Irlande : les établissements sanitaires catholiques devront pratiquer des avortements

ImagesLe Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a déclaré que même les établissements sanitaires catholiques devront pratiquer des avortements lorsque la loi sera entrée en vigueur.

Jouant sur les mots, il a tenu à préciser à la Chambre des députés irlandais qu’il ne tenait pas à remettre en cause le droit à l’objection de conscience individuelle, mais que ce droit ne pourrait pas s’appliquer dans les hôpitaux, qu'ils soient catholiques ou non, puisqu'ils reçoivent des subventions de l’Etat.

« Il ne sera pas possible aux hôpitaux catholiques publics de recourir à l’objection de conscience… je suis heureux de vous donner cette assurance ».

Qu'en pense Isabelle de Gaulmyn, de La Croix ? Que la loi doit s'imposer aussi aux hôpitaux tenus par des religieuses ?  Le Mater-Hospital est tenu par les Sœurs de Marie, et le Saint-Vincent-Healthcare-Group est dirigé par les Sœurs de la Charité.

Laisser un commentaire