”),mais aussi le Japon, la Corée, la Chine,la Russie
    nous sommes tous des MUSULMANS MONDIALISES
    répétez après moi

  4. Okapi T.

    Ok Bébert, “nous sommes tous des musulmans mondialisés !”
    … Mais si islam signifie “soumission”, nous sommes censés nous soumettre à qui au fait ?
    Je vous demande ça parce qu’il se trouve que le terme soumission ne faisant pas partie de mon vocabulaire usuel, j’aimerais bien identifier l’adversaire qui est derrière ces vagues d’islamisation… Je serais étonné qu’il s’agisse d’un musulman d’ailleurs… Une idée comme ça.

  5. Chafouin

    Je ne vois absolument en quoi les USA qui comptent 0.6% de musulmans (moins de 2 millions) sont un grand pays musulman ! Qu’est alors la France en comparaison avec ses 4 à 6 millions de musulmans et son histoire “riche” en périodes mahométantes ? Attention, la prochaine étape de Barrack Hussein sera de serrer la main de Sarközy en le félicitant pour la nation islamique que nous sommes. Il n’en reste pas moins que la France est le premier pays musulman d’Europe…
    J’habite à NYC et je peux témoigner que cette dernière déclaration du President Obama a surpris les foules de WASP et autres banquiers juifs…!
    Erreur de communcation, tentative de provocation, rupture de ton…? Attendons des explications.
    (source: https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/)

  6. Jean

    Peut-être une manière de préparer le peuple à une immigration accrue de ressortissants de pays musulmans. Un peu comme en Europe on nous martèle que l’Europe a aussi des origines islamiques et que la Turquie est européenne ; les masses s’y habituent. Il peut aussi s’agir d’un test après ses dernières manifestations islamophiles, pour voir si le pays dort. Malheureusement les médias américains ne font pas leur travail et passent leurs journées à louer Soliman le magnifique, pardon Obama le magnétique ; ils présenteront peut-être le propos à leur sauce.
    De plus, Obama souhaite accorder plus d’aides aux organisations d’oigine religieuse ayant des activités sociales, éducatives et autres. L’arrêt Everson vs Board of Education (1947) affirme que la clause de non-établissement (1er amendement), exige des gouvernements fédéral et fédérés la neutralité absolue vis-à-vis de la religion. Il n’est pas prévu que les citoyens financent des activités religieuses par leurs impôts ; mais ces impôts peuvent servir à financer des activités organisées par des associations religieuses du moment que cela profite à la société. Le Président Bush avait ainsi permis le financement de campagne d’éducation sur la sexualité par des associations chrétiennes. Je crains que, voulant maintenir cette pratique, Obama ne favorise des organisations musulmanes.
    Enfin, les musulmans n’avortant normalement pas (c’est un peu flou sur la question apparemment), toutes les mesures obamiennes pro-ivg pourraient avoir pour but de diminuer la croissance démographique des non-musulmans du pays. Des pays comme la France sont un exemple de ce qui pourrait arriver là-bas !

  7. Vince

    @Okapi: Cette bien vieille théorie du complot. 🙂
    Si vous recherchez un ennemi, c’est pas très dur, c’est satan. Il n’y a pas un homme sur terre qui veule le mal de l’humanité (à deux trois execptions …) Il y a des hommes mues par des intérêts ou idéaux divergents qui cherchent à appliquer leurs principes du bonheur qui sont souvent antagonistes. De plus, le malin fait tout – et le fais bien – pour que ce soit le foutoire le plus gigantesque.
    M. Obama peut vouloir tout simplement la paix en parlant comme ceci. Tout comme ces crétins de B. Gates & co veulent le bonheur de l’homme en flinguant les autres.
    Bon, et accessoirement, dans la mentalité de l’islam, tout pas, quelque soit sa taille, vers la restauration et l’agrandissment du califat est une bonne action. Et l’échelle de temps de l’islam n’est pas le mois ou l’année, c’est celle qu’allah fixe. Tout bon musulmans doit aller dans ce sens, c’est un fait. Il n’y a personne qui donne une synergie à cette démarche, sauf un violeur-assassin en 600-et-des-brouettes qui a dit disait que Dieu n’était pas amour.

  8. Okapi T.

    Mon cher Vince,
    les commentaires de posts ne laissent pas vraiment la place pour déployer toute sa pensée. Je précise donc que je ne suis pas un accro des thèses conspirationnistes. Néanmoins plus je réfléchis à ce “choc des civilisations” et autres “croisades” contre “l’axe du mal”, plus j’y vois une dimension marketing et non politique au sens noble du terme… D’où quelques idées parfois jetées en l’air au gré de mes réflexions.
    Mais je reconnais que je tique de plus en plus sur cette objection par l’absurde qui qualifie des idées de “théorie du complot”, comme si les complots n’existaient pas. Or l’Histoire nous démontre qu’il y en a toujours eu… et que les bons complots sont toujours compris trop tard, par définition. D’où mes interrogations.
    Enfin, il est très possible en effet que M. Obama veuille la paix. Mais nous savons que la volonté de paix ne suffit pas, surtout lorsqu’on mélange des peuples contre leur gré. Je cherche à comprendre, et ma formation scientifique me pousse en effet à formuler toutes sortes d’hypothèses.
    Amicalement,

Laisser un commentaire